Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Révoltes

Catherine CUENCA


Cycle : Le Passage des Lumières  vol.


Illustration de Raphaël BEUCHOT

GULF STREAM
Dépôt légal : avril 2012
168 pages, catégorie / prix : 12,30 €
ISBN : 978-2-35488-153-5   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     En cette fin d'année scolaire, le brevet des collèges est dans toutes les têtes, sauf dans celle de Zélie. Depuis son incroyable périple dans le passé il y a deux mois, la jeune fille ne pense plus qu'à Léandre, le beau garçon qu'elle a rencontré au XVIIIe siècle et qu'elle ne reverra sans doute jamais.

     Jamais ? Non, c'est impossible. Zélie est bien décidée à le revoir une dernière fois. C'est ainsi que, dès le retour de la pleine lune, elle entre à nouveau dans la grotte magique. Mais ce qui l'attend là-bas n'est pas ce qu'elle avait espéré. Léandre en effet a bien changé...
 
    Critiques    
     Le Passage des lumières est une série de cinq romans pour la jeunesse (cible visée : 11-13 ans) publiés aux éditions Gulf Stream sur une période relativement courte, entre janvier et novembre. À l'heure actuelle, les deux premiers tomes (Espoirs et Révoltes) sont sortis, les trois suivants (Victoires, Révélations et Trahisons) suivront. Ils sont l’œuvre de Catherine Cuenca, diplômée d'histoire et jeune auteure de romans historiques pour la jeunesse, écrivain à plein temps depuis 2010. Passionnée par les deux Guerres mondiales et le Moyen-Âge, c'est la Révolution française qu'elle a choisi de traiter ici.
     Zélie est une collégienne comme les autres ; un soir, son oncle Frédéric lui affirme pouvoir remonter dans le temps. Comme elle ne le croît pas, il lui propose un rendez-vous un soir de pleine lune, près d'une maison abandonnée. Elle s'y rend et, sans y prendre garde, se retrouve dans le passé, plus exactement en 1789, peu de temps avant la Révolution française. Elle est toujours à Basmont-sur-Argonne, la ville où elle vit. Elle y rencontre le père Joseph, qui n'est guère surpris de la voir, ayant déjà accueilli son oncle par le passé ; ses taches ménagères sont effectuées par une vieille femme, Albine. Zélie va devoir apprendre à vivre dans un monde totalement différent, où les conditions de vie sont bien plus frustes. En effet, elle ne peut changer d'époque que lors des soirs de pleine lune, soit tous les mois. En attendant, alors que le père Joseph la conjure de rester chez lui, sans se faire remarquer, elle va au contraire se faire connaître de tous, du fait de son caractère bien trempé. Et elle va faire la connaissance de Léandre, jeune homme aux idéaux progressistes...
     Le roman pour la jeunesse a toujours été un très bon moyen pour permettre aux jeunes d'apprendre des choses de manière ludique. C'est exactement le crédo de Cuenca ici : à travers les yeux de Zélie, jeune collégienne bien dans ses baskets, c'est tout un pan de l'Histoire de France qui nous est distillé à petites doses. Zélie raisonne avec ses propres codes, sa vision de jeune fille du XXIe siècle, et forcément, cela ne se fait pas sans heurts, tant la société a évolué depuis la fin du XVIIIe siècle, notamment dans l'éclatement des convenances. Sans jamais tomber dans la caricature ni dans le discours magistral, l'auteur dresse un portrait fidèle de cette époque, et nous promène dans les rues de Basmont, où l'on peut mourir d'une gastro-entérite, où la femme a toujours du mal à faire entendre sa voix. Et l'on perçoit ainsi la Révolution française non pas par ses actes que l'Histoire a retenu, mais par le bout de la lorgnette du Tiers État. Mission d'éducation réussie, donc, et d'autant plus réussie que l'aspect didactique trouve naturellement sa place au sein d'une intrigue pleine de rebondissements, avec une bonne dose d'humour (les relations avec le père Joseph) et une histoire d'amour naissante qui saura sans aucun doute capter l'attention des lectrices visées (11 à 13 ans).
     Dans le deuxième tome, Zélie revient dans ce passé pour retrouver Léandre. Curieusement, le temps ne s'est pas écoulé de la même manière dans les deux mondes : un mois à notre époque, deux ans dans le passé. Ce qui pose problème dans le roman, car du coup Zélie est restée la même à un âge où l'on change beaucoup en deux ans ; or, personne ne semble s'en rendre compte. Révoltes est également un peu plus convenu dans son propos que ne l'était le Espoirs : cette fois-ci, Zélie et Léandre vont être mêlés de beaucoup plus près aux événements, et on perd un peu de cette originalité et de cette subtilité qui faisaient la force du premier volume. Néanmoins, les personnages y gagnent en épaisseur, leurs relations se complexifient, et le plaisir de voir ce petit bout de femme découvrir un monde si différent du sien reste intact. On suivra donc avec intérêt la suite de cette très sympathique série.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 22/4/2012 nooSFere


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 64899 livres, 63184 photos de couvertures, 59609 quatrièmes.
8086 critiques, 35553 intervenant·e·s, 1417 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.