Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Agonie de la cité bleue

Franck BOYLE



Illustration de Jean SOLÉ

GLÉNAT , coll. Train d'enfer - Science fiction n° 2
Dépôt légal : 3ème trimestre 1980
256 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-7234-0167-7
Format : 11 x 17,5 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     La Commission d'Enquête de la Confédération Terrienne voyage vers la cité Bleue, gigantesque vestige de la civilisation des Tobol, perdue dans les sables de la planète Copernic... C'est l'occasion que les « terroristes » extra-terrestres saisissent pour agir, suivant une stratégie inspirée des envahisseurs terriens.
     Mais l'action des Tobol n'est-elle pas le prétexte que les colons de Copernic attendaient pour les réduire définitivement à l'impuissance ? Quel est le mystère de la Cité Bleue ?
     Pourquoi les dirigeants de Copernic semblent ne plus craindre la puissance de la Confédération ?
     Et que peuvent le diplomate Habelbäscher et son ami Bardini, pour trouver des réponses à ces question et aider les Tobol à faire triompher leur juste cause ?...
     Ce roman de « prospective-politique-fiction » jette un regard lucide sur le phénomène de la colonisation. Un phénomène que nous connaissons bien. Et plus d'un lecteur y retrouvera un reflet à peine voilé des événements passés d'Algérie. Ou de Rhodésie. Ou de Sud-Afrique. Ou de n'importe où les Européens ont imposé leur présence à des peuples qui ne les avaient pas invités...

     L'auteur : Franck Boyle est juriste de formation mais s'est orienté vers la science-fiction, à la fois comme éditeur de revues, critique et essayiste. Il est avant tout passionné par la « prospective-fiction » et le caractère cyclique de l'Histoire. AGONIE DE LA CITE BLEUE est son premier roman mais il nous promet pour bientôt la suite des aventures de Hakelbäscher, le diplomate de l'Espace.
 
    Critiques    
 
     On commence la lecture avec la plus vive inquiétude : civilisation millénaire sur planète de type terrestre, colonisation, extraterrestres anthropocentristes, écriture stéréotypée... Une resucée de la SF de l'Age d'Or US dans son versant ringard ? L'exposé de l'idée d'une évolution universelle vers le progrès technologique assimilé au progrès absolu nous conforte dans ce sentiment... Et puis l'aspect stéréotypé bascule : sous le vernis superficiel d'un banal space-opera, Frank Boyle a écrit un roman de politique-fiction subtil et intelligent, où les mécanismes de manipulation peu à peu révélés mettent en lumière les dessous du phénomène de colonisation. Si l'univers imaginaire du roman est stéréotypé, c'est qu'il est clair que l'Espace n'est pas ici un écran de projection fantasmatique mais l'occasion d'un report terme à terme, à la façon du conte philosophique : l'Espace de Frank Boyle, c'est le Tiers-Monde. Le jeu des intérêts et les complots politico-financiers sont agencés de façon hyperréaliste. La fin évite le piège du manichéisme et reste habilement ouverte. Après l'amusant Philip José Farmer conquiert l'univers de François Mottier, la collection « Train d'Enfer SF » semble vouloir débuter en ne présentant que des romans inclassables !

Bruno LECIGNE
Première parution : 1/12/1980 dans Fiction 314
Mise en ligne le : 21/9/2008


 

Dans la nooSFere : 62397 livres, 58355 photos de couvertures, 56875 quatrièmes.
7958 critiques, 34216 intervenant·e·s, 1309 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.