Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Si tout se casse la gueule

Craig STRETE




KESSELRING , coll. Ici et maintenant - Romans n° 10
Dépôt légal : 4ème trimestre 1980
180 pages
ISBN : néant   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Quel evènement ! Ici et Maintenant s'ouvre à un auteur étranger. Et pas n'importe qui : un véritable indien Cherokee. Craig Strete, révélé en France par quelques textes dans Univers.
     L'imaginaire de Craig Strete appartient à ses ancêtres indiens, son premier recueil de nouvelles raconte un monde tout aussi étranger aux blancs qu'une éventuelle civilisation extra-terrestre. Et sans exotisme de pacotille tout est vrai, là dedans, même la démesure. même la révolte.
     Car derrière Craig se dresse des montagnes de cadavres. Les peuples rouges que nous avons assassinés, et qui parlent aujourd'hui par sa bouche aux lecteurs de S.F. désireux de se sortir un peu de la monotone conquête spatiale.

    Sommaire    
1 - Jorge Luis BORGES, Notes sur un écrivain dangereux, pages 9 à 11, Préface, trad. C. CORDAY
2 - Toutes mes statues ont des ailes de pierre (All my statues have stone wings), pages 13 à 20, trad. Jacques GUIOD
3 - Pour voir la cité assise sur ses édifices (To see the city sitting on its buildings), pages 21 à 28, trad. Jacques GUIOD
4 - Samedi soir au poste d'observation de la femme blanche (Saturday Night at the White Woman Watching Hole), pages 29 à 36, trad. Jacques GUIOD
5 - Just like Gene Autry (foxtrot) - version Cherokee de "Jésus-Christ est entré dans notre vie" (Just like gene autry : a foxtrot. A cherokee version of jesus christ entering our lives), pages 37 à 52, trad. Jacques GUIOD
6 - Vieille, si vieille, mais sans âge en cette science (Old, so very old, and in that wisdom, ageless), pages 53 à 60, trad. Jacques GUIOD
7 - Conte de fées à Wounded Knee (A wounded knee fairy tale), pages 61 à 68, trad. Jacques GUIOD
8 - Un cheval d'un autre technicolor (A horse of a different technicolor), pages 69 à 80, trad. Jacques GUIOD
9 - Une corde autour de chaque monde (Every worLd with a string attached), pages 81 à 86, trad. Jacques GUIOD
10 - Où ils ont mis les agrafes et pourquoi elle a ri (Where they put the staples and how she laughed), pages 87 à 91, trad. Jacques GUIOD
11 - La Cruauté de ton visage (Your cruel face), pages 93 à 98, trad. Jacques GUIOD
12 - Un lieu pour mourir sur la photographie de ton âme (A place to die on the photograph of your soul), pages 99 à 104, trad. Jacques GUIOD
13 - Pourquoi la vierge Marie n'est-elle jamais entrée dans le wigmam de Standing Bear ? (Why has the virgin mary never entered the wigwam of standing bear ?), pages 105 à 113, trad. Jacques GUIOD
14 - L'Oiseau du piano (Piano bird), pages 115 à 121, trad. Jacques GUIOD
15 - Quel fut le premier oscar a recevoir un nègre ? (Who was the first oscar to win a negro ?), pages 123 à 138, trad. Jacques GUIOD
16 - L'Homme qui saigne (The bleeding man), pages 139 à 161, trad. Jacques GUIOD
17 - Quand ils partent, pages 163 à 170, trad. Marc GALLICE
18 - La Haine est un amour infiniment douloureux, pages 171 à 179, trad. Marc GALLICE
 
    Critiques    
 
     Premier auteur anglo-saxon de la collection « Ici et Maintenant » — portée vers le francophonisme nationaliste, et néanmoins marginale — Craig Strete y a pourtant une place de choix, car sa marginalité à lui est plus qu'une évidence, un état d'âme permanent. D'ascendance Cherokee, Strete a soutenu la lutte de l'American Indian Movement pour son autodétermination (il a d'ailleurs publié une revue amateur au titre éloquent, Red Planet Earth), et son œuvre, à nulle autre pareille dans la SF, est tout empreinte de cette « nostalgie » envers le peuple indien : une écriture vibrante de désespoir, un style incantatoire, au service de « petits cauchemars de grande conséquence » (selon les mots de Borges qui signe la préface) dans une univers mouvant, un monde à la dérive, un espace incertain, emplis de mensonges et d'horreurs (« un jour, j'ai fait semblant d'être l'intérieur d'un camp de concentration »}. Si tout se Casse la Gueule... (premier des deux recueils de l'auteur) fut d'abord publié en Hollande en 1976 et seulement l'an dernier aux Etats-Unis, itinéraire plutôt original pour un ouvrage somme toute américain ; mais l'originalité est une des peintures de guerre de Craig Strete, « l'homme qui saigne ». A lire dans la foulée de Chief Bromden (l'indien « sourd-muet » de Vol au-dessus d'un nid de coucous) fuyant le cauchemar lobotomique. Juste avant le Grand Bibliocide.

Pierre K. REY
Première parution : 1/5/1981 dans Fiction 318
Mise en ligne le : 21/10/2007


 

Dans la nooSFere : 62397 livres, 58355 photos de couvertures, 56875 quatrièmes.
7958 critiques, 34216 intervenant·e·s, 1309 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.