Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

(Bé)vues du futur. Les imaginaires visuels de la dystopie (1840-1940)

COLLECTIF

Textes réunis par Clément DESSY & Valérie STIÉNON


Science Fiction  - Illustration de Louis TINAYRE
PRESSES UNIVERSITAIRES DU SEPTENTRION, coll. Littératures n° 1562, dépôt légal : juin 2015
306 pages, catégorie / prix : 30 €, ISBN : 978-2-7574-0887-2
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Aujourd’hui inscrite au cœur des cultures télévisuelle et adolescente, la dystopie possède une histoire riche pourtant méconnue. Cette forme d’expression qui mêle projection dans le futur et vision critique d’une société révèle les enjeux majeurs des époques qu’elle a traversées. Explorer ses caractéristiques visuelles sur un siècle, de 1840 à la Seconde Guerre mondiale, permet d’observer les lignes de forces d’un imaginaire central dans la littérature et les arts. L’imaginaire dystopique ne touche pas seulement à l’iconographie. Il concerne aussi les ressources textuelles de la description, la circulation transmédiatique des fictions et la définition même d’un univers souvent improprement qualifié par les étiquettes de fantastique et de science-fiction.
     Ce volume collectif abondamment illustré offre un aperçu chronologique empruntant ses approches à l’analyse de texte, à l’étude de l’image fixe ou animée, à la sociologie des auteurs et de l’édition, ainsi qu’à l’histoire des représentations. Il se centre sur les aires d’expression française, qui ont leurs propres spécificités, distinctes des réalisations anglo-saxonnes. Envisageant tant les œuvres paralittéraires que celles d’avant-garde, il met à l’honneur une production foisonnante, encore peu étudiée : de Souvestre à Bartosch, sans oublier Henriot et Robida, de l’eschatologie biblique à la poétique des ruines de la ville moderne, en passant par l’archéologie rétrofuturiste et l’imaginaire des fourmis.

     Clément Dessy, Chercheur au FNRS et maître d'enseignement à l'Université libre de Bruxelles, il consacre ses travaux à la réception internationale du symbolisme belge ainsi qu'aux rapports des arts visuels et de la danse avec la littérature.

     Valérie Stiénon, Maître de conférences à l'Université Paris 13, elle enseigne la théorie littéraire et les littératures populaires. Ses recherches portent sur l'histoire et la poétique du roman d'anticipation, la critique littéraire et la littérature « panoramique » du XIX' siècle.


    Sommaire    
1 - Clément DESSY & Valérie STIÉNON, L'Étude des imaginaires visuels de la dystopie : une introduction prospective, pages 11 à 33, Introduction
2 - Olivier GHUZEL, Le Monde tel qu'il sera : de la satire d'actualité à la dystopie, pages 35 à 54, Article
3 - Chapman WING, La Dystopie, c'est l'histoire. Les (bé)vues du passé dans la dystopie française, pages 55 à 71, Article
4 - Xavier FONTAINE, Les Futures ruines de Paris chez Méry, Dumas et Franklin. Modalités de l'archéologie rétro-anticipative, pages 73 à 92, Article
5 - Françoise SYLVOS, Rire des Rouges entre 1842 et 1848. Une approche transgénérique et plurimédiatique, pages 93 à 106, Article
6 - Sandrine DORÉ, Une vision de la fin des arts : Robida et le futur de l'image, pages 107 à 126, Article
7 - Philippe KAENEL, Un imaginaire électrique et sexuel : autour d'Albert Robida, pages 127 à 142, Article
8 - Julie FÄCKER, Henriot, Paris en l'an 3000 : l'utopique dystopie, pages 143 à 156, Article
9 - Clément DESSY, Les Villes tentaculaires d'Émile Verhaeren vues de Londres. Les éditions illustrées par Frank Brangwyn, pages 157 à 174, Article
10 - Natacha VAS-DEYRES, Le Monde des fourmis dans l'imaginaire de la science-fiction, entre l'utopie exogène et la dystopie phobique, pages 175 à 187, Article
11 - Thibault GARDEREAU, L'Espace américain : du texte à l'image, de la genèse à l'apocalypse, pages 189 à 198, Article
12 - Dick TOMASOVIC, Dissensions de l'image animée. L'Idée de Berthold Bartosch ou le trauma comme mode de représentation dystopique, pages 199 à 210, Article
13 - Jean-François CHASSAY, La Pureté du martyr. La Cité dans les fers d'Ubald Paquin (1926), une dystopie hyperbolique, pages 211 à 225, Article
14 - Laurent BAZIN, Figurations, défigurations : aspects de la représentation dystopique dans la littérature pour la jeunesse de l'entre-deux-guerres, pages 227 à 239, Article
15 - Jérôme DUTEL, Les Vertiges visuels et rituels de La Grande Beuverie (1938) de René Daumal, pages 241 à 254, Article
16 - Björn-Olav DOZO & Dominique WARFA, Allégorie d'une termitière déshumanisée, ou Le Retour au silence. Journal d'un homo citroënsis K.228.bis de Stéphane Hautem, pages 255 à 267, Article
17 - Katarzyna CYTLAK, Les Visions noires d'un État socialiste : l'architecture comme langage critique dans Nous autres d'Evguéni Zamiatine, pages 269 à 282, Article
18 - Francesco MUZZIOLI, Postface : Fins du monde. Configurations et perspectives du genre dystopique, pages 283 à 296, Postface
19 - (non mentionné), Index, pages 297 à 301, Index

 
Base mise à jour le 18 mars 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.