Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Shéol

Jean-Pierre FONTANA

Première parution : Denoel, 1976

Illustration de Stéphane DUMONT

DENOËL (Paris, France), coll. Présence du futur n° 222
Dépôt légal : 4ème trimestre 1976
Première édition
Roman, 192 pages, catégorie / prix : 1
ISBN : néant
Format : 11,0 x 18,0 cm
Genre : Science-Fiction


Autres éditions
   in Des Mondes Incertains, BLACK COAT PRESS, 2016
   EONS, 2004

Quatrième de couverture
     Sur une Terre stérilisée par la pollution et les mutations atomiques, la dernière des « villes-bulles » avance lentement à la recherche de sources d'énergie, suivie par le peuple des Nomades, hommes et femmes adaptés dès la naissance à un air raréfié. Un collectivisme totalitaire règne sur les deux castes du dôme mobile où les techniciens n'ont plus qu'un rôle dérisoire devant ces merveilleuses machines auxqelles ils ne comprennent plus grand chose et dont les pièces de remplacement s'épuisent.
     C'est dans ce contexte que nous allons suivre les aventures épiques de Art qui, s'étant réveillé au niveau inférieur de la ville, va réussir à explorer l'autre niveau et faire de fantastiques découvertes.

L'auteur.
Jean-Pierre fontana est né en 1939 à Clermont-Ferrand.
Auteur de nouvelles, d'un roman publié sous pseudonyme, créateur d'un fanzine, Mercury, animateur d'un ciné-club, critique dans Fiction et Galaxie, il a organisé le Premier Congrès National de la Science-Fiction et créé le Grand Prix de la S.-F. française.
Shéol est le premier roman qu'il publie sous son vrai nom.
Critiques
     Un héros qui ignore son identité et qui, quand il meurt, se retrouve dans un autre corps + une fille de personnage officiel qui tombe amoureuse du précédent + un mystérieux joueur qui les manipule comme des pions + des mutants + une cité en péri !... Un roman qui vaut bien ses modèles, les van Vogt moyens, mais qui n'a d'originalement français et actuel que la révolte des citadins contre l'autorité « qui leur volait la chaleur minimale autorisée ». Je préfère notre ami clermontois quand, sous le masque de Guy Scovel, il narre la Quête du Halaguen ou les savoureuses aventures d'llyana, audacieuse héroïne « à voile et à vapeur ».

George W. BARLOW
Première parution : 1/4/1977 dans Fiction 279
Mise en ligne le : 18/10/2000

Critiques des autres éditions ou de la série
Edition EONS, Futurs (2005)

     Les Editions Eons nous proposent ici une réédition de Shéol, un roman de Jean-Pierre Fontana paru en 1976.

     La Terre est dévastée. Les humains ont quasiment disparu à l'exception des habitants de VILLE ULTIME, dernière cité sous verre encore debout et mobile. Il y a aussi quelques nomades, humains transformés qui gravitent autour d'elle, pour des raisons de survie qui avec le temps sont devenues religieuses.

     C'est dans cette ville en vase clos et très hiérarchisée que se réveille Art. Sans aucun souvenir de son identité. On lui dit qu'il est usineur, c'est-à-dire qu'il appartient à la multitude exploitée qui fait fonctionner la ville. Art n'y croit pas et ne l'accepte pas davantage. Il va donc s'échapper de son niveau. Et rencontrer Livine.

     Shéol est donc une histoire de révolte, mais pas seulement. C'est aussi une histoire d'amour dans une société qui, pour se protéger de la surpopulation, considère l'hétérosexualité comme un vice. C'est l'histoire d'une fin, mais aussi celle d'un commencement.

     Beaucoup de questions nous viennent à l'esprit sur cet univers : Qui sont les Omuts ? Pourquoi VILLE ULTIME est-elle la seule à résister au chaos ? Que s'est-il passé sur Terre ? Et les nomades ? Jean-Pierre Fontana nous livre quelques réponses, mais beaucoup d'ombres subsistent, et c'est une partie du charme de ce roman, qui permet au lecteur averti de faire fonctionner son imagination s'il le souhaite. Finalement, seules les réponses réellement importantes pour l'histoire nous seront révélées, ce qui évite au récit de se perdre dans des développements inutiles.

     Avec des ingrédients classiques (une Terre en ruine, des mutants, une ville sous cloche, des amants...), Jean-Pierre Fontana signe ici un roman multiple dont le rythme va s'accélérant au fur et à mesure du déroulement du récit.

     La nouvelle qui accompagne ce roman, La comète de Lucifer de Brian Stableford., clôt agréablement un ouvrage somme toute très plaisant.

Didier GAZOUFER
Première parution : 15/9/2005
nooSFere

Cité dans les pages thématiques suivantes
Ecologie

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 76635 livres, 87727 photos de couvertures, 72485 quatrièmes.
8551 critiques, 41734 intervenant·e·s, 1594 photographies, 3744 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.