Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Steampunk - De vapeur et d'acier

Didier GRAFFET & Xavier MAUMÉJEAN



Illustration de Didier GRAFFET

Le PRÉ AUX CLERCS (Paris, France)
Dépôt légal : septembre 2013
120 pages, catégorie / prix : 29,00 €
ISBN : 978-2-84228-530-2
Format : 23,6 x 28,6 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
Et si...

     Et si Jules Verne et H.G. Wells avaient décrit une réalité possible ? Imaginons que depuis l'Antiquité l'homme domine la machine. Le progrès serait arrivé bien plus tôt. Dans ce monde de découvertes et d'explorations, les rétronautes visitent le passé, et de gigantesques usines flottent dans le ciel. Un sinistre docteur se livre à des expériences biologiques sur son île, des traceurs aériens pistent Jack l'Éventreur. Sans oublier les terribles envahisseurs venus de la planète Mars, le Colisée et ses courses d'unicycles ou Jèsse James et son coït à capteur thermique. Bien d'autres merveilles appartiennent à ce théâtre mécanique.
     Pour la première fois, l'univers steampunk s'étend à travers l'espace et les temps.

     Illustrateur de renommée mondiale, Didier Graffet explore tous les territoires de l'imaginaire. On lui doit notamment les albums illustrés de Vingt mille lieues sous les mers, L'île mystérieuse, L'Anneau des Nibelungen.

     Xavier Mauméjean est écrivain et directeur de collection. Il travaille aussi pour France Culture et la télévision. Son roman steampunk La Ligue des héros a été traduit aux États-Unis.

    Prix obtenus    
Grand Prix de l'Imaginaire, artiste / Illustrateur, 2014
Bob Morane, prix spécial, 2014
 
    Critiques    
     C'est un bien beau livre que nous proposent les éditions du Pré aux Clercs. Fort de 120 pages sur papier glacé, Steampunk — De vapeur et d'acier nous présente le travail d'un illustrateur qu'on ne présente plus, Didier Graffet, mis en mots par un auteur qu'on ne présentera pas davantage, Xavier Mauméjean. L'artiste aimant notamment dessiner différents véhicules comme locomotives, bateaux ou vaisseaux spatiaux rétro, la thématique centrale était toute trouvée : le steampunk, avec son imagerie mécaniste et urbaine. Les illustrations de Graffet sont de deux sortes : œuvres sur toiles ou numériques. Les premières ne sont pas inédites, puisqu'elles avaient fait l'objet d'une exposition à la galerie Daniel Maghen (déjà intitulée De vapeur et d'acier), à Paris, et étaient déjà reproduites dans le luxueux catalogue de l'exposition en édition limitée. Les illustrations numériques sont, à ma connaissance, inédites. Les média différents n'altèrent en rien l'unité visuelle de ce livre : l'esprit est clairement le même, le rendu tout aussi somptueux. Et même si j'ai une préférence pour les peintures traditionnelles, force m'est de constater que leurs équivalents dématérialisés ont aussi un pouvoir évocateur certain, et portent la patte Graffet. Bref, l'artiste nous gratifie encore une fois de visions splendides, même si faire l'expérience de voir ces toiles assez monumentales (de l'ordre du mètre carré) ne sera forcément jamais remplacée par la lecture de cet ouvrage. On s'y plonge avec délice, dans ces rêveries steampunk, et on resterait volontiers en admiration de manière durable, mais cela se ferait au détriment des mots de Mauméjean, et ce serait bien dommage. On le sait, l'exercice d'écrire autour de tableaux n'est jamais évident : il est parfois anecdotique, ou gâche l'impression visuelle, quand il ne vire pas à l'hagiographie pompeuse. Xavier Mauméjean ne cède ici à aucun de ces travers : tour à tour caustique et inquiétant, drôle et poétique, il raconte une histoire derrière le tableau, et chaque texte est une matière d'ébauche de nouvelle. Bien sûr, l'exercice est inégal, selon l'inspiration de l'auteur, mais les clins d’œil permanents, l'érudition, le style fluide et acéré font mouche. Les deux, artiste et auteur, nous proposent ainsi une aventure ludique : on s'amusera à imaginer ce qui se trouve derrière le tableau, puis à comparer son idée à celle qu'a eue Mauméjean, avant de revenir à la peinture et de remarquer les détails, qu'on n'avait pas relevés à la première vision et que l'auteur a malicieusement exploités.
     Au final, Steampunk — De vapeur et d'acier se révèle ainsi une superbe invitation à l'évasion dans d'autres mondes à la mécanique triomphante (mais pas seulement), un ouvrage au fort pouvoir évocateur visuel ou scriptural. Ah oui : cela fera aussi un splendide cadeau.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 20/10/2013 nooSFere


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66601 livres, 67413 photos de couvertures, 61462 quatrièmes.
8090 critiques, 36422 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.