Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Virgules téléguidées

Pierre SURAGNE



Illustration de Young Artists VLOO

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France), coll. Anticipation n° 970
Dépôt légal : 1er trimestre 1980
Première édition
Roman, 224 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-265-01219-X   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Minuit en Larzac, France-Europe.
     Une fois de plus, la radio a diffusé le communiqué.
     « Manœuvres exceptionnelles de l'U.F.A.M. (Union des Forces Armées Mondiales). Frontières fermées. Black-out sur tout le pays. On court de grands risques si on ne suit pas les consignes à la lettre. Chacun doit rester chez soi. Interdiction de sortir, pour une période qui ne doit pas excéder quelques jours. »
     — Allez vous faire foutre ! bougonne Jean-Charles Duhoques.
     Et il accélère.
     Il file droit dans l'épouvante et l'horreur.
 
    Critiques    
 
[ critique de Blues pour Julie par Pierre Pelot aux éditions Ponte Mirone & de Virgules Téléguidées de Pierre Suragne aux éditions Fleuve Noir]


     Dans le n° 248 de Fiction, je rendais compte d'un roman de Pierre Suragne : Mais si les papillons trichent. Espérons que Patrick Siry aura l'excellente idée de rééditer ce livre dans la collection Super-Luxe du Fleuve Noir. Je concluais en écrivant : « Et, comme dirait Philip K. Dick, cela ne fait que commencer ». Je ne croyais pas, franchement, être aussi bon prophète. Après ce livre, il y a eu encore de nombreux Suragne, pour la plupart excellents, et puis, pas du tout inattendu mais surprenant par son ampleur, le déferlement des Pelot dans toutes les collections ou presque. Avec au moins un chef-d'œuvre, Délirium Circus.
     Blues pour Julie et Virgules téléguidées, le dernier Pelot et le dernier Suragne — mais pas pour longtemps — prennent une place à part dans la carrière de l'homme double. Le premier est une « biographie rêvée », qui frôle à plusieurs reprises la science-fiction sans jamais y entrer. Pierre Pelot s'est arrêté un moment pour réfléchir à sa vie et à son métier. Et il s'est brûlé, et il a été emporté, et il nous livre son art et son âme dans un récit vibrant, éclaté, plein de force et de tendresse. Exemple, cette confidence dans laquelle il nous parle de ses futurs personnages : « J'étais le seul à les connaître, ça me saoulait un peu : j'adore ces moments-là, juste avant de souffrir, juste avant de reconnaître derrière le masque des personnages des traits familiers, qui m'appartiennent trop » (p. 120). C'est sans doute par l'exploration aventureuse et la recréation du souvenir que ce roman touche de plus près à la science-fiction.
     Virgules téléguidées marque la rentrée de Suragne au Fleuve. Après Vendredi par exemple, un des meilleurs romans français de l'année 1975, il y avait eu La cité au bout de l'espace, en 1977, et plus rien. C'est aussi le roman de la fusion Pelot-Suragne, qu'on peut croire définitive. Un livre vivant, chaleureux, avec ses personnages quotidiens : assez proche, justement, de Vendredi, mais sans doute inférieur. Pourtant ; dans cette histoire d'une fausse invasion de la Terre... qui était une vraie manœuvre politique, on trouve un mépris de l'action, voire de l'intrigue, typique de Pelot. Car Pelot ne joue qu'un jeu : le sien.
     Il reste que ces deux livres sont un peu minces : il faut le regretter.

Michel JEURY
Première parution : 1/5/1980 dans Fiction 308
Mise en ligne le : 10/5/2009


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 71721 livres, 82655 photos de couvertures, 66984 quatrièmes.
8477 critiques, 38509 intervenant·e·s, 1492 photographies, 3725 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.