Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Madlands

K. W. JETER

Titre original : Madlands, 1991
Première parution : St. Martin's, 1991

Traduction de Pierre-Paul DURASTANTI
Illustration de Michael WHELAN

J'AI LU (Paris, France), coll. Science-Fiction (1985 - 1993, 2ème série - dos violet) n° 3309
Dépôt légal : septembre 1992
Première édition
Roman, 256 pages, catégorie / prix : 3
ISBN : 2-277-23309-9   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     K.W. Jeter
     Il est avec ses amis Tim Powers et James Blaylock l'un des novateurs de la S-F américaine. J'ai lu a précédemment publié Horizon vertical.

     Los Angeles... La cité des anges ! En l'occurrence bien nommée. Tous ses habitants se meurent. Le métacancer frappe. Un seul espoir : Identrope, le télévangéfiste qui promet l'immortalité. Mais qu'on se laisse séduire par ses promesses, et l'on se retrouve accroché à la toile comme une araignée ! Branché. Non, pas chébran. Branché, câblé, des tuyaux partout. Trayne, lui, a de la chance : il est fixé là-haut mais il peut descendre. Se balader dans les rues puantes. Et envisager de tuer son patron, Identrope.
     La toile, elle plane au-dessus de la ville. Sous le dirigeable en feu pour l'éternité. Le Hindenburg, qui s'est crashé en 1937. Il est là, dans le ciel de Los Angeles. Dans la mémoire collective. Dans les films d'archives...
     Un monde fou, non ? Seul Jeter pouvait l'inventer.
 
    Critiques    
     La traversée des terres folles
     K.W. Jeter marche sur les pas de Philip K. Dick. Et fait craquer les coutures de la réalité.
     Les amateurs de science-fiction découvriront en K.W. Jeter un fidèle successeur de Philip K. Dick. Comme l'auteur d'« Ubik », son cadet se joue du temps et de la réalité, leur subsituant des cauchemars de son cru. Dans la foulée de son maître illusioniste, il affectionne les personnages sans prise sur le destin, ballotés d'un univers à l'autre, victimes inconscientes des plus noires machinations.

     Puzzle mouvant
     C'est un Los Angeles digne de « Blade Runner » (polar dickien filmé par Ridley Scott) qui sert de décor à « Madlands », le dixième roman de Jeter traduit en français. On aura peine à réunir en un tableau cohérent les pièces de ce puzzle mouvant, que le romancier s'amuse à brouiller de chapitre en chapitre. Il y a Identrope, le télévangéliste mangeur d'âmes et Führer charismatique ; la toile d'araignée géante tissée au dessus de L.A. où viennent s'agglutiner les pélerins décérébrés ; le métacancer qui transforme en quelques heures les hommes en méduses ; le dirigeable Hindenburg en feu accroché pour l'éternité dans le ciel de la ville ; et le Ku Klux Klan ; et les Hells Angels ; et les fantasmes hollywoodiens, plus vrais et plus puissants que tout le reste.

     Polar surréaliste
     Au milieu de ce collage onirique — qui recèle une intrigue policière rondement menée — se débat Trayne, chorégraphe et héros. Il n'a qu'un but : tuer Identrope, incarnation à ses yeux du pouvoir et du mal absolus. Rien ne le détournera de ce dessein, ni les traîtrises, ni l'esprit vagabond venu habiter son corps pendant son absence, ni l'amour de la danseuse fantôme qu'il a prise sous sa protection.

     K.W. Jeter est un magicien du verbe et du symbole. Il donne vraisemblance aux visions les plus folles, les dompte et les déploie dans toutes les dimensions. Son propos n'est pas seulement d'étonner, mais de conduire l'imagination à la métaphysique.

François ROUILLER
Première parution : 16/12/1992 24 heures
Mise en ligne le : 5/11/2000


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69636 livres, 78452 photos de couvertures, 64748 quatrièmes.
8417 critiques, 36952 intervenant·e·s, 1478 photographies, 3711 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.