Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Derniers jours d'un monde oublié

Chris VUKLISEVIC

Première parution : Paris, France : Gallimard, Folio SF, 1er avril 2021

Illustration de Alain BRION

GALLIMARD (Paris, France), coll. Folio SF n° 660
Date de parution : 1er avril 2021
Dépôt légal : mars 2021, Achevé d'imprimer : 8 mars 2021
Première édition
Roman, 368 pages, catégorie / prix : F7b
ISBN : 978-2-07-293107-9
Format : 10,8 x 17,8 cm
Genre : Fantasy



Quatrième de couverture

Plus de trois siècles après la Grande Nuit, Sheltel, l’île du centre du monde, se croit seule rescapée de la catastrophe. Mais un jour, la Main, sorcière chargée de donner la vie et de la reprendre, aperçoit un navire à l’horizon. Il est commandé par une pirate impitoyable, bien surprise de trouver une île au milieu du Désert Mouillé.
Si la Main voit en ces étrangers une menace pour ses secrets, Arthur Pozar, commerçant sans scrupules, considère les intrus comme des clients potentiels, susceptibles d’augmenter encore, si possible, son immense fortune.
C’est une nouvelle ère qui s’ouvre. Qu’elle les mène à la gloire ou à la ruine, la sorcière, la pirate et le vieux marchand en seront les instigateurs, bien malgré eux.

Derniers jours d'un monde oublié est le premier roman de Chris Vuklisevic. Il a remporté le concours organisé pour les vingt ans de la collection Folio SF. Indéniablement, une nouvelle grande voix de l'Imaginaire est née.

Chris Vuklisevic est née en 1992 sur la Côte d’Azur et a grandi à Antibes, près des montagnes rouges de l’Estérel. Depuis 2011, elle vit à Paris où elle a mené des études en sciences du langage et en édition à la Sorbonne. Chroniqueuse pour La Bouquinerie Jeunesse, une émission littéraire de Radio Campus Paris, elle est aussi membre cofondateur de l’association Heptalone, qui offre aux écrivains des retours gratuits sur leur manuscrit.

Critiques

-  Comment ca, rmd, tu chroniques un livre de fantasy ? Déjà que tu t’es répandu sur les réseaux sociaux pour dire du bien d’Un long Voyage l’année dernière…
-  Alors là, mon jeune ami, je te coupe : Un long Voyage était un roman de science-fiction dans un décor de fantasy, on ne me berne pas comme ça !
-  Et plus récemment, tu n’as pas tari d’éloges sur le Sang de la cité
-  Oui, mais quand on me parle de vin et de bonne chère agrémentés de quelques meurtres, on me prend un peu par les sentiments… Et puis les gimmicks de fantasy sont plutôt légers dans ce roman.
-  Et là, pour Derniers jours d’un monde oublié, quelle est ton excuse ?
-  Euh, je vais en dire un peu de mal ? Après tout, c’est vraiment de la fantasy !

 

Folio SF aime bien se distinguer des autres collections de poche en publiant au rythme d’une fois par an (je n’ai pas vérifié mais ça ne doit pas être loin de cela) un livre inédit. Et cette fois, pour fêter ses 20 ans, la collection a organisé un concours pour trouver ce roman, découvrant ainsi une nouvelle autrice.

Un bateau pirate dirigé par la cruelle capitaine Kreed aborde une île au milieu de l’océan, un endroit supposé vide de toute terre. Cette île, Sheltel, fonctionne selon un système terrible de contrôle de la population : pour garantir sa survie malgré des ressources limitées, une sorcière, la Main, fait le compte de la population et pour chaque naissance exige une mort. S’ajoute à ce système une caste dirigeante, les Natifs, et deux communautés distinctes. L’île fonctionne ainsi, tant bien que mal, depuis 300 ans sans contact extérieur. L’arrivée du bateau pirate, avec dans ses bagages la possibilité mais aussi les craintes de renouer avec le reste du monde, va provoquer de nombreux bouleversements.

On le voit facilement dans ce résumé (qui laisse de côté de nombreux éléments spécifiques aux peuples de Sheltel) : le roman fait une grande place à un worldbuilding original. Une population isolée depuis plus de trois siècles, une organisation sociale unique, beaucoup de pouvoirs magiques ; et parmi les personnages une capitaine pirate et sa fille adoptive revêche, un marchand véreux tout puissant, une princesse sous sa coupe (la Bénie), un dirigeant mystérieux (le Natif), une sorcière décidant de la vie et de la mort de toute la population… Tout cela fera certainement plaisir aux amateurs de worldbuilding mais nuit quelque peu au rythme.

Mais passons outre ce décor chargé, que reste-t-il ? Trois personnages : Erika, la fille de la pirate, qui ne songe qu’à échapper à sa mère ; Nawomi, la Main omnipotente et isolée, et Arthur Pozar, le riche et vieux marchand. Si les deux premières sont vraiment réussies, Erika avec sa rébellion adolescente sans pitié et Nawomi avec sa recherche d’une vie normale rendue impossible par son rôle et son ascendance, Pozar est à la limite de la caricature dès son entrée en scène, ressemblant à l’oncle Picsou plongeant dans sa piscine de billets. Le récit va donc suivre alternativement ces trois personnages (aparté : est-ce vraiment utile d’indiquer au début de chaque chapitre le personnage concerné ?). Cette multiplicité de point de vue complète le worldbuilding en nous montrant plusieurs aspects de la société de Sheltel, mais allonge le récit et affaiblit le rythme jusqu’à cinquante pages de la fin où tout s’accélère brutalement.

Si Derniers jours d’un monde oublié est un roman original et ambitieux qui devrait plaire à de nombreux amateurs de fantasy, il souffre néanmoins de quelques défauts mineurs, comme un rythme un peu trop lent dû à un monde certainement trop riche par rapport à la taille du roman, laissant malgré tout quelques zones d’ombres; ainsi qu’un ton parfois trop moderne dans les interchapitres (et je ne parlerai pas de la présence de pastis…).

 

René-Marc DOLHEN
Première parution : 17/4/2021 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72867 livres, 79020 photos de couvertures, 68231 quatrièmes.
8511 critiques, 39278 intervenant·e·s, 1507 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.