Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

À l'aide ou le rapport W

Emmanuelle HEIDSIECK

Illustration de Yann LEGENDRE
INCULTE, coll. Laureli, dépôt légal : juillet 2013
144 pages, catégorie / prix : 14,90 €, ISBN : 979-1-091887-16-8
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Ils disaient généralement avoir eu le sentiment de revivre quelques secondes avant d'être épingles. Des voisins ont attesté que lors de l'arrestation : « II semblait euphorique, il avait fini son muret, i ! irradiait, une joie stupéfiante, hystérique, il riait, » On i'a embarqué.

     Août 2015. Un professeur à la retraite est arrêté par la police devant son domicile. Menotte, il est embarqué et placé en garde à vue. L'homme est accusé d'avoir rendu des services dans le voisinage. L'aide à la personne est désormais un délit passible de prison et d'une forte amende. Au ministère de l'Intérieur, deux hauts fonctionnaires en tout point dissemblables rédigent le rapport qui servira de base au texte de loi. Dans ce roman d'anticipation, Emmanuelle Heidsieck décrit un monde effrayant qui pourrait être le nôtre et dresse un constat acerbe des dérives sociales.

     Emmanuelle Heidsieck est l'auteure de plusieurs romans où se mêlent recherche littéraire et questions sociopolitiques. Elle a notamment publié Vacances d'été (Laureli / Léo Scheer, 2011), Il risque de pleuvoir (Le Seuil, Fiction & cie, 2008) et Notre aimable clientèle (Denoël, 2005).

 
    Critiques    
     La France en 2015. Afin de booster l’économie, une nouvelle loi interdit les services gratuits. Aider son voisin à bricoler, garder ses petits-enfants, faire les courses pour sa voisine âgée, tout cela, considéré comme de la concurrence déloyale, doit être payant. Les contrevenants, surveillés par un service de police dédié, risquent de la prison et une forte amende.

     Pour illustrer cette nouvelle loi, Emmanuelle Heidsieck nous fait suivre dans ce court roman deux narrations : la préparation du texte par deux bureaucrates du ministère de l’intérieur avant son vote à l’assemblée et sa mise en œuvre à travers l’une des premières arrestations jusqu’à la condamnation. On voit ainsi les fonctionnaires, sans convictions, travailler pour des raisons purement égoïstes : l’un veut se faire bien voir pour faciliter sa promotion ; l’autre, récemment muté dans le bureau, ne cherche qu’à limiter ses conflits avec son supérieur. Du côté de l’application, c’est l’inéluctabilité et la soumission qui domine : aussi bien la police lors de l’interpellation que l’avocat du prévenu au procès se coulent dans cette nouvelle loi sans contestation, évoquant un pays amorphe. On peut évidemment trouver l’absence de réaction un peu grosse, mais on se souviendra que des lois contre la population ont déjà pu être votées et appliquées en France.

     A l’aide ou le rapport W n’est pas sans défaut : son côté didactique, sur 140 pages, finit par être pesant. Court roman, son efficacité aurait été plus grande avec un élagage le transformant en nouvelle. Mais le texte n’en reste pas moins juste : il n’est pas nécessaire de se forcer pour que la loi imaginée par l’auteur soit crédible, supprimant la solidarité et l'entraide désintéressée. Le roman est d'ailleurs parsemé d'exemples de lois des trente dernières années et allant dans le même sens. Une œuvre percutante et utile.


René-Marc DOLHEN
Première parution : 30/9/2013
nooSFere


 
Base mise à jour le 19 février 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.