Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Dernière Lame

Estelle FAYE



Illustration de Benjamin CARRÉ

Le PRÉ AUX CLERCS (Paris, France), coll. Pandore n° (2)
Dépôt légal : novembre 2012
464 pages, catégorie / prix : 16 €
ISBN : 978-2-84228-486-2   



    Quatrième de couverture    
     Un monde qui ressemble à notre Renaissance, menacé par la montée des océans grouillant de créatures maléfiques, où règnent la violence, la famine et la misère. L’Église des Cendres prospère sur tout ce désespoir, menée par la mystérieuse Marie aux yeux verts. Dans une des dernières villes émergées, Joad tente d’apaiser les souffrances et se prépare à affronter l’Armée des Cendres. Joad et Marie vont s’engager dans une course dont l’enjeu n’est rien de moins que le sort du monde.

     Estelle Faye, née en 1978, est un jeune talent du cinéma français (scénario et réalisation). Elle livre ici son premier roman de fantasy.

     LA COLLECTION PANDORE
     « Quête, romance, combats, sensualité, humour et suspense, la boîte de Pandore contient bien des charmes. Vous êtes maintenant devant la boîte. Il ne vous reste qu'à l'ouvrir... » Xavier Mauméjean, directeur de collection
 
    Critiques    
          Dirigée par Xavier Mauméjean au Pré aux clercs, les premiers titres de la nouvelle collection Pandore sont disponibles depuis novembre et vise le public young adult. On peut trouver au milieu de deux vétérans de l’écriture, Fabien Clavel et Hervé Jubert, le premier roman d’Estelle Faye, La dernière Lame. Sous une couverture terne et une accroche qui ne donne pas vraiment envie (« Elle est belle, courageuse, respectée. C’est sa malédiction. ») se cache un récit qui mérite largement mieux que son emballage.


          Dans ce roman apocalyptique moyenâgeux, les eaux montent et engloutissent les terres. Profitant de cette période propice pour les extrémistes, l’église des Cendres répand la mort, détruisant toute trace de science et même de médecine. Marie, dissidente de la secte, dirige une bande de fanatiques tandis que Joad, revenu d’un long voyage pendant lequel il a perdu la mémoire, croit avoir dans ses tatouages le moyen de renverser la crue.

          C’est dans cette ambiance de fin du monde, qui pourra rappeler par sa noirceur l’excellent Dehors les chiens, les infidèles de Maïa Mazaurette, que se déroule La dernière Lame. Décor réussi pour cette heroic fantasy, ce monde au bord des ténèbres est le point fort du roman. Si on peut regretter quelques ficelles (l’amnésie des deux principaux personnages ou l’utilisation de quelques prophéties) et raccourcis (la résolution en quelques lignes de la crue alors que cela semblait l’enjeu majeur du récit), les qualités de la narration l’emportent rapidement : Estelle Faye sait donner vie à son univers et embarquer le lecteur dans l’aventure. Son écriture est fine et évite le trop-plein de beaucoup de premiers romans de fantasy. Un livre prometteur pour la suite.

René-Marc DOLHEN
Première parution : 30/12/2012 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 62385 livres, 58316 photos de couvertures, 56861 quatrièmes.
7958 critiques, 34213 intervenant·e·s, 1309 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.