Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Atomas suivi d'Electropolis

ANONYME & Robert CHARROUX


Illustration de René PELLOS

APEX (La Valette, France), coll. Bédéphilia n° 22
Dépôt légal : septembre 2000, Achevé d'imprimer : 25 septembre 2000
Bande dessinée, 36 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : néant
Format : 24,7 x 34,4 cm
Genre : Science-Fiction

Tirage limité à 250 exemplaires numérotés.



Quatrième de couverture

[Texte de la page 4]

"Electropolis" et "Atomas" demeurent des oeuvres inabouties et pour cette raison difficilement rééditables, mais qui manquaient aux collectionneurs. Souvent mentionnées, ces deux bandes dessinées de René Pellos n'étaient accessibles que dans des illustrés quasi-introuvables. Toutes deux relèvent de la veine cataclysmique et échevelée qu'il avait inaugurée avec "Futuropolis" (1937-38), son chef-d'oeuvre, dont il partage la gloire avec le scénariste Martial Cendres, alias René Thèvenin. "Electropolis", dont le scénariste est anonyme, démarra le 18 avril 1940 dans le n°106 de JEAN-PIERRE et ne dépassa pas le n°115 du 20 juin, le dernier connu pour cause de guerre franco-allemande. C'est dommage car le thème en était intéressant : l'aventure des survivants d'une catastrophe ayant fait éclater la Terre. Le scénario étant perdu, nul ne saura quelles étaient les créatures surgies des profondeurs ignées du fragment de planète où se déroule le récit. "Atomas" parut dans les n°70 à 86 de MON JOURNAL (1er janvier -22 avril 1948) sur un scénario signé Charroux. Elle trahit l'influence des premiers super-héros américains mais renoue avec le découpage dynamique des cases de "Futuropolis" qui avait été une révolution dans la bande dessinée française. Le traitement en peut paraître naïf et reste scientifiquement invraisemblable, mais le souffle qui l’anime fait regretter que l’éditeur l'ait écourtée : le magazine était sur le point de disparaître et les deux dernières planches furent collationnées par un tâcheron pour donner un semblant de fin à l’histoire. Telles quelles, ces deux oeuvres méritaient cependant d’etre restituées à l’admiration des collectionneurs pour qui elles ne sont désormais plus des objets mythiques.

Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Robert CHARROUX, Atomas, pages 5 à 22, bande dessinée, illustré par René PELLOS
2 - ANONYME, Électropolis, pages 25 à 34, bande dessinée, illustré par René PELLOS
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74742 livres, 83794 photos de couvertures, 70420 quatrièmes.
8538 critiques, 40593 intervenant·e·s, 1575 photographies, 3739 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.