Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les 100 portes secrètes

Colin THOMPSON

Titre original : How To Live Forever
Traduction de Alice SEELOW
Illustration de Laurent BESSON
ALBIN MICHEL Jeunesse, coll. Wiz n° (105)
Dépôt légal : avril 2011
240 pages, catégorie / prix : 12 €
ISBN : 978-2-226-22000-4   



    Quatrième de couverture    
     Peter vit dans un musée qui, la nuit venue, devient son royaume. Il sait où trouver les objets les plus étranges et les plus merveilleux. Un soir, dans la bibliothèque, il rencontre une vieille femme étrange, qui lui remet un livre appelé Comment Vivre Sans Fin, en lui faisant promettre de ne jamais le lire. Mais Peter cède à la tentation et tout change autour de lui. Le sol est recouvert d'herbe, un lac s'étend au milieu de la bibliothèque et les livres sont devenus de gigantesques maisons...

     « On n'a pas aussi bien parlé des bibliothèques depuis Le Nom de la rosé, d'Umberto Eco. » Virginia Lowe

 
    Critiques    
     Colin Thompson, Anglais de naissance (né en 1945), mais naturalisé Australien, est un écrivain pour enfants et illustrateur. How To Live Forever est son premier roman traduit en France, sous le titre assez plat des 100 portes secrètes, en outre incorrect puisque son personnage principal franchit à un moment la cent-quatre-vingt-douzième porte. Ce protagoniste, c’est Peter : jeune garçon d’une dizaine d’années, il vit dans un musée avec sa mère (directrice dudit musée) et son grand-père (gardien du même établissement). Seul manque à l’appel son père, mystérieusement disparu quelques années plus tôt. L’activité favorite de Peter, c’est de découvrir la face cachée du musée, celle des remises, des couloirs parallèles où s’entassent les œuvres non exposées. Un jour, ses excursions l’emmènent dans un lieu qu’il ne connaît pas, où derrière l’une des portes il tombe sur une vieille dame immortelle qui lui donne un ouvrage, Comment vivre sans fin. Il a pour consigne de ne pas lire celui-ci, ordre qu’il respecte tant bien que mal, mais une force prodigieuse s’empare alors de lui et le projette dans un univers où les livres sont devenus des maisons. Il va devoir accomplir sa quête avec le volume qu’on lui a confié, tout en tentant de retrouver son chemin vers notre monde.
     Lorsqu’on sait que l’auteur est également illustrateur, et qu’il a écrit Les 100 portes secrètes d’après un livre d’illustrations du même titre qu’il a lui même signé, on regrette que seul le roman nous soit parvenu 1. L’écriture de Thompson est en effet très évocatrice, lorsqu’il décrit ce monde fait de niveaux où les gens entrent et sortent de livres-maisons ; dommage qu’on ne puisse visualiser ce que l’auteur avait en tête lorsqu’il a concocté les aventures de Peter. Jeune garçon, quête de son identité (du fait de l’absence de père), découverte de l’amour par le biais d’une jeune fille qui sera son guide dans l’autre univers : nous sommes là en plein schéma classique d’apprentissage. Avec un petit plus, celui des livres-maisons, dont la symbolique est facile à comprendre : un livre, avec toutes les histoires qu’il contient, se rapproche d’une maison dans laquelle les personnages – les habitants – vivent des aventures diverses. Cette thématique très intéressante n’est malheureusement qu’esquissée ici, et est cantonnée au rôle de décor. Dommage, car elle aurait sans doute conféré plus de personnalité à cet ouvrage. Reste une aventure plaisante à lire, avec ses moments de suspense, ses instants poignants, son rythme jamais démenti. Un court roman qui saura divertir et faire frémir, mais qui aurait pu être beaucoup plus si Colin Thompson avait davantage travaillé son univers.

Notes :

1. Note du 31/03/11 : un internaute me signale que le livre d'illustrations en question a bien été traduit en 1996 aux éditions Circonflexe, sous le titre Le livre disparu. L'ouvrage est semble-t-il toujours disponible, on conseillera donc fortement l'achat conjoint des 2 livres pour profiter de tout l'art de Thompson.


Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 30/3/2011 nooSFere


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies