Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Une bourrée pastorale

Philip José FARMER

Titre original : Flesh, 1960

Traduction de Michel PÉTRIS
Illustration de KELECK

Jean-Claude LATTÈS (Paris, France), coll. Titres/SF n° 17
Dépôt légal : 1er trimestre 1980
256 pages
ISBN : néant   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Après huit siècles dans l'espace, les cosmonautes, c'est comme les guerriers, plus ça aspire au repos, plus c'est partant pour la galipette. Le Capitaine Peter Stagg, accueilli en Héros Solaire et transformé en Cerf-Roi, est loin d'imaginer le nombre de performances qui l'attendent dans cette civilisation dominée par le culte de la fertilité. Honorer Columbia, La Grand Mère Blanche, passe encore, mais déposer le germe de la divinité chez toutes les jeunes mascottes de Dee Cee, capitale Washington, quel supplice ! On avait prévu une java, ce fut une véritable Bourrée Pastorale.

     Philip José Farmer est né aux Etats-Unis, dans l'Indiana, en 1918, un 26 janvier. Après avoir exercé divers métiers il se met à écrire au début des années cinquante et obtient dès 1953, pour sa première nouvelle publiée, The lovers le prix du meilleur écrivain.

Pour adultes seulement !
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition CHAMP LIBRE, Chute libre (1976)


 
     Flesh, paru aux U.S.A. en 1968 et rebaptisé selon la méthode chère à « Chute libre », est à l'exacte intersection de toutes les tendances éparses chez Farmer : de la SF traditionnelle à la manière de Ose il y a le scénario (sempiternel retour d'astronautes au voyage élongé par l'effet Langevin sur une Terre retournée au Moyen Age après un conflit mondial) ; de ses variations sur la religion la création d'un culte priapique où Eros fait bon ménage avec Thanatos ; des audaces sexuelles amorcées avec Lovers quelques séquences crues ; de son goût pour le pastiche particularisé un pastiche généralisé du thème traité ; de sa verve quant au traitement d'aventures-fiction bondissantes genre Le faiseur d'univers, force poursuites et batailles. Mais de toutes ces directions mieux fouillées ailleurs, ne subsiste ici qu'une pâle bouillie intégrant trop de préoccupations divergentes pour qu'aucune ne soit menée à bien. Farmer a fait mieux avant et depuis que cette Flesh périssable.
 

Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/5/1976
dans Fiction 269
Mise en ligne le : 1/1/2014




 

Dans la nooSFere : 62445 livres, 58481 photos de couvertures, 56926 quatrièmes.
7958 critiques, 34229 intervenant·e·s, 1310 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.