Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Le Problème à trois corps

Liu CIXIN

Traduction de Gwennaël GAFFRIC
ACTES SUD, coll. Exofictions n° (15), dépôt légal : octobre 2016
432 pages, catégorie / prix : 23 €, ISBN : 978-2-330-07074-8

Illustration de couverture : (c) Yoozoo Pictures.
Couverture

    Quatrième de couverture    
     En pleine Révolution culturelle, le pouvoir chinois construit une base militaire secrète destinée à abriter un programme de recherche de potentielles civilisations extraterrestres. Ye Wenjie, une jeune astrophysicienne en cours de « rééducation », parvient à envoyer dans l’espace un message contenant des informations sur la civilisation humaine. Le signal est intercepté par les Trisolariens, qui s’apprêtent à abandonner leur planète mère, située à quatre années-lumière de la Terre et menacée d’un effondrement gravitationnel provoqué par les mouvements chaotiques des trois soleils de son système. En raison de la distance, Ye Wenjie met près de huit ans à recevoir la réponse des Trisolariens. Choquée par les horreurs dont elle a été témoin durant la Révolution culturelle et qui lui ont fait perdre toute foi en l’homme, elle fournit secrètement aux Trisolariens les coordonnées du système solaire, dans l’espoir que ceux-ci viennent conquérir la Terre et réformer notre espèce. Dans quatre siècles, ils seront là...
     Premier volume d’une trilogie culte d’une ambition folle, récompensé par le Hugo du meilleur roman en 2015, Le Problème à trois corps signe l’arrivée d’un auteur majeur.

     Né en 1963, Liu Cixin est une véritable légende de la SF en Chine, où il a remporté le Galaxy Award (prix le plus prestigieux dédié au genre) à neuf reprises.

 
    Critiques    
     Début du XXIème siècle. Plusieurs physiciens de niveau international se suicident après être entrés en contact avec une énigmatique Société scientifique des frontières de la science. En Chine, un chercheur spécialiste des nanomatériaux et un inspecteur de police tentent de comprendre pourquoi. Ils découvrent que cette hécatombe pourrait avoir son origine dans un projet secret de base de communications radio construite durant la Révolution culturelle. Un étrange jeu en réseau, intitulé « les trois corps », fait également parti du mystère.

     Après un début qui immerge brutalement le lecteur dans le tourbillon de la Révolution culturelle, le roman prend un tour plus conventionnel d’enquête scientifique. Plongeant ses racines dans l’histoire de la Chine contemporaine, l’intrigue se déploie sur une échelle internationale et aborde avec une grande rigueur scientifique la question de la recherche de civilisations extraterrestres. Le Problème à trois corps est le premier volet d’une trilogie.

     Le sujet est passionnant et abordé avec une indéniable d’originalité, mais la lecture pâtit de quelques défauts, en particulier dans les parties consacrées au jeu en ligne. Tout d’abord, la solution des « trois corps » se devine très facilement pour tout lecteur qui a un minimum de culture scientifique (même sans lire la quatrième de couverture, qui dévoile une si grande partie de l’intrigue qu’on serait en droit de demander à l’éditeur de rembourser le prix du livre)  ; ensuite, le jeu vidéo ressemble beaucoup à une succession de scènes cinématiques où le personnage principal n’est que spectateur  ; enfin, les allusions à l’histoire ancienne de la Chine ne sont accessibles au lecteur occidental que grâce à un volumineux ensemble de notes rédigées par le traducteur, certes indispensable mais qui nuit à la fluidité de la lecture. Plus généralement, l’ensemble souffre de protagonistes souvent passifs, un peu monolithiques et qui servent avant tout à porter les idées scientifiques brassées dans le roman. Heureusement, certains personnages se démarquent, comme l’inspecteur Shi Qiang, vivant et original.

     Il faut pourtant passer outre ces réserves car on est en présence d’une bonne histoire de hard-science, avec quelques scènes très fortes. L’intérêt du roman est encore accru, pour le lecteur européen, par son ancrage dans la Chine, que ça soit celle de la Révolution culturelle ou bien la société actuelle, ce qui joue un rôle essentiel dans l’intrigue mais aussi dans la psychologie des personnages ou les dialogues. On termine donc ce premier tome sans être totalement conquis, mais suffisamment accroché pour avoir envie de connaître la suite.



Jean-François SEIGNOL
Première parution : 14/7/2017
nooSFere


 
Base mise à jour le 17 juillet 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.