Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Compagnons en terre étrangère - 1

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Jean-Pierre ANDREVON


Science Fiction  - Cycle : Compagnons en terre étrangère vol.

Illustration de Stéphane DUMONT
DENOËL, coll. Présence du futur n° 284, 4ème trimestre 1979
284 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : néant
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Des chats mutants dans une France d'après la pénurie. Un Etat policier européen d'où l'on ne s'échappe que grâce aux drogues chronolytiques. Un petit village visité par un cirque bien étrange. La fin de la dernière ville sur une Terre agonisante. Les Planificateurs à l'oeuvre dans Le Désert du monde. La victoire des écologistes aux élections de 84, et ses conséquences sur la natalité...
     Six nouvelles dont la particularité est d'avoir été écrites en collaboration. Le maître d'oeuvre, Jean-Pierre Andrevon, ayant chaque fois un partenaire différent. Dans l'ordre : René Durand, Christine Renard, Patrice Duvic, Pierre Christin, Michel Jeury et François Brugère.
     Cette tentative originale d'écriture collective forme un cycle de deux volumes, dont le prochain paraîtra dans quelques mois.


    Sommaire    
 
    Critiques    
 
     ANDREVON, SEUL CONTRE TOUS

     Andrevon seul contre tous. Tout contre même, puisqu'il s'agit de six accouplements littéraires avec, à chaque fois, un partenaire différent. Ont été conviés à partager la couche textuelle du maître d'œuvre dans ce premier tome et dans l'ordre d'apparition à l'écran : René Durand, Christine Renard, Patrice Duvic 1, Pierre Christin, Michel Jeury (qui propose une autre explication finale au roman de JPA Le désert du monde) et François Brugère (un petit nouveau qui promet). Dans le tome 2, qui sera sans doute paru lorsque vous lirez ces lignes : Bernard Blanc, Daniel Walther, Georges Barlow, Dominique Douay, Alain Dorémieux, Philippe Cousin. Pas de tome 3 prévu car, précise Andrevon, « se faire plaisir, c'est avant tout (pour moi) varier les plaisirs ».
     Se faire plaisir, telle est la motivation essentielle qui a poussé l'ermite de Grenoble sur les sentiers de la création commune 2. Choisissant ses compagnons de route parmi ses amis les plus proches, JPA donne enfin corps à ce monstre du Loch Ness qui resurgit à chaque convention ou manifestation, à savoir le désir lancinant de « se-réunir-pour-écrire-des-histoires-de-science-fiction ». Après chaque nouvelle, le maître d'œuvre précise pour les « maniaques et autres critiques » les conditions de l'accouchement. Car il est tentant, bien sûr, de jouer au petit jeu de qui a écrit quoi... surtout quand on a les réponses ! L'ensemble est fort plaisant et ingénieux. Cependant il ne convainc pas pleinement, comme si par endroits, le principe de la création commune soulignait les défauts des partenaires, au lieu de les gommer dans un tout harmonieux. En somme un recueil bifide, bi-raisin !
     Mais ces reproches importent peu devant la qualité essentielle et évidente de cette originale tentative d'écriture collective : Exister.

Notes :

1. Sur un scénario de Duvic, Andrevon commet là — en tant que simple dessinateur — sa première bande dessinée. Car Un p'tit tour à la Terre est une BD, la deuxième en Présence du Futur (La première étant Travelling de Gotlib dans Pardonnez-nous vos enfances).
2. Sentiers déjà empruntés par Harlan Ellison avec son recueil Partners in wonder (paru en 1970). Le recueil paraîtra prochainement en France chez les Humanoïdes Associés, mais cinq nouvelles — sur les quatorze que comporte le volume — sont sorties en revue : Je vois un homme assis dans un fauteuil, et le fauteuil lui mord la jambe (avec Robert Sheckley — Fiction 175), Viens à moi, non dans la blancheur de l'hiver (avec Roger Zelazny — Fiction 197), Le jour du ptéranodon (avec Keith Laumer — Galaxie 82), Les opérateurs humains (avec Van Vogt — Fiction 218) et enfin, oubliée par Andrevon dans sa préface, Le jeteur de sorts (avec Théodore Sturgeon — Fiction 224).


Denis GUIOT
Première parution : 1/2/1980
dans Fiction 306
Mise en ligne le : 21/6/2009


 
Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.