Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Hunger Games

Suzanne COLLINS

Titre original : The Hunger Games, 2008

Cycle : Hunger Games  vol. 1 

Traduction de Guillaume FOURNIER
Illustration de Tim O'BRIEN

POCKET Jeunesse (Paris, France), coll. Grand format
Dépôt légal : octobre 2009
Roman, 400 pages, catégorie / prix : 17,90 €
ISBN : 978-2-266-18269-0   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
Les Hunger Games ont commencé.
Le vainqueur deviendra riche
et célèbre.
Les autres mourront...

     Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.
     Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix.

     Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

« Hunger Games est un livre incroyable.
Je ne pouvais plus m'arrêter de le lire. »
Stephenie Meyer

« Impossible de lâcher ce livre :
c'est comme si votre vie en dépendait. »
Stephen King

    Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo, ....)    
Hunger games , 2012, Gary Ross
 
    Critiques    
[Cette critique porte sur les tomes 1 et 2]

     Les Etats-Unis n'existent plus. Enfin, pas comme nous les connaissons. Le Capitole domine la nation américaine d'une main de fer. Le reste du pays, divisé en treize districts, a tenté de se révolter. Aujourd'hui il n'en reste plus que douze : le dernier ayant été rayé de la carte. Pour l'exemple. De plus, tous les ans, afin de marquer son pouvoir, le Capitole réclame son tribut : chaque district doit envoyer un garçon et une fille (entre 12 et 18 ans) tirés au sort. Ils participeront aux Hunger Games : enfermés dans une arène géante, ils devront se combattre. Le vainqueur sera riche, les autres mourront !

     Le roman suit un de ces Tributs, Katniss, jeune fille révoltée du District Douze. Quand sa petite sœur de douze ans est tirée au sort, elle prend sa place. Le personnage de Katniss est digne d'un roman de Dickens : père mort dans un coup de grisou, mère apathique suite à ce décès, district pauvre parmi les pauvres. Heureusement, Katniss a la volonté chevillée au corps. C'est elle qui nourrit sa mère et sa sœur en braconnant. Elle est l'adulte dans cette famille brisée. Sans le savoir, elle est prête à affronter les Hunger Games.

     Efficaces, voilà le mot qui résume le mieux les deux premiers tomes d'une trilogie annoncée (le dernier volume, qui vient de sortir aux USA, est prévu pour 2011 en France). Efficaces, mais formatés — ce qui explique sans doute ce gros succès commercial... L'auteur semble avoir pensé, dès l'écriture, au scénario et à la mise en image de son histoire. D'ailleurs le film est déjà en partie réalisé — comme une continuité logique au livre. La bande annonce est disponible sur Internet. Sortie prévue en 2011. Même si cette liaison roman/cinéma est de plus en plus fréquente, elle ne peut avoir valeur d'excuse. Formatage à tous les étages, on l'a dit. Sans s'autoriser la moindre audace. Le récit n'en est pas pour autant désagréable à lire dans ce cas précis. Mais sans surprise. Et avec une grosse impression de déjà vu. D'autant que le sujet a déjà été maintes fois traité et avec plus de talent ! Robert Sheckley dans Tire ou file, Stephen King dans Marche ou crève, etc.

     Les épreuves subies dans l'Arène par les concurrents finissent par évoquer un catalogue, l'auteur faisant pour l'essentiel preuve d'inventivité quant à la manière de torturer et tuer ses personnages, au point que cela en devient écœurant — et étonnant pour un livre « jeunesse »... Même si, il faut le reconnaître, Suzanne Collins ne s'appesantit pas trop sur les scènes de violence. De fait, ce qui pouvait sembler une critique de la téléréalité de prime abord s'avère plutôt, au fil des pages, un pur produit pour le public même de cette téléréalité.

     Sans parler du fait que l'existence d'une trilogie annihile de fait tout suspens : comment imaginer que la jeune héroïne ne puisse être le grand vainqueur de la boucherie du premier tome ? Qu'elle périra dans les pièges qu'on lui tend dans le deuxième ? On peut à la rigueur s'inquiéter pour ses proches, les concurrents avec qui elle créera des liens. Et encore. Mais pour elle en aucun cas. Il aurait fallu alors d'autant plus d'originalité, de retournements de situation pour tenir la distance. Autre chose, en somme, qu'un bon produit de consommation vite oublié après lecture. Comme tant d'autres.

Raphaël GAUDIN
Première parution : 1/10/2010 dans Bifrost 60
Mise en ligne le : 28/1/2013


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 68197 livres, 72230 photos de couvertures, 63159 quatrièmes.
8211 critiques, 36354 intervenant·e·s, 1472 photographies, 3700 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.