Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Axis

Robert Charles WILSON

Titre original : Axis, 2007

Cycle : Spin  vol.

Traduction de Gilles GOULLET
Illustration de MANCHU

DENOËL (Paris, France), coll. Lunes d'Encre n° (111)
Dépôt légal : août 2009
400 pages, catégorie / prix : 20 €
ISBN : 978-2-207-26083-8   
Genre : Science-Fiction


Autres éditions
   in Spin - Axis - Vortex, FRANCE LOISIRS, 2013
   GALLIMARD, 2012, 2013, 2015
   in La Trilogie Spin, 2016

    Quatrième de couverture    
     Menacée par un Soleil qui se transformera bientôt en nova, la Terre vit ses dernières années.
     Pour la plupart, les hommes ont franchi l'arc des Hypothétiques et se sont installés sur le Nouveau Monde, Equatoria, notamment dans sa capitale, Port Magellan.
     C'est à partir de cette agglomération tentaculaire, hétérogène telle l'humanité, que Lise Adams cherche son père, un scientifique qui a disparu depuis bien longtemps et avait peut-être découvert quelque chose sur l'énigme que représentent les Hypothétiques. Alors que Lise tient enfin une piste sérieuse, grâce à son ancien amant Turk Findley, d'étranges cendres se mettent à tomber sur le Nouveau Monde.
     Et si celui-ci, tout comme la Terre, était condamné à brève échéance ?

     Avec Axis, Robert Charles Wilson continue l'immense aventure cosmique et humaine de Spin... et prouve une fois de plus l'ampleur de son talent.

     Né en Californie, récemment naturalisé canadien, Robert Charles Wilson a reçu le prix Hugo 2006 et le Grand Prix de l'Imaginaire 2008 pour Spin. Ses romans, qui évoquent la science-fiction classique de Theodore Sturgeon et Clifford D. Simak sont tous teintés d'un profond humanisme mais aussi d'une douce mélancolie.
 
    Critiques    
     Voici donc le second volet de la première « trilogie » du Canadien Robert Charles Wilson. Rappelons aux quelques étourdis qui ne l'auraient pas encore fait d'aller lire Spin (cf. Bifrost 45), prix Hugo 2006 et Grand Prix de l'Imaginaire 2008 avant de s'aventurer dans cet Axis...

     Une trentaine d'années a passé depuis que la barrière du spin a disparu, rendant l'Humanité à l'univers alors que, dans l'océan, apparaissait l'Arc offrant aux habitants d'une planète désormais condamnée à brève échéance l'accès à un monde nouveau. Lise Adams arpente les alentours de Port Magellan, la plus importante agglomération d'Equatoria, à la recherche de son père disparu des années auparavant, sans se douter de prime abord que son enquête va la pousser à s'intéresser aux Quatrièmes Ages, et ainsi attirer sur elle l'attention du Département de sécurité génomique. C'est qu'aux yeux des autorités, ces quelques humains ayant clandestinement bénéficié du traitement de longévité martien mettent en danger l'intégrité du patrimoine génétique humain et risquent de mettre à mal les schémas sociaux et économiques qu'elles espèrent bien reproduire sur le nouveau monde. Et alors qu'Equatoria se trouve paralysée sous d'épaisses couches de cendres où fleurissent d'étranges phénomènes, Isaac, jeune garçon solitaire élevé par une communauté de Quatrièmes, attend au cœur du désert en contemplant l'Ouest...

     Tandis que Spin, malgré une intrigue se déroulant sur plusieurs décennies, maintenait un rythme haletant, l'action d'Axis se resserre, et sur un rythme plus lent ne couvre que quelques semaines, sans jamais franchir les limites du Nouveau Monde. On ne saura d'ailleurs pas grand-chose de l'évolution de la situation sur Terre, et l'on n'apprendra quasiment rien de plus sur le spin et les Hypothétiques. Après la démesure du premier volume, le second peut donc sembler moins ambitieux : pour étranges qu'elles soient, les floraisons de cendres ne peuvent rivaliser avec la disparition des étoiles, pas plus que la quête de Lise avec la course engagée dans Spin pour la survie de l'Humanité. Mais c'est surtout par l'effet d'un changement d'échelle que les enjeux directement liés aux Hypothétiques restent à l'arrière-plan. L'intrigue a cette fois une dimension plus immédiate, et alors que Spin donnait à Wilson l'occasion de travailler ses personnages sur la durée d'une vie entière, ceux d'Axis sont dépeints avec minutie au pivot de leur existence. Qu'ils parviennent ou non au dépassement de soi, chacun incarne à sa manière les différents aspects et réactions d'une Humanité en crise, contrainte de se couper de ses racines, de son passé, et sans doute de se réinventer au moment même où elle n'a plus d'autre choix que de faire face à l'inconnu, à l'indifférence de l'univers.

     Dans le cadre plus posé de ce nouveau roman, Wilson, fidèle à sa recette, contemple à nouveau l'humanité à travers ses personnages, d'un regard profondément humaniste et lucide, développant sous couvert de science-fiction des problématiques existentielles.

     Deuxième volet d'un triptyque plutôt que suite à proprement parler, moins impressionnant que son prédécesseur mais sans aucun doute nécessaire à l'équilibre final de l'édifice, Axis prolonge sous un angle différent les thématiques de Spin, prend le temps d'approfondir le mystère des Hypothétiques, posant plus de nouvelles questions que ne répondant à celles déjà soulevées, brève respiration avant le feu d'artifice annoncé de la troisième partie qu'on attend avec plus d'impatience encore...

Olivier LEGENDRE
Première parution : 1/10/2009 dans Bifrost 56
Mise en ligne le : 9/11/2010


 

Dans la nooSFere : 62397 livres, 58355 photos de couvertures, 56875 quatrièmes.
7958 critiques, 34216 intervenant·e·s, 1309 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.