Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Revue de la Bibliothèque Nationale de France n° 28 : Science-Fiction

REVUE



Illustration de Frank R. PAUL

BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE , coll. Revue de la Bibliothèque Nationale de France n° 28
Dépôt légal : mars 2008
96 pages, catégorie / prix : 19 €
ISBN : 978-2-7177-2412-7   
Genre : Science-Fiction

Ne sont indiqués ici que les textes du dossier consacré à la science-fiction.



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.

    Sommaire    
 
    Critiques    
     A l'occasion de l'entrée au sein de la collection des manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France de plusieurs dizaines de manuscrits de science-fiction, la très sérieuse revue de la BNF consacre la moitié de son numéro 28 à la SF. La revue s'adressant essentiellement à des personnes dont on peut raisonnablement penser qu'elles ne connaissent pas véritablement la science-fiction, les articles resteront la plupart du temps à un niveau de vulgarisation générale. Bien sûr, les reproductions desdits manuscrits sont le premier et immédiat intérêt de ce livre : on y découvre des pages issues des carnets de Pierre Bordage, Daniel Drode, Laurent Genefort ou encore Pierre Boulle. La SF reposant pour partie sur des mondes ou engins inventés de toutes pièces, les auteurs ont fréquemment recours à des dessins qui constituent les points d'ancrage des manuscrits. Ces reproductions sont commentées par Clément Pieyre, le conservateur de la BNF à l'origine de l'introduction de ces manuscrits. Précisons d'ailleurs à cette occasion qu'il ne s'agit pas là des premiers au fonds de la BNF, puisque Jules Verne, Rosny aîné ou encore John-Antoine Nau (premier prix Goncourt) avaient déjà les honneurs d'y figurer. Clément Pieyre dresse ainsi un historique et un bilan de ses travaux, tout en décrivant les textes récupérés, qui sont parfois surprenants, comme la première version de La Planète des singes, de Pierre Boulle, encore intitulée La Planète mystérieuse, où l'on apprend que l'idée de confronter l'homme à des singes n'était pas prévue dès le départ, mais est arrivée en cours de rédaction ! Ensuite, Roger Musnik nous confirme que, si la base de données de la BNF est sans doute la plus fournie qui soit, c'est loin d'être l'outil le plus adapté pour une recherche bibliographique, pour 2 raisons essentielles : tout d'abord, parce que les textes de science-fiction, fantasy ou fantastique ne sont pas identifiés en tant que tels, le corpus « SF » n'existant pas au sein de la BNF ; et, chose encore plus importante, la BNF ne recense que les ouvrages, pas les sommaires. Or, la SF est un genre qui s'est beaucoup constitué à partir de textes courts, donc s'en priver revient à passer sous silence certains fondamentaux du genre. Suivent des articles d'Odile Faliu sur les principales thématiques de la SF, de Jean-Pierre Andrevon sur le côté prédictif du genre et de Laurent Genefort sur le livre-univers. Philippe Curval passionne par sa description de son processus créatif, qui n'est pas que littéraire, puisqu'il part souvent d'images, et notamment de photos-montages qu'il réalise lui-même. Enfin, la revue publie un court texte inédit de Jacques Spitz, « La Machine à finir la guerre », présenté par Serge Lehman.
     Bref, même si cette revue ne remplacera jamais la visite commentée du fonds, elle en constitue néanmoins une belle vitrine, et confirme que justice est enfin rendue à la SF, qui entre par la grande porte à la BNF, grâce au travail admirable de Clément Pieyre.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 28/4/2008 nooSFere


     Belle initiative que ce numéro 28 de la revue de la BNF, grandement consacré (non, ce n'est pas un poisson d'avril) à la science-fiction. On y trouve des articles de Philippe Curval, Jean-Pierre Andrevon, Serge Lehman, entre autres ; des notes&croquis de Laurent Genefort, Pierre Bordage, Stefan Wul, etc. Le contenu des articles ne surprendra guère le fin connaisseur, à l'exception peut-être de la contribution de Philippe Curval qui, personnel en diable, immodeste comme il se doit, livre quelques unes des « recettes » d'écriture de l'auteur du récent Lothar Blues ; les croquis sont parfois surprenants, voire émouvants. Le sommaire s'enorgueillit d'une courte nouvelle inédite de Jacques Spitz, l'auteur de L'Œil du Purgatoire, livre saisissant (datant de 1945) qu'il faut avoir lu, à mon humble avis.

     Un numéro intéressant, mais à réserver toutefois aux collectionneurs, ou aux lecteurs très curieux de voir les gribouillis (parfois sur cahier d'écolier !) de Bordage ou Genefort.

Thomas DAY
Première parution : 1/7/2008 dans Bifrost 51
Mise en ligne le : 19/9/2010


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66175 livres, 66190 photos de couvertures, 60991 quatrièmes.
8090 critiques, 36212 intervenant·e·s, 1461 photographies, 3689 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.