Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Brume de cendres

Dominique DOUAY


Illustration de Mikalojus Konstantinas CIURLIONIS

LES MOUTONS ÉLECTRIQUES (Bordeaux, France), coll. La Bibliothèque voltaïque
Date de parution : 18 août 2016
Dépôt légal : août 2016
Première édition
Roman, 208 pages, catégorie / prix : 14 €
ISBN : 978-2-36183-274-2
Format : 14,0 x 18,2 cm
Genre : Science-Fiction

Existe aussi au format numérique (ISBN : 978-2-36183-283-4).



Ressources externes sur cette œuvre : quarante-deux.org
Ressources externes sur cette édition de l'œuvre : quarante-deux.org

Quatrième de couverture
     Au sein de la Protée coexistent des milliards et des milliards d’avatars de la Terre et le Livre est à la fois la mémoire de la Protée et le moyen, grâce aux marque-pages, de parcourir cette mémoire, et peut-être de passer réellement d’une Terre à l’autre.
     Mais une menace existe : les Nuées, qui reviennent à intervalles réguliers détruire des pans entiers de la Protée et qui gagnent en puissance à chaque nouvel assaut.
     Un espoir existe cependant : sur une Terre en voie d’anéantissement, un groupe d’humains parvient à résister grâce à d’étranges pouvoirs. Parmi eux, un garçon, Bajo, dont la particularité est de pouvoir se déplacer à l’intérieur de la Protée et qui, au hasard de ses voyages, devra incarner des personnages fort différents, de liquidateur de vieux à rock-star adulée des foules. En passant bien sûr par sauveur de mondes.
 
     Dans la foulée de La Fenêtre de Diane, Dominique Douay confirme son retour en force au sein de l’imaginaire, avec un nouveau roman vertigineux.
Critiques

     Toutes les Terres possibles forment la Protée dont la mémoire est conservée précieusement dans le Livre, un astre artificiel confié à la garde de la Sapience, une sorte de clergé interstellaire. Hélas, la mémoire de la Protée est menacée par les Nuées Noires, un Alzheimer implacable effaçant progressivement les différentes versions de la Terre. Pourtant, l’Heptadécagone, un groupe d’humains issus d’une Terre alternative, semble en mesure de contrer le phénomène grâce aux talents conjugués de ses membres. Parmi eux, Bajo se distingue par la faculté de glisser d’une Terre à l’autre pour échapper à l’effacement. Un don utile mais vécu comme une malédiction par le jeune homme.

     Second roman inédit de Dominique Douay, ces dernières années, si l’on fait abstraction des remaniements de la réédition de Car les temps changent, Brume de cendres participe au retour de l’auteur sur le devant de la scène science-fictive francophone. Après une longue éclipse et quelques rééditions chez « Hélios », il semble vouloir renouer avec ses amours de jeunesse, un temps délaissés pour ses activités professionnelles.

     Si Brume de Cendres relève du même univers que La Fenêtre de Diane (cf. critique in Bifrost 81), le roman s’avère au final beaucoup plus frustrant. L’argument de départ dévoile en effet des perspectives vertigineuses, du genre à ravir l’amateur de fiction spéculative. Hélas, au lieu d’ouvrir les possibles, l’auteur français s’enferme dans un récit décousu, ne gardant pour seul fil directeur qu’une histoire d’amour aux enjeux bien maigres, à moins de végéter dans l’adolescence. À vrai dire, on a beaucoup de mal à adhérer aux préoccupations de Bajo, dont le périple à travers plusieurs avatars terrestres, tous plus ou moins cauchemardesques, ne parvient guère à susciter l’enthousiasme, à moins d’aimer les pochades. Bien pire, Dominique Douay nous perd définitivement en tentant de rompre la linéarité de l’intrigue par quelques artifices textuels. Ces procédés qu’il expérimente pour casser la narration et introduire une sorte de mise en abyme ne contribuent qu’à aggraver le naufrage d’un court texte dont on s’empresse d’oublier l’existence.

     Bref, à l’instar des Nuées Noires qui menacent la Protée, l’ennui grignote petit à petit la patience du lecteur, métamorphosant cette ébauche de roman en pensum interminable. Dommage…

Laurent LELEU
Première parution : 1/1/2017 dans Bifrost 85
Mise en ligne le : 18/11/2022

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 78610 livres, 90591 photos de couvertures, 74575 quatrièmes.
8864 critiques, 42727 intervenant·e·s, 1658 photographies, 3770 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.