Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Meilleurs récits de Weird Tales - 3 : période 1938/42

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Jacques SADOUL


Cycle : Les Meilleurs récits de... (J'ai lu)  vol. 12 

Traduction de France-Marie WATKINS
Illustration de Hannes BOK & Margaret BRUNDAGE & Virgil FINLAY

J'AI LU (Paris, France), coll. Science-Fiction (1959 - 1984, 1ère série) n° 923
Dépôt légal : 1er trimestre 1979, Achevé d'imprimer : 20 février 1979
224 pages, catégorie / prix : 2
ISBN : 2-277-11923-7
Format : 11,0 x 16,5 cm  
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     Les années 1938-1942 marquent la fin de la période classique de Weird Tales. L'orientation du magazine reste tournée à la fois vers le récit de fantasy, l'horreur, le fantastique traditionnel et la science-fiction, et tous ces ingrédients sont présents dans cette troisième anthologie.
     On trouvera ainsi l'horreur représentée avec L'ombre sur l'écran de Henry Kuttner et Tout au fond de R. B. Johnson ; la fantasy avec Esclave des flammes de Robert Bloch et Le jardin d'Adompha de Clark Ashton Smith ; la science-fiction avec La nymphe des ténèbres de C.L. Moore et F.J. Ackerman et le fantastique avec Routes de Seabury Quinn et Le tueur fantôme de Fritz Leiber Jr.

    Sommaire    
1 - Jacques SADOUL, Introduction générale, pages 5 à 7, Introduction
2 - Jacques SADOUL, A propos du tome 3, pages 9 à 10, Introduction
3 - Henry KUTTNER, L'Ombre sur l'écran (The Shadow on the Screen), pages 11 à 31, trad. France-Marie WATKINS
4 - Robert BLOCH, Esclave des flammes (Slave of the Flames), pages 32 à 55, trad. France-Marie WATKINS
5 - Ralph Milne FARLEY, La Maison de l'extase (The House of Ecstasy), pages 56 à 67, trad. France-Marie WATKINS
6 - Robert Barbour JOHNSON, Tout au fond (Far below), pages 68 à 86, trad. France-Marie WATKINS
7 - Clark Ashton SMITH, Le Jardin d'Adompha (The Garden of Adompha), pages 87 à 99, trad. France-Marie WATKINS
8 - Forrest J. ACKERMAN & Catherine L. MOORE, La Nymphe des ténèbres (Nymph of Darkness), pages 100 à 119, trad. France-Marie WATKINS
9 - David H. KELLER, La Déesse de Zion (The Goddess of Zion), pages 120 à 131, trad. France-Marie WATKINS
10 - Seabury QUINN, Routes (Roads), pages 132 à 178, trad. France-Marie WATKINS
11 - Henry KUTTNER, L'Hydre (Hydra), pages 179 à 199, trad. France-Marie WATKINS
12 - Fritz LEIBER, Le Tueur fantôme (The Phantom Slayer), pages 200 à 219, trad. France-Marie WATKINS
 
    Critiques    
 
     EXHUMATIONS

     D'après l'introduction de notre exhumateur, 1938-42 représente la fin de l'âge d'or de Weird Tales — qui ne connut jamais un franc succès — donc le début de la décadence. N'ayant malheureusement pas lu les deux autres tomes, il m'est difficile de comparer les 10 nouvelles présentées ici avec leurs consœurs (ainées) des tomes précédents.
     Mais trois nouvelles au moins se passent de comparaison : Tout au fond, de Robert B. Johnson, un illustre inconnu, disciple fervent de Lovecraft (ça se sent !) — lovecraftien jusqu'au thème : des goules abominables et indéfinies qui hantent le métro new-yorkais. Mais Johnson a un talent de conteur qu'il n'a pas piqué au guru ! La nymphe des ténèbres de Catherine L. Moore et (accessoirement) Forrest J. Ackerman. Une aventure inédite an France de Northwest Smith, le sombre aventurier spatial de Shambleau, qui se trouve embarqué par une Vénusienne invisible mais admirable (si si !) dans une histoire d'univers parallèles étonnante, même 40 ans après, et d'une beauté à laisser pantois — du moins à dédaigner les laser-shows les plus sophistiqués, tant la danse de Nyusa la Vénusienne est... bref, cette nouvelle ne remplit malheureusement pas tout le volume. Le tueur fantôme de Fritz Leiber, la plus actuelle par le langage, le ton et la psychologie du héros (anti-héros, plutôt !), qui devient peu à peu son défunt oncle — un ancien flic — et aussi... mais je ne vais pas tout vous dire.
     A part ça, on trouve encore 7 autres nouvelles, de Kuttner, Bloch, Farley, Clark A. Smith, Keller et Seabury Quinn, qui à mon avis sont en trop. Mais 60 pages pour un recueil, ça aurait paru un peu court. Il a bien fallu meubler, en déterrant quelques cadavres.

Jean-Marc LIGNY (lui écrire)
Première parution : 1/7/1979 dans Fiction 303
Mise en ligne le : 11/11/2009


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 64632 livres, 62782 photos de couvertures, 59320 quatrièmes.
8085 critiques, 35438 intervenant·e·s, 1416 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.