Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Cendres de la Terre

Lieutenant KIJÉ


Illustration de Frank Kelly FREAS

ALBIN MICHEL (Paris, France), coll. Super fiction n° 10
Dépôt légal : 1er trimestre 1976, Achevé d'imprimer : 26 janvier 1976
Première édition
Roman, 256 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-226-00248-0
Format : 11,0 x 18,0 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     Pourquoi WiII Steel et sa famille, ainsi que leurs voisins les Magruder, partent-ils précipitamment en abandonnant tout ? Les atroces violences dont ils seront victimes ne sont-elles qu'un cauchemar né du subconscient de Will, comme l'expli­que à celui-ci une amie psychanalyste ?
     Mais il y a aussi Corail, l'énigmatique prétresse du Cœur Pourpre. Et Will se trouve entraîné dans une hallucinante aventure, au sein d'un anti-monde où tout est inverse du monde réel. S'agit-il d'un monde d'en haut, ou bien d'en bas ? Au commencement du monde, ou bien à sa fin ?...
 
     Lieutenant Kijé est l'un des pseudonymes d'un auteur de nombreux romans d'espionnage qui est aussi un astrologue dont les ouvrages font autorité.
     Ce qui explique peut-être le terrain insolite et périlleux sur lequel il se risque ici. Il reste d'ailleurs ainsi dans la ligne épique de ses romans de science-fiction.
Critiques
     Il y a une quinzaine d'années, la publication au RAYON FANTASTIQUE de romans pleins de bruit et de fureur (la Guerre des machines, Celten Taurogh, l'Epée de l'archange) avait valu à l'auteur la réputation d'être « le fasciste de la SF française ». Pour s'en libérer, il raconte ici une révolte d'esclaves contre une société totalitaire et mécanisée. Et, pour se mettre au goût du jour, il la place dans un univers parallèle dont on ne sait trop si l'accès est psychique (folie meurtrière de Will Steel), rituel (robes rouge et noir) ou physique (explosion dans une centrale nucléaire). L'obscurité ne vient pas tant de la complexité des idées que du style avec lequel « Kijé » écrit et pense : succession d'images-choc qu'il ne veut — ou ne sait — coordonner. Ce sont surtout les « belles bagarres » qui le fascinent — certains diraient « qui le font bander », et pourraient citer à l'appui des phrases comme « Will... creva le plastique d'un coup de lance », « une giclée de liquide fusa en une colonne enflammée », « des asociaux qu'on allait stériliser leurs robes blanches emportées par le vent du délire, armés de tiges de métal arrachées aux ordinateurs et aux relais, se ruèrent... sur le flanc des gardes ». Comme d'autres dans la pornographie « Kijé » fait dans la « machiographie ».

 

George W. BARLOW
Première parution : 1/10/1976 dans Fiction 273
Mise en ligne le : 11/11/2013

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73604 livres, 81329 photos de couvertures, 69091 quatrièmes.
8520 critiques, 39642 intervenant·e·s, 1516 photographies, 3734 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.