Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Légion écarlate

Johan HELIOT


Illustration de Miguel COIMBRA

MANGO Jeunesse , coll. Royaumes Perdus n° 3
Dépôt légal : septembre 2007
Première édition
Roman, 176 pages, catégorie / prix : 9 €
ISBN : 978-2-7404-2333-2
Genre : Fantasy



Quatrième de couverture
     L'empire romain ne suffit pas au général Servius Tarsa. A la tête de sa légion, il part conquérir le monde par-delà la Grande Mer. Mais l'expédition est à peine arrivée en vue des côtes d'un nouveau territoire qu'une tempête la décime. Tarsa choisit d'ignorer le sinistre présage, comme un défi aux dieux indigènes. Ceux-ci vont alors se venger, par la main de leurs fidèles à la peau rouge. Tandis que s'engage un inégal combat entre l'armée la plus puissante du monde et son exact opposé : un patchwork de tribus libres, un périple extraordinaire commence pour le jeune soldat Marcus Livius Salveris.
Critiques
     « Tu vois, Marcus, ici les esprits se mêlent facilement aux humains. Ils se fréquentent depuis la nuit des temps. Aucun temple n'enferme les dieux, ils sont trop libre pour cela. Les seuls autels vraiment à leur mesure sont les forêts sans fin et les plaines immenses, où rien n'arrête le regard. Rome a la fâcheuse habitude de poser des bornes dans tous les territoires qu'elle conquiert, de quadriller les cités qu'elle bâtit, de découper en minuscules parcelles les champs et les prés, bref de chercher toujours à soumettre la nature et les hommes à sa volonté. » (p.89)

     A l'époque de l'empereur Trajan, le général Servius Tarsa embarque à Londinium avec les six mille hommes de sa légion dans l'espoir insensé de trouver vers l'Ouest de nouvelles terres à conquérir. Après avoir affronté une tempête de sinistre présage, où périssent près du tiers des soldats, la légion débarque sur une terre que, bien plus tard, on appellera le Nouveau Monde...

     Ce n'est pas la première fois que Johan Héliot imagine que des romains ont foulé le sol du continent américain. Dans Reconquérants, ils y fondaient même une cité « idéale » après avoir massacré les peuples natifs.
     Le destin des romains de La Légion écarlate est cependant très différent. Trop confiants dans leur puissance, les « hommes de fer » cherchent eux aussi à soumettre d'emblée les barbares à la peau rouge, à la faveur du massacre exemplaire de tout un village, femmes et enfants compris. Mais c'est un mauvais choix, qu'ils paieront cher.

     La Légion écarlate est d'abord un récit de guerre. Il évoque évidemment les westerns — à commencer par le massacre auquel assiste Dustin Hoffman dans Little Big Man — mais aussi d'autres conflits, comme celui du Vietnam. D'une part en raison de l'affrontement improbable et inégal entre le Goliath suréquipé et le David insaisissable, d'autre part dans l'évolution de la figure du centurion Borsa qui, au bord de la folie, règne en César brutal sur une poignée de survivants. Il rappelle ainsi le colonel Kurtz d'Apocalypse Now — ou d'Au cœur des ténèbres — figure qu'Héliot a d'ailleurs transposé dans un de ses derniers romans, La Lune vous salue bien, sous les traits du Maréchal Rommel.
     La Légion écarlate est aussi l'histoire d'un parcours personnel, celui du simple légionnaire Marcus, sorte de John Smith ou de Danse-avec-les-loups avant l'heure, qui se place aux côtés des indiens pour en découvrir la richesse culturelle et morale. Un parcours certes assez conventionnel, mais toujours aussi remarquablement efficace.
     Enfin, l'uchronie se teinte aussi de fantastique avec les interventions des dieux Ours et Corbeau, qui hantent encore ce monde neuf et qui sauront venir en aide à Marcus, chacun d'une manière correspondant à leur nature profondément différente.

     Western antique d'excellente facture et implacablement mené, La Légion écarlate confirme une nouvelle fois le talent de conteur de Johan Héliot ainsi que l'originalité de cette collection des « Royaumes perdus », décidément très prometteuse.

Pascal PATOZ (lui écrire)
Première parution : 21/10/2007 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73232 livres, 80291 photos de couvertures, 68645 quatrièmes.
8516 critiques, 39462 intervenant·e·s, 1512 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.