Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Peste grise

Dean R. KOONTZ

Titre original : Night Chills, 1976
Première parution : Atheneum, 1976
Traduction de Maud PERRIN
Illustration de Wojtek SIUDMAK

POCKET (Paris, France), coll. Science-Fiction / Fantasy n° 5057
Dépôt légal : 2ème trimestre 1979, Achevé d'imprimer : 28 juin 1979
Première édition
Roman, 384 pages, catégorie / prix : 4
ISBN : 2-266-00761-0
Format : 10,8 x 17,8 cm
Genre : Science-Fiction

On notera sur la quatrième de couverture un "Black River" qui devient "Black Water" ainsi que plusieurs fautes d'orthographe.



Quatrième de couverture
Dès son arrivée à Black River, Paul Annendale se trouva plongé dans une atmosphère de cauchemar. Un mal mystérieux s'était abattu sur la ville. Bizarres, terrorisés, ses vieux amis n'étaient plus les mêmes et la médecine, apparemment, ne pouvait plus rien pour eux. Sur Black River régnait la Peste Grise, une expérience démente visant à conquérir le Pouvoir Mondial par l'asservissement des cerveaux. Une expérience de « persuasion clandestine » qui pourtant s'inspire de notre vie quotidienne et qui, peut-être, préfigure notre avenir. Paul Annendale parviendra-t-il à désamorcer la formidable bombe psychologique enfouie à Black Water avant qu'il ne soit trop tard ?
 
Dean Ray KOONTZ est né en 1945. Son premier récit paraît en 1967. Il devient tout de suite, un écrivain fécond spécialisé dans le roman alors que la plupart des auteurs de Science-Fiction se sentent plus à l'aise dans la nouvelle. Il a besoin d'espace pour développer des intrigues où l'intérêt humain compte plus que l'étrangeté des situations.
Il publie en 1973 La semence du démon et c'est à tort que certains l'ont accusé de pornographie. Si Koontz aime les situations insolites, où tout sépare les personnages, c'est pour mieux montrer qu'entre-eux, malgré tout, peut jaillir un éclair de tendresse.
Critiques
 
     PROBLEME A CLE

     Bâti comme un thriller, avec un pré-générique très Jamesbondien, des flashes-back informatifs qui, intercalés dans la progression du récit, lui créent un suspens de qualité, le début est très fort. Bien vite, cependant, on retombe dans la Nième mouture du savant fou (enfin, pas fou, ici, mais qui a eu une enfance malheureuse, et qui, depuis veut humilier, dominer, etc.), savant fou qui arrive à intéresser la Finance et un Général au projet qui est le sien, de conquérir, dominer le monde (et les femmes). Du sexe, du sadisme et un peu de sentiment (car il y a un héros, avec sa petite amie -cette partie du roman est d'ailleurs bonne). De quoi faire un film qui ravirait les foules dominicales d'« au cinéma ce soir ». L'auteur de La Semence du Démon n'a pas réussi pleinement ce nouveau roman : certes, on retrouve une situation-limite, le goût des émotions fortes, mais il manque la fascination qui émanait du chef d'œuvre que j'ai rappelé. Cela tient à l'aspect grandguignolesque du « méchant » et de ses complices. C'est lisible, sans plus. Mais la couverture de Siudmak est bien belle.

Roger BOZZETTO
Première parution : 1/11/1979 dans Fiction 305
Mise en ligne le : 3/8/2009

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77382 livres, 88480 photos de couvertures, 73306 quatrièmes.
8627 critiques, 42084 intervenant·e·s, 1605 photographies, 3748 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.