Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Trésors

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Estelle VALLS DE GOMIS


Fantastique  - Illustration de Dorian MACHECOURT
OXYMORE, coll. Emblèmes n° 15, dépôt légal : août 2005
160 pages, catégorie / prix : 10,80 €, ISBN : 2-913939-50-3
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Brillant de mille feux et attisant les convoitises depuis que le monde est monde, les trésors et les joyau recèlent souvent une part de mystère. Inaccessibles fruits de recherches périlleuses, inaccessibles aussi par leur valeur marchande, ils illuminent ici de leurs facettes des textes qui vous les feront découvrir sous un jour nouveau... et fatal !

     Suivez Alphonse Karr dans la quête initiatique d'un étonnant diamant.
     Exhibez vos parures au cours des soirées mondaines orchestrées par Merlin Gaunt.
     Découvrez le monde de Julien Bouvet où la foudre est précieuse.
     Réécrivez l'histoire avec Léo Henry et l'aide d'une certaine émeraude.
     Laissez-vous fasciner par la féerique pierre d'Armand Cabasson.
     Prenez comme Nicolas Valinor de scintillants papillons dans vos filets.
     Visitez le cœur même des gemmes guidés par Jérôme Noirez.
     Etonnez-vous des étranges pouvoirs du rubis de Delia Sherman.
     Perdez la tête devant le troublant trésor peint par Léa Silhol.

     Et suivez dans leurs explorations les lapidaires Aurélia Moulin et Estelle Valls de Gomis qui s'enfoncent dans les profondeurs de l'esprit humain à la recherche des pierres précieuses et des mystères de leur histoire.

     Un coffre à bijoux savamment incrusté d'ors et de brillants par les images de notre précieux Dorian Machecourt.


    Sommaire    
1 - Estelle VALLS DE GOMIS, En ouvrant le coffre, pages 7 à 8, Préface
2 - Estelle VALLS DE GOMIS, Les Maîtres de cérémonie, pages 10 à 10, Dictionnaire d'auteurs
3 - Alphonse KARR, Un diamant, pages 13 à 19
4 - Merlin GAUNT, Dans la peau, pages 20 à 36
5 - Julien BOUVET, Après la foudre, pages 37 à 50
6 - Léo HENRY, Les Crépuscules, pages 51 à 64
7 - Armand CABASSON, La Pierre du Fou, pages 65 à 72
8 - Nicolas VALINOR, Le Papillon écarlate, pages 73 à 88
9 - Jérôme NOIREZ, Mère-Géode, pages 89 à 98
10 - Delia SHERMAN, Le Rubis Parwat (The Parwat Ryby), pages 99 à 117, trad. Estelle VALLS DE GOMIS
11 - Léa SILHOL, The Cat & the Choker, pages 118 à 125
12 - Estelle VALLS DE GOMIS, La Malédiction du Précieux, pages 129 à 135, Article
13 - Aurélia MOULIN, Les Bijoux et les Gemmes dans la littérature fantastique, pages 136 à 148, Article
14 - Estelle VALLS DE GOMIS, Sur les Traces du Précieux, pages 149 à 153, Article
 
    Critiques    
     Estelle Valls de Gomis, dont on connaissait le travail de traductrice et d'auteur de nouvelles et d'essais, se lance dans le métier d'anthologiste avec ce nouvel Emblèmes, intitulé Trésors. Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre, il ne sera pas question ici de chasse au trésor, mais plutôt (dans la majorité des nouvelles) de malédictions associées à des bijoux. D'ailleurs, la couverture, signée Dorian Machecourt, en donne l'indice : une femme aux yeux vides et au teint pâle, chargée de nombreux colliers et diadèmes, se contemple dans un face-à-main ouvragé.

     Deux nouvelles, toutefois, n'ont pas pour thème la malédiction du bijou. Après la foudre, première publication d'un jeune auteur, Julien Bouvet, ne manque pas d'ambition, mais ne possède pas assez de sens dramatique pour intéresser réellement le lecteur. En revanche, Mère-Géode, de Jérôme Noirez, est d'une originalité absolument bouleversante. Des profondeurs d'une géode, nul ne sait s'il sortira une pierre précieuse ou un cristal inachevé. Une géode fermée est donc un magnifique bijou potentiel. Cette nouvelle est l'une des plus belles du recueil et après l'avoir lue, on ne regardera plus un caillou de la même façon qu'auparavant.

     Le joyau maudit, quant à lui, se raconte de mille et une façons. Car, si à la lecture d'un incipit on peut craindre de retrouver une histoire connue, on est très vite détrompé. Dans Un Diamant, d'Alphonse Karr, la pierre précieuse n'exerce pas la même influence sur l'esprit de qui la possède que dans Le Papillon Ecarlate, de Nicolas Valinor. Cette saisissante nouvelle, d'une facture fantastique classique, est d'une efficacité redoutable. Même constat avec Le Rubis Parwat, de Delia Sherman, dans un tout autre registre, celui d'un humour au second degré très british ; mais aussi avec Dans la Peau, de Merlin Gaunt, nouvelle un peu longue mais dont la fin, surprenante, vient récompenser le lecteur patient ; ou encore avec La Pierre du Fou, d'Armand Cabasson, très belle histoire d'un homme qui ira jusqu'au bout pour rejoindre celle qu'il aime, à défaut de pouvoir la sauver, ...

     Parmi les trésors, il est d'usage que certaines gemmes brillent d'un éclat plus fort que les autres. C'est ici le cas de deux nouvelles. Tout d'abord Les Crépuscules, de Léo Henry, qui met en scène l'alliance improbable d'un joaillier juif et d'un Allemand, près de Varsovie, peu de temps avant que ne soient fermés les ghettos. C'est pour l'amour de l'Art que Sholem acceptera de tailler, dans cette émeraude que Wolfram lui dit faire partie du trésor des Niebelungen, une aiguille de lecture pour un gramophone. Pour l'amour de la joaillerie et pour celui de la musique. Mais cette émeraude pourrait bien avoir été plus qu'une simple pierre précieuse.

     Enfin, The Cat & The Choker, de Léa Silhol, conclut à merveille la partie nouvelles de l'anthologie. On connaissait plusieurs de ses univers, on a la chance d'en découvrir un autre, fascinant. Une famille qui tient des Scarabae de Tanith Lee, mais aussi des cours d'Ambre et du Chaos de Zelazny, dans une étrange demeure aux galeries peuplées de portraits de femmes, et au milieu de cet univers, une enfant, Ayliss, qui s'interroge. Un récit d'une exquise délicatesse, mais aussi tellement prenant que l'on attend avec impatience de découvrir d'autres textes dont Ayliss serait l'héroïne.

     Pour clore le recueil, trois articles signés Estelle Valls de Gomis et Aurélia Moulin proposent un rapide survol de l'importance des bijoux et des gemmes dans la littérature fantastique. On leur reprochera seulement leur brièveté, mais on comprend que la place est comptée dans un Emblèmes. Il reste que ce numéro recèle de beaux joyaux littéraires.


Lucie CHENU
Première parution : 21/10/2005
nooSFere


 
Base mise à jour le 17 juillet 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.