Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Sorcier de Terremer

Ursula K. LE GUIN

Titre original : A Wizard of Earthsea, 1968
Première parution : Berkeley, California, USA : Parnassus Press, novembre 1968

Cycle : Terremer  vol. 1 

Traduction de Philippe R. HUPP
Illustration de Richard MARTENS

OPTA , coll. Aventures fantastiques n° 16
Dépôt légal : 1er trimestre 1977
276 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-7201-0081-1   
Genre : Fantasy

Tirage à 5000 exemplaires numérotés + 150 H.C. Contient une carte du monde de Terremer.


Autres éditions
   in Terremer, FRANCE LOISIRS, 1992
   in Terremer, LIVRE DE POCHE, 2007
   in Terremer, 2007
   in Terremer, 2008
   in Terremer, 2013
   in Terremer - l'intégrale, 2018
   POCKET, 1985, 1988, 1994
   in Terremer, Robert LAFFONT, 1991
   in Terremer, 2001
   in Terremer, SEGHERS, 1980

    Quatrième de couverture    
Le passé ou le futur ?
Un monde : Terremer.
Une planète harmonieuse d'îles et d'océans, de golfes, d'archipels et de récifs, où les sociétés de l'homme se sont éparpillées, diversifiées. Sous le signe de la magie. Une magie expliquée, construite par les forces mêmes de ce monde. Une magie dépendante des éléments et des animaux.
C'est au nord de Terremer, dans l'île de Gont, que naît Ged, très tôt surnommé l'Epervier. Il parle aux oiseaux, au bétail. Elevé dans la connaissance des invocations élémentaires, il part, très jeune encore, pour l'île de Roke. Là, guidé par l'Archimage, il découvre l'étendue de ses pouvoirs. Il devient maître en l'art des illusions et, surestimant ses talents, libère dans la réalité une entité de cauchemar, une émanation du royaume des morts. Magicien hanté, il affronte le monde en même temps qu'un ennemi indicible devant lequel la sorcellerie reste sans moyens.

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Jean-Pierre Fontana : Sondage Fontana - Fantasy (liste parue en 2002)  pour la série : Terremer
André-François Ruaud : Cartographie du merveilleux (liste parue en 2001)  pour la série : Terremer
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)  pour la série : Terremer

 
    Critiques    

     Trilogie de « sword and sorcery », romantique, épique, gothique. On ne s'y ennuie pas un seul instant, et souvent l'ampleur des descriptions et des situations provoque l'enthousiasme, vite retombé quand on sait que l'ensemble des trois volumes coûte plus de 200 F, pour des romans de 270 pages à gros caractères. Si vous avez fait un héritage, vous pouvez malgré tout essayer, sans crainte de perdre votre temps : voilà trois romans qui, tout en dépaysant et en appliquant les recettes du fantastique, ne tombent pas, comme nombreux textes d'heroic fantasy, dans l'accumulation de fantasmes réactionnaires et de morale sclérosée.
     Bien sûr, il y a un héros supérieur, bien sûr les sorciers et les simples mortels ne sont pas sur un pied d'égalité, bien sûr on n'y trouve pas de critique du nucléaire, mais ce qui se dégage malgré cela est assez sympathique : une vision écologique du monde, où la nature est source du bien, où la sagesse est de respecter l'équilibre planétaire.
     De temps en temps, ça fait plaisir d'oublier les flics et de se plonger dans des aventures manichéennes bourrées de dragons et de filtres magiques. La marche à pied, les tempêtes et la cueillette des plantes médicinales c'est tout de même plus planant que les fusées atomiques.

Bernard BLANC (lui écrire)
Première parution : 1/7/1977 dans Fiction 282
Mise en ligne le : 1/5/2012

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition POCKET, Science-Fiction / Fantasy (1985)


     La magie est un art difficile, particulièrement pour un enfant qui possède un immense pouvoir mais que minent l'orgueil et l'ambition. Quittant Ogion, son maître, qui préfère lui enseigner la sagesse au lieu des tours de sorcellerie auxquels le gamin aspire, Epervier part pour l'île de roke où il entre à l'école des sorciers . Là, il apprend tout ce qu'il désire savoir mais une rivalité avec un autre élève le pousse à abuser de ses facultés et à commettre une imprudence. De cette erreur l'Ombre profite pour se glisser dans le monde des vivants où elle n'aura de cesse de traquer Epervier jusqu'à ce qu'elle puisse posséder son corps et ses pouvoirs afin de propager le mal sur Terremer...
     Comme on le voit, l'histoire brille par sa simplicité. Les problèmes métaphysiques liés à l'affrontement des puissances du bien et du mal, à la prédominance des sentiments d'orgueil et d'humilité, sont tout juste effleurés. Dans ce roman, Ursula le Guin se contente de mener un récit dépouillé et néanmoins solide qui dépeint un monde d'îles et de mers, de magie et de culture moyenâgeuse.
     Il ne faut pas oublier que ce livre constitue le premier volume d'une trilogie destinée à l'origine aux adolescents (Le secret de Terremer, Les Tombaux d'Atuan et l'Ultime Rivage, Ed Opta, CLA HS 16/17/18). Ne dit-on pas que certains adultes sont de grands enfants ? Ceux-là aimeront.
     Les autres éviteront le Sorcier de Terremer. Mais personne ne pourra m'empêcher de penser que ces derniers ont grandi trop vite et, qu'en perdant leur naïveté, ils ont égaré une fleur précieuse...

Éric SANVOISIN
Première parution : 1/7/1985
dans Fiction 364
Mise en ligne le : 2/5/2005




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66461 livres, 67094 photos de couvertures, 61304 quatrièmes.
8090 critiques, 36367 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.