Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Galaxies nouvelle série n° 4/46

REVUE


Cycle : Revues - Galaxies nouvelle série  vol. 4/46 


Illustration de MIRA

GALAXIES - ASSOCIATION D'AIDE AUX AUTEURS , coll. Galaxies nouvelle série (revue) n° 4/46
Dépôt légal : mars 2009
192 pages, catégorie / prix : 11 €
ISBN : néant   
Genre : Imaginaire

Numéro de printemps.



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.

    Sommaire    
1 - Pierre GÉVART, Éditorial, pages 1 à 2, Éditorial
2 - Timothée REY, Boulonnaille, pages 5 à 13
3 - Nicoletta VALLORANI, Snuff Movie (Snuff Movie), pages 14 à 24, trad. Éric VIAL
4 - Laurence SUHNER, Timhkâ, pages 25 à 47
5 - Jetse DE VRIES, Exemples aléatoires de fantaisie cosmique (Random Acts of Cosmic Whimsy), pages 48 à 63, trad. Laurent WHALE
6 - Jean-Claude DUNYACH & Jean-Christophe HOËL, La Voyageuse inquiète, pages 65 à 70, Article
7 - (non mentionné), Bibliographie exhaustive d'Élisabeth Vonarburg, pages 71 à 75, Bibliographie
8 - Pierre GÉVART & Jean-Christophe HOËL, Entretien avec Élisabeth Vonarburg, pages 76 à 90, entretien avec Elisabeth VONARBURG
9 - Elisabeth VONARBURG, La Musique du soleil, pages 91 à 133
10 - Gillian GRAY, Irlande : Voyage dans les contrées d'émeraude, pages 135 à 143, Chronique
11 - Gillian GRAY, Entretien avec Ian Watson, pages 144 à 148, entretien avec Ian WATSON
12 - Sam LERMITE, Livre : Vélum de Hal Duncan, pages 152 à 156, Critique(s)
13 - Anthony VALLAT, Entretien avec Megan Lindholm, pages 157 à 159, entretien avec Megan LINDHOLM
14 - COLLECTIF, Notes de lectures, pages 160 à 186, Critique(s)
15 - (non mentionné), Nous avons également reçu..., pages 187 à 188, Notes
 
    Critiques    
     En ces temps de progression de la « pensée bisounours », époque d'indulgence criminelle où la moindre critique un tantinet virulente est considérée comme une agression sans objet doublée d'une manipulation de cours de récréation, comment critiquer/rendre compte d'un ratage aussi patent que ce Galaxies NS4 (alors que le n°3 semblait sur la bonne voie) ?

     Sur le strict plan de la forme, c'est une horreur : couverture immonde ; « notes de lectures » jetées sans ordre, non séparées, qui s'enchaînent accelerando et semblent se brouiller ; mise en page irrespectueuse des auteurs, collaborateurs et lecteurs (j'imagine le rictus du quasi-débutant Timothée Rey découvrant, à la fin de sa nouvelle, la présence des conditions de soumission des textes — la classe). La traduction (non créditée, et on comprend vite pourquoi) de l'entretien avec Ian Watson est HALLUCINANTE. Character (personnage) traduit caractère ; Hitchiker's guide to the galaxy traduit Le Guide de la Galaxie en auto-stop. Original... « Chris Beckett est un surprenant auteur surprenant de nouvelles » page 145, perle collectée sans trucage. A ce moment précis, on frôle l'arrêt cardiaque. Sans oublier les nombreux titres de films et de romans erronés, le tout concentré sur cinq pages à peine.

     Sur le plan du contenu de ce numéro 4, pas grand-chose à se mettre sous la dent, les nouvelles de Timothée Rey, Nicoletta Valorani, Laurence Sunher sont inabouties, la novella d'Elisabeth Vonarburg semble bien longue pour un résultat peu convaincant (et, paradoxalement, donne surtout envie de lire davantage de nouvelles de Joëlle Wintrebert). Quant à la nouvelle de Jetse de Vries, sans bagage scientifique bac+5, impossible de dire si elle est géniale ou juste terriblement vaine. Le texte le plus fort de la sélection est « Snuff Movie » de Nicoletta Valorani ; malheureusement il ne décolle jamais et s'éteint au lieu d'exploser (ceux qui lisent Chuck Palahniuk, J.T Leroy ou Paolo Bacigalupi auront l'impression d'avoir déjà lu ça mille fois).

     Surnagent toutefois deux trois bricoles : l'entretien avec Elisabeth Vonarburg, une interview de Megan Lindholm réalisée par Anthony Vallat, un long papier de Sam Lermite sur Vélum de Hal Duncan, un bon papier de Claude Ecken sur Le Glamour de Christopher Priest, une note de lecture fort bien vue (mais trop courte) de Jean-Christophe Hoël sur En Panne sèche d'Andreas Eschbach.

     Franchement, les gars, comment voulez-vous être pris au sérieux en laissant Le Guide de la galaxie en auto-stop dans votre publication ? Ou alors vous venez d'un univers parallèle où c'est vraiment le titre du roman de Douglas Adams... auquel cas respect.

     NS4 : une grenouille anorexique qui se prend pour un bœuf de concours, à réserver aux fans hardcore d'Elisabeth Vonarburg — qu'on souhaite sans antécédents familiaux de rupture d'anévrisme et dotés d'un cœur solide.

     Maintenant vous pouvez tendre l'oreille, chers lecteurs de Bifrost : on va bientôt entendre couiner les bisounours...

Thomas DAY
Première parution : 1/7/2009 dans Bifrost 55
Mise en ligne le : 24/10/2010


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 64580 livres, 62637 photos de couvertures, 59266 quatrièmes.
8085 critiques, 35413 intervenant·e·s, 1412 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.