Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Danger : religion ! / Thomas le proclamateur

Brian ALDISS & Robert SILVERBERG


Traduction de Claire FARGEOT
Illustration de Jean MINERAUD

DENOËL (Paris, France), coll. Etoile Double n° 15
Dépôt légal : avril 1985
Anthologie, 160 pages, catégorie / prix : 19 FF
ISBN : 2-207-34015-5
Format : 11,0 x 18,0 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     DANGER RELIGION
     Attention : une église peut en cacher une autre.
     L'esclave juché sur le toit du taxi aperçut le revolver de Rastell. Son visage se décomposa : il sauta à terre et rejoignit ses camarades terrorisés, qui ne songeaient plus qu'à s'enfuir.
     Rastell ne tira pas. Un voiture qui dévaliat la pente en trombe, sirène hurlante, vint piler entre lui et le taxi. Quantre hommes vétus de noir, épée et revolver au poing, en descendirent. Sur le toit, un signal clignotant indiquait : POLICE ECCLESIASTIQUE.

     THOMAS LE PROCLAMATEUR
     Le jour où la Terre s'arrêta les prophètes surgirent...
     C'était le jour du Signe qui annonça l'Apocalypse.
     Du fond du Nevada, Thomas le Hirsute, Thomas le Proclamateur s'était dressé au-dessus des machines à sous pour crier : « Il n'est pas trop tard. ». C'était le nouvel Apôtre de la paix. Digne prophète de notre temps : crasseux, cynique, un véritable sac à vin. Thomas, l'ex-soldat qui avait napalmé au Brésil, le dealer, le pickpocket, l'escroc sur ordinateur. Il se présentait maintenant comme une vivante incarnation de la rédemption : « Regardez-moi ! Si, moi, le Seigneur m'a sauvé du péché, n'y a-t-il pas de l'espoir pour tous ? »
     Les médias s'étaient aussitôt emparés de lui.

    Sommaire    
1 - Brian ALDISS, Danger : religion ! (Matrix / Danger: Religion!), pages 7 à 63, Nouvelle, trad. Claire FARGEOT
2 - Robert SILVERBERG, Thomas le proclamateur (Thomas the Proclaimer), pages 69 à 151, Nouvelle, trad. Claire FARGEOT
 
    Critiques    
     L'impact de la religion est un thème fort à la mode en ce moment dans l'actualité mondiale. Il l'a toujours été dans la S.F. et il était donc fatal qu'un des volumes de la collection « Etoile Double » s'articule autour de lui en présentant deux nouvelles inédites et plutôt récentes.
     La première, celle de Brian Aldiss, est assez décevante et présente de gros défauts de construction. On a l'impression de lire un mauvais condensé de roman tournant autour d'une banale image d'état théocratico-policier et ce mélange haché d'action et de prêchi-prêcha est franchement indigeste par moments. Relisez plutôt le superbe A l'Aube des Ténèbres de Fritz Leiber...
     Par contre, la novella de Silverberg (parue originellement en 1972, c'est-à-dire dans la période faste de l'auteur) se présente à la fois comme un exercice de style et comme une réflexion sur les fondements de la religion. Le personnage de « Thomas le Proclamateur », prophète ivrogne par qui passe la Voix de Dieu mais qui est complètement dépassé par les événements, sert de révélateur à tout un ensemble de courants souterrains, ceci à la suite d'un miracle à l'échelle cosmique.
     Texte très américain par l'esprit, « Thomas le Proclamateur » acquiert cependant une résonance universelle par ses implications. De plus, c'est réellement une excellente nouvelle sur le thème, nouvelle qui fait vite oublier le pénible pensum d'Aldiss et qui vaut largement à elle seule les 19 F du volume.


Richard D. NOLANE
Première parution : 1/8/1985 dans Fiction 365
Mise en ligne le : 15/4/2005


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 68202 livres, 72264 photos de couvertures, 63164 quatrièmes.
8211 critiques, 36358 intervenant·e·s, 1472 photographies, 3700 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.