Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
100 chefs d'oeuvre incontournables de l'imaginaire

Thibaud ELIROFF & Éric HOLSTEIN & Jérôme VINCENT


Illustration de Chris HARVEY
LIBRIO, coll. Littérature n° 909
Dépôt légal : avril 2009
128 pages, catégorie / prix : 3 €
ISBN : 978-2-290-01586-5   
Genre : Imaginaire 



    Quatrième de couverture    
     Jérôme Vincent est journaliste à la radio et a fondé le site Internet consacré à l'actualité des littératures de l'Imaginaire, ActuSF.com. Éric Holstein en est l'un des chefs de rubrique et déjà l'auteur d'anthologies de l'Imaginaire. Thibaud Eliroff est directeur de la collection SF aux Éditions J'ai lu et éditeur chez Pygmalion.

     100 chefs-d'œuvre incontournables de l'Imaginaire

« Cent titres ! Pour tous les genres de l'imaginaire !
Mais dans quelle galère sommes-nous allés nous fourrer ?
Je vous le demande un peu...
Car cent titres, c'est un modeste viatique pour
un si grand voyage. »

     Science fiction, space opera, heroic fantasy, politique fiction, fantasy... Autant de genres qui constituent la fantastique palette dont disposent les écrivains de l'Imaginaire.

     Ce guide vous dévoile enfin tous les arcanes de cette mystérieuse littérature pour que vous fassiez le meilleur choix ! Des notices biographiques, des résumés critiques et un index complet pour trouver ses marques dans un univers fascinant.

     De Douglas Adams à Roger Zelazny, en passant par Philip K. Dick, Neil Gaiman et J. R. R. Tolkien, vous risquez d'être surpris et de vous apercevoir que vous avez déjà entamé le périple en terres d'Imaginaire sans même le savoir...

 
    Critiques    
     Sous la plume d’Éric Holstein et Jérôme Vincent (éminences grises du site et des éditions ActuSF) et Thibaud Eliroff (directeur de collection chez J’ai Lu et Pygmalion) paraît aujourd’hui ce guide, 100 chefs-d’œuvre incontournables de l’Imaginaire. Les auteurs préviennent d’emblée : ce livre est davantage destiné à celui qui a « tout – ou presque – à découvrir » qu’aux amateurs éclairés. On ne cherchera donc pas ici de théorie détaillée ni de revue en profondeur des différents courants ou écrivains, mais de fiches présentant rapidement une œuvre et son auteur. Avec plusieurs mots d’ordre : on parle tout d’abord ici d’Imaginaire au sens large, donc science fiction (curieusement écrit à l’anglo-saxonne, sans le tiret, pour une raison qui paraît quelque peu fumeuse), fantastique et fantasy sont allègrement mélangés ; cela ne devrait pas poser de problème, puisque l’appartenance à tel ou tel genre est parfaitement mentionnée. De plus, pour chaque auteur, une seule œuvre sera présentée ; ce choix va obligatoirement se faire au détriment des acteurs majeurs, mais c’était la seule solution pour présenter un panel véritablement représentatif. Le corpus « Imaginaire » est en effet particulièrement vaste, et vouloir le restreindre à 100 chefs-d’œuvre oblige de toute façon à des choix drastiques. Exit donc certains auteurs, comme René Barjavel, exit aussi certaines œuvres véritablement fondamentales écartées au profit d’autres jugées plus représentatives de leurs auteurs. Si les trois compères Holstein, Vincent et Eliroff avaient cédé leurs places à d’autres, nul doute que les choix auraient été différents, par exemple pour Jack Vance ou Christopher Priest, dont les romans cités ne me semblent ni leurs plus intéressants et ni les plus décisifs pour l’histoire du genre. De même, la période récente (les 10-15 dernières années) paraît sur-représentée. Bref, au football il y a cinquante millions de sélectionneurs pour l’équipe de France, en Imaginaire il y a des centaines de théoriciens du genre, dont les arguments sont parfois inconciliables. Mais l’essentiel des incontournables est là et, après tout, le public visé, à savoir le novice, connaîtra au moins les noms, et libre à lui ensuite de poursuivre plus avant la découverte d’un auteur et de son univers. Il a aussi à sa disposition un petit lexique final présentant les différents courants ou thèmes, ce qui lui permettra de bien cadrer le genre. Bref, un ouvrage parfaitement adapté au lectorat ciblé, auquel on reprochera juste aux auteurs de légers oublis ou inexactitudes : la très belle et définitive édition de Conan aux éditions Bragelonne sous la direction de Patrice Louinet n’est pas mentionnée ; la traduction de Frankenstein la plus courante semble davantage être celle de Joe Ceuvorst que celle de Cuvellier et Rocartel ; un copier/coller entre Cordwainer Smith et A.E. Van Vogt sur la date de parution de leurs livres respectifs ; le traducteur de Terry Pratchett – au moins pour le Disque-Monde – est Patrick Couton, pas Marcel (bien que ce dernier ait traduit le premier tome). Mais il s’agit là de pinaillages qui, encore une fois, ne gêneront assurément pas le lecteur découvrant la SF, la fantasy ou le fantastique. En tant que tel, les 100 chefs-d’œuvre incontournables de l’Imaginaire est une entrée en matière idéale pour découvrir tous ces rivages exotiques.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 6/6/2009 nooSFere


     « Mais dans quelle galère sommes-nous allés nous fourrer ? » demandent les trois co-auteurs de cet opuscule sur sa quatrième de couverture, comme pour anticiper les critiques qu'on ne manquera pas de leur adresser. L'entreprise, qui consiste ici à traiter, en une page chacun, ce que l'on nous présente comme les « 100 chefs-d'œuvre incontournables » de la science-fiction, du fantastique et de la fantasy, avait tout du casse-gueule ; le bilan, on va le voir, n'en est que mitigé, ce qui constitue déjà une manière de victoire.

     Une courte préface signée du seul Eric Holstein définit les limites de l'exercice (une œuvre par auteur, même s'il peut en fait s'agir de séries) et signale que la sélection procède d'un critère de qualité plus que de popularité. Pourtant, dans le corps même de certaines critiques, on verra fleurir des assertions qui semblent démentir ce bel adage : entre autres, Pern est un « cycle interminable », tandis qu'Harry Potter ne présente « aucune originalité » et doit son succès à « un plan marketing sans précédent ». Curieuses louanges, pour des « chefs-d'œuvre incontournables »...

     Ce petit livre au prix modique n'a évidemment rien d'un guide où l'amateur éclairé pourrait découvrir quoi que ce soit. Il y verra plutôt un pense-bête pour choisir quels livres conseiller à qui aimerait aborder l'Imaginaire, servi en cela par une liste qui comprend, par exemple, Fondation, L'Homme démoli, Dune, L'Oreille interne, Les Voies d'Anubis, Hypérion et American gods. Les écrivains francophones ne sont pas négligés (Jeury, Curval, Ayerdhal, Lehman, Wagner et Bordage, notamment), et le tout, présenté par ordre chronologique et démarrant sur L'An 2440, de Louis-Sébastien Mercier, tente d'esquisser, l'air de rien, un panorama historique de notre domaine. Les papiers, certes brefs, vont justement à l'essentiel, sans lasser par des gloses interminables, et ne se privent pas d'évoquer d'autres œuvres importantes de l'auteur de l'œuvre traitée.

     Somme toute, même s'il représente un peu une occasion manquée — n'aurait-il pas mieux valu profiter du format pour proposer un guide de lecture décliné des ouvrages les plus faciles d'abord aux plus complexes ? — , on retiendra de ce fin volume son accessibilité, sa lisibilité et, pour l'essentiel, la pertinence de ses choix.

Pierre-Paul DURASTANTI (lui écrire)
Première parution : 1/7/2009 dans Bifrost 55
Mise en ligne le : 31/10/2010


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies