Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Fiction spécial n° 26 : Nouvelles Frontières (3ème série)

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Alain DORÉMIEUX


Science Fiction  - OPTA, coll. Fiction Spécial n° 26 (272 bis), dépôt légal : juin 1976
256 pages, catégorie / prix : 12 F, ISBN : néant
Couverture

    Quatrième de couverture    
     La science-fiction, c'est la littérature en mouvement. N'attendez pas de prendre le train en marche !
     Avec verve, avec insolence, avec férocité, onze auteurs français font ici éclater les limites de l'imaginaire. Ils dressent la cartographie des univers impossibles, Ils nous plongent dans des mondes futurs atroces ou aberrants. Lisez ces onze récits inédits de Christine Renard — René Durand — Bernard Blanc — Jean-Pierre Hubert — Sacha Ali Airelle — Yves Malbec — Christian Vilà — Sami Lekhal — Jean Le Clerc de la Herverie — Jan de Fast — Christian Léourier.


    Sommaire    
 
    Critiques    

     Pas de doute, la SF française s'affine, gagne en force et en originalité à mesure que passent les ans, presque les mois : témoin ce Nouvelles frontières 3, bien supérieur au 2 et à la plupart des anthos d'inédits français récentes, et où l'on remarque particulièrement la qualité des textes d'auteurs jeunes (ce qui ne veut pas dire qu'il existe une jeune SF qui ferait bloc esthétiquement ou idéologiquement, comme quelques enthousiastes voudraient hâtivement nous le faire croire...). Il faut citer au moins Légèrement vêtue de fleurs... de Bernard Blanc (un texte éclaté sur son sujet de prédilection : l'accident dans une centrale nucléaire) ; Silence sur le Pacifique d'Yves Malbec (une suite de tableaux très « Nouveau Roman ») ; Rien qu'une image de Sacha Ali Airelle — le seul pseudo non dévoilé par Sadoul (grinçante variation dickienne sur le proche futur) ; et surtout Loin de René Durand (la chronique atroce d'un reniement et d'une trahison à l'heure du fascisme futur), son meilleur texte à ce jour. Mais la plupart des autres récits sont d'un bon niveau (à part un Hubert pâlot et un Renard inhabituellement terne) : encore un bon menu concocté par le Chef Dorémieux
 

Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/1/1977
dans Fiction 276
Mise en ligne le : 1/1/2013


 
Base mise à jour le 9 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.