Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Custer et moi !

François DARNAUDET


Illustration de Sylvie REUTER

ActuSF , coll. Les Trois Souhaits
Dépôt légal : septembre 2008
Première édition
Roman, 68 pages, catégorie / prix : 6 €
ISBN : 978-2-917689-06-6
Genre : Imaginaire



Quatrième de couverture
     François Darnaudet écrit des polars, mais aussi de la science fiction. Une science fiction tour à tour jovialement populaire (Quartier Bleu aux éditions du Rocher ou son Regard qui tue chez Rivière Blanche) et sombrement obsessionnelle (Le Papyrus de Venise aux éditions Nestiveqnen). Et si ce « con de matheux, méprisant des littéreux, anarchiste version Stirner, pas baptisé, complètement athé et allergique au monothéistes de tout poil » confesse depuis longtemps une étrange fascination pour le fantastique, c’est qu’il y a été suffisamment exposé pour que tremblent les fondements de son rationalisme.

     C’est ce qu’il raconte dans son Autobiographie fantastique. Un projet un peu fou, teinté de métempsychose, la quête fantasmatique d’un auteur méridional persuadé d’être, un jour, tombé à Little Big Horn aux côtés du fameux général Custer. Un récit qui se plaît à brouiller les pistes, flouter les frontières de la fiction. Une enquête sur une vie antérieure à mi-chemin entre rêve et réalité.
Critiques
     Fort de son solide réseau d'amitiés avec quelques acteurs du milieu de la S-FF et des relations de proximité qui se sont nouées sur le forum attenant au site ActuSF dont il émane, le micro-éditeur Les 3 souhaits (désormais présenté sur ses bouquins comme une « collection ActuSF ») poursuit son entreprise d'animation du fandom. Custer et moi ! de François Darnaudet s'annonce avantageusement comme un OLNI ; la quatrième de couverture insistant plus que de raison sur le caractère inclassable de l'ouvrage. On n'épiloguera pas sur la nature insolite et singulière de cette courte nouvelle, puisqu'il est surtout indéniable que la publication de celle-ci tient tout autant du coup de cœur que du coup de pouce. Microcosme, quand tu nous tiens... Par contre, on ne s'interdira pas de dire un mot sur le propos (maigre) de l'ouvrage.

     « Vous allez très vite vous poser une question légitime : »suis-je en train de lire la biographie d'un auteur fantastique délirant ou une nouvelle maquillée en auto-fiction ?«  » (p. 9)

     Cette question, on ne se la pose pas très longtemps, tant la démarche de François Darnaudet est une invitation, assez engageante au demeurant, à divaguer. Soyons clair : Custer et moi ! est la troisième mouture des autobiographies fantastiques de l'auteur. Une entreprise que l'on pourrait présenter comme une sorte de variation obsessionnelle autour du personnage historique de Custer, des phénomènes qui résistent momentanément à l'explication rationnelle, et de l'acte d'écriture lui-même. On y apprend que François Darnaudet est persuadé d'avoir combattu aux côtés du général états-unien à la bataille de Little Big Horn. Qu'il y est peut-être mort. Et on y découvre les circonstances qui l'ont amené à formuler cette hypothèse, puis à rechercher les pièces nécessaires à sa validation. Une démarche apparemment très rationnelle pour un sujet d'étude qui l'est beaucoup moins...

     « Pour moi, le fantastique n'est pas qu'un simple divertissement intellectuel mais une piste d'exploration des savoirs ignorés, un pont entre des expériences réelles inexpliquées et une vérité que je ne connaîtrai sûrement jamais (...). »

     Car pour François Darnaudet, si l'inexplicable reste inexpliqué, ce n'est pas par manque de substance mais parce que les outils théoriques pour analyser celui-ci nous font défaut. Fort heureusement, le fantastique est là pour pallier aux lacunes de l'outil scientifique et ainsi explorer les pistes que la science laisse en friche. Si l'hypothèse apparaît séduisante, elle se cantonne ici essentiellement à un jeu littéraire qui se focalise sur le vécu de l'auteur et sur le roman Trois Guerres pour Emma, qui se nourrit de ses divagations. C'est là évidemment la limite de cet exercice qui, même s'il est mené avec une certaine goguenardise, ne parvient pas à gommer l'aspect finalement anecdotique de l'ensemble.

     En conséquence, il faut donc prendre ce curieux livre pour ce qu'il est : une émanation du fandom de la S-FF. Un court texte, somme toute fort sympathique, mais pas au point de bouleverser les frontières entre la réalité et la fiction. Une exploration des circonvolutions de l'acte d'écrire en forme de teaser pour un roman à venir. D'ailleurs, y a-t-il un éditeur dans la salle ?

Laurent LELEU
Première parution : 1/1/2009 dans Bifrost 53
Mise en ligne le : 28/9/2010


     Curieux, très curieux objet littéraire que ce Custer et moi ! Est-ce une autobiographie fantastique ? Une autobiographie tout ce qu'il y a de plus classique d'un auteur de fantastique ? Ou encore une autofiction (nouvelle ayant comme personnage principal l'auteur lui-même) ? Darnaudet pose d'ailleurs directement la question au lecteur, en se gardant bien d'y répondre. Il appartient donc au questionné de se faire une idée, et de trouver ici des réponses. Et notamment à l'interrogation de savoir si on a vraiment envie de lire l'autobiographie, fût-elle fantasmée, de François Darnaudet, auteur certes intéressant, mais néanmoins bien moins connu que d'autres ? A cette question, on répondra sans ambages par l'affirmative : oui, on a envie de lire ce texte. D'abord, par le ton adopté par l'auteur, un ton très direct et complice, un peu comme si Custer et moi ! était la transcription d'une conférence. Et puis, surtout, parce que Darnaudet, même s'il s'éparpille parfois en anecdotes dont on voit mal le rapport avec le reste de son propos, nous dit beaucoup de choses sur le processus créatif qui se met en place chez lui, et sur le métier d'écrivain, comme par exemple les travaux de recherche – à ce propos, il est très curieux que certains résultats trouvés sur internet en anglais n'aient pas été traduits, pour que tous les lecteurs, y compris ceux qui ne lisent pas l'anglais, puissent en profiter. Il est assez fascinant de voir comment, à partir d'une passion (la bataille de Little Big Horn) et de théories personnelles (la réincarnation), l'auteur échafaude une construction intellectuelle qui en devient source d'inspiration pour l'écriture de romans. Et qui s'autoalimente : Custer et moi ! n'est rien d'autre que la troisième version de l'autobiographie fantastique de Darnaudet, publiée pour la première fois dans un volume de l'auteur paru chez Rivière Blanche, Le regard qui tue.
     Au final, ce texte fascine et lève toute ambigüité sur sa légitimité, donnant la parole à un auteur attachant, donnant surtout au lecteur l'envie de découvrir les œuvres de fiction de François Darnaudet.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 5/11/2008 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 76702 livres, 87913 photos de couvertures, 72553 quatrièmes.
8552 critiques, 41761 intervenant·e·s, 1594 photographies, 3744 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.