Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Labyrinthe des gardiens

Marie BRENNAN

Titre original : In the Labyrinth of Drakes : A Memoir by Lady Trent , 2016
Première parution : Tor, 5 avril 2016
Cycle : Mémoires, par lady Trent  vol. 4 

Traduction de Sylvie DENIS
Illustration de Todd LOCKWOOD
Illustrations intérieures de Todd LOCKWOOD

L'ATALANTE (Nantes, France), coll. La Dentelle du Cygne n° (474)
Dépôt légal : mai 2018, Achevé d'imprimer : mai 2018
Première édition
Roman, 336 pages, catégorie / prix : 6
ISBN : 978-2-84172-850-3
Format : 14,5 x 20,0 cm
Genre : Fantasy



Quatrième de couverture

Dans le quatrième tome de ses mémoires, la célèbre et scandaleuse lady Trent nous emmène en Akhie, contrée désertique avec laquelle son propre pays souhaite s’allier.

À la suite de ses découvertes du volume précédent, le Scirland a décidé de lancer un programme d’élevage de dragons afin de contrer les actions du Yélang. Isabelle Trent et Tom Wilker se rendent donc en Akhie pour le superviser.
   Mais en dépit du peu de goût de lady Trent pour la politique, celle-ci la rattrape, sous la forme d’enlèvements par des tribus du désert et de sabotages qui mettent sa vie et celle de Tom Wilker en danger.
   Les deux chercheurs n’en continuent pas moins à mener leurs recherches sur les dragons locaux, s’aventurant jusque dans le terrible désert du Jéfi.
   C’est là qu’accompagnée de Suhail, l’archéologue akhien rencontré dans le volume précédent, elle fera les découvertes majeures qui vont bouleverser son monde. Au passage, préjugés et archaïsmes auront été écorchés par son humour à froid et son obstination hors du commun.

« Cette série, écrite à la manière des mémoires et des récits des naturalistes du XIXe siècle, est un bijou d'humour pince-sans-rire, qui démontre la culture de Marie Brennan et sa familiarité - étant elle-même spécialisée en archéologie, anthropologie et folklore - avec le style de l'époque. »
Jean-Luc Rivera

Critiques

Cette saga étudie scientifiquement les dragons, espèce sauvage chargée de mystères... Elle a été publiée en France de 2016 à 2018 et forme un pilier incontournable de librairie. Le premier tome a remporté le prix du roman étranger aux Utopiales 2016.

Située dans un univers qui ressemble comme deux gouttes d'eau à l'Angleterre Victorienne, chaque récit nous entraîne dans cet imaginaire, constitué de vastes îles continentales. Chaque expédition vise une contrée où vit une espèce de dragons et où chaque peuplade semble entretenir un rapport caché avec cette espèce qui occupe un sommet de la pyramide écologique... avec les humains.

Ce motif rend cette quête passionnante, mais l'essentiel semble aussi résider dans un motif réaliste : l'étude des sociétés du dix-neuvième siècle du point de vue de la femme. Isabelle Camherst, future lady Trent, surmonte les obstacles que les sociétés lui opposent en l'emprisonnant dans un sérail qui la caractérise. En matière de marginalisation, la société victorienne du Scirland n'a rien à envier aux contrées que la saga nous fait visiter.

Isabelle Camherst est associée à Tom, jeune homme dont la modestie suffirait à lui interdire la reconnaissance de l'université. Ces deux marginaux s'épaulent l'un l'autre dans leur défi commun : mener des expéditions au long cours pour étudier les différentes populations de dragons.

Dans le premier tome, Isabelle épouse lord Camherst, passionné lui aussi de dragons, et participe à sa première expédition en tant qu'épouse... et dessinatrice. Après le décès de son mari, la jeune veuve prend son propre envol et s'engage dans une carrière scientifique. Bien que la société, l'université et tout le Scirland soient hostiles à son projet, Isabelle, intrépide, curieuse, désireuse de vivre sa vie sans avoir à rendre de compte, suit une vie aventureuse, tandis que l'étude des dragons l'amène à se pencher sur un antique peuple, les Draconiens et les rapports mystérieux que ceux-ci entretenaient avec les mythiques dragons.

Dans ce quatrième tome, Isabelle et Tom sont envoyés en Akhie développer un élevage pour le compte des militaires. Dans cette contrée désertique, dirigée par un puissant sheik, les Akhiens ne reconnaissent aucun pouvoir à cette étrangère. Mieux, les hommes refusent de parler aux femmes, et lady Camherst est contrainte de demander à Tom de traduire ses paroles et de la représenter. Pourtant le frère du Sheik se révèle être l'homme dont elle est précédemment tombée amoureuse : Suhail, archéologue, dont les recherches historiques se lient avec les dragons du désert...

J'avoue lire à mon gré cette saga, ne lire qu'en 2021 ce quatrième tome et comme je n'ai pas lu l'ultime épisode de cette saga, je ne pourrais pas « spoiler » le secret des dragons... mais je ne peux que témoigner du plaisir très vif que j'éprouve à plonger dans cette évocation pleine de mordant, de piquant et d'ironie..

Bernard HENNINGER (site web)
Première parution : 9/4/2021 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72867 livres, 79020 photos de couvertures, 68231 quatrièmes.
8511 critiques, 39278 intervenant·e·s, 1507 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.