Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Embuscade sur Ornella

Daniel WALTHER

Science Fiction  - Illustration de Tim WHITE
FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions, coll. Anticipation n° 1227, dépôt légal : avril 1983
192 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : 2-265-02268-3
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Le conflit entre l'Empire et la Confédération durait depuis plus longtemps que la mémoire des belligérants... quand une poussière vint faire grincer les rouages de la grande machine guerrière : une planète nommée Ornella où dormaient les derniers survivants d'une race éteinte.
     Et le commandant Absalon Naaidoos partit en chasse sur les océans de la nuit, avec pour seul allié, dans cette aventure insensée, le gourou télépathe Ch'tonjali.

 
    Critiques    
     Un récit de Daniel Walther, c'est d'abord une typographie, tellement obsessionnelle qu'elle en devient topographie : ces phrases EN CARACTERES MAJUSCULES, ces italiques continuelles, ces (fragments entre parenthèses), le tout harcelé de points de suspension... et de tirets (dans le tas).
     C'est aussi, obsessionnellement délivré, ces coïts au bord de la nausée, où la chair hésite entre la tristesse, la violence et la tendresse, mais se résout en métaphores sibyllines, comme ces « étendues blanches où croissaient des arbres incendiaires. » Et, tout aussi obsessionnels, ces combats qui sont le pendant des joutes sexuelles (leur envers ? Leur parallèle ? Seul Walther le sait...), et donnent lieu à leur tour à d'autres images troubles : « Ceux qui tombent meurent dans la maison de la mort et ils ont l'impression de périr doublement. Leurs yeux rompus s'ouvrent sur des paysages de cauchemar. »
     Cette tempête stylistique déploie ses fastes à l'intérieur d'un scénario proche du degré zéro : les Confédérés et les Lems se rencontrent sur une planète glacée où dorment les autres. Mais qu'importe ? La séduction/fascination qu'exerce Walther tient la plupart du temps à la forme, pas au fond. Ici, nous avons une sorte de Flinguez-moi tout ça ! revu et corrigé pour le Fleuve : signe que Daniel ne change pas, mais que le F.N. lui, change.


Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/6/1983
dans Fiction 341
Mise en ligne le : 16/3/2006


 
Base mise à jour le 9 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.