Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Adam est parmi nous

Konrad FIALKOWSKI

Titre original : Adam, jeden z nas, 1981
Science Fiction  - Traduction de Henryk KURTA
Illustration de Ian CRAIG
FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions, coll. Les Best-sellers n° 13, dépôt légal : janvier 1984
184 pages, ISBN : 2-265-02555-0

Couverture

    Quatrième de couverture    
     Il mit fin au contact, à l'isolement de la pièce et par la fznêtre il jeta un coup d'œil vers les jardins et les hommes qui vus de là, semblaient n'être que des points dans les artères de la cité. Il se dit qu'aujourd'hui encore, cette cité pouvait cesser d'être. Il se dit également que le prix à payer pour la sauver était la mort d'un homme sur une croix, d'un homme qui, bien que ne l'étant pas, l'était tout de même. Lui, Adan, ne voulait pas de cette mort. Il avait déjà détruit tant de villes au cours des millénaires que dans cette arithmétique, une cité de plus ou de moins ne changeait rien : bien que, pour l'homme qu'il était, cette cité fût la sienne.
     « Je ne suis pourtant pas un homme », se dit-il en sortant dans le couloir.

 
    Critiques    
     Un petit événement : voilà le premier ouvrage polonais traduit dans la collection « Best-Sellers » (mais on savait qu'elle allait s'ouvrir à d'autres auteurs que Russes et Américains), et le premier auteur polonais (Lem excepté) traduit depuis bien longtemps. L'ouvrage navigue entre La fin de l'éternité, d'Asimov (une caste d'Immortels navigue à travers le temps, surveillant ou modifiant l'Histoire en se mêlant aux hommes), et une floppée d'autres ouvrages du genre Von Daniken, Walter Ernsting... Jimmy Guieu, où l'on voit nos ancêtres guidés par des « dieux » laïques venant de là-bas ou d'ailleurs...
     Chez Fialkowski, l'envoyé des Immortels, Adam, est proctor de Jérusalem, au temps où un certain Admis, qui sera trahi par Kario, prêche une nouvelle religion. Mais tout n'est qu'une mise en scène, visant à une déstabilisation de l'Impérium. Adam se souvient de la destruction d'Atlantis, et certaines séquences du roman nous projettent en 1945, au moment du lancement de la première bombe atomique sur Hiroshima. On ne peut pas dire que la réunion de ces éléments soit très claire, le but final des Immortels restant fort imprécis, et les changements de nom (Hérode/Adam, Jésus/Admis, Judas/Kario) restant inexpliqués. Cela se passerait-il dans un univers parallèle ? J'avoue que je reste perplexe... Mais le roman est agréable à lire malgré ses obscurités, et la plume de Fialkowski est alerte, avec un bon talent pour rendre vivant et présent l'an zéro de notre ère. Adam est parmi nous, même si l'ouvrage n'est pas mémorable, vient à point pour relancer la collection « Best Sellers », qui avait tendance à s'effondrer sous les somnifériques romans russes et les fonds de tiroir américains.


Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/3/1984
dans Fiction 349
Mise en ligne le : 1/11/2005


 
Base mise à jour le 19 février 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.