Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Désolation

Pierre BORDAGE


Cycle : Arkane vol.


Illustration de Didier GRAFFET

BRAGELONNE (Paris, France) n° (532)
Dépôt légal : février 2017, Achevé d'imprimer : janvier 2017
432 pages, catégorie / prix : 25 €
ISBN : 979-10-281-0105-3
Format : 16,2 x 24,5 cm  

Couverture cartonnée toilée sous jaquette embossée et vernis partiel.



    Quatrième de couverture    
[texte de la 4éme. de jaquette]
"SEULE, SANS VISAGE, ELLE FRANCHIRA LE LAZ ANNONÇANT DES HEURES SOMBRES POUR LE PAYS D'ARKANE.
L'ORGUEILLEUSE CITÉ DE NOS PÈRES S'EFFONDRERA DANS UN TERRIBLE FRACAS."
 
[texte du premier rabat de jaquette]
     Arkane : une ville labyrinthique, bâtie selon la légende par sept maisons toutes-puissantes, et dont les luxueux niveaux supérieurs sont occupés par un pouvoir corrompu. C’est dans ce monde dominé par les intrigues incessantes, les meurtres et la magie noire que vit Oziel, fille de la maison du Drac.
     Lorsque son clan est massacré, Oziel s’enfuit des Hauts de la ville, espérant gagner les Fonds afin de rejoindre son frère condamné et de lever une armée parmi les prisonniers du terrible bagne, dans les profondeurs de la cité.
     Mais tandis qu’elle cherche à s’évader des rets d’Arkane, d’autres tentent de rallier celle-ci à tout prix. Renn, un apprenti enchanteur de pierre et Orik, guerrier venu d’une lointaine contrée, portent avec eux l’annonce d’une menace qui, s’ils arrivent trop tard, pourrait bien plonger Arkane dans le chaos...

    Prix obtenus    
Imaginales, roman français, 2018
Elbakin, roman français, 2017
 
    Critiques    
     Dans un monde médiéval-fantastique, Arkane est une ville organisée en niveaux/étages, séparés par d’efficaces labyrinthes. Tout en haut, vivent les sept familles régnantes. Ce monde domine farouchement la région des alentours (paysans et pêcheurs en situation de servage).
     L’histoire mêle surtout deux destins.
     Tout d’abord celui d’Oziel. Cette jeune femme de la famille du Drac voit ses proches massacrés dès les premières pages. Élevée comme une noble guerrière, son désir de vengeance la pousse à aller chercher l’appui de son frère, exilé dans les bas-fonds. Confrontée durant son périple à la terrifiante secte de la Désolation, Oziel comprend qu’une force maléfique se réveille pour venir tout détruire indistinctement.
     De son côté, Renn, un apprenti enchanteur de pierre, vit dans un massif montagneux désolé. Il rencontre Orik, un guerrier étranger qui fuit une terrifiante armée. Le but du guerrier est de prévenir Arkane de cette invasion, mais aussi de protéger Renn dont il se révèle qu’il pourrait jouer un rôle déterminant dans cette guerre.
     Troisième destin que l’on suit en mineur : celui de Noy, jeune homme de la famille du Corridan amoureux d’Oziel, qui cherche à la retrouver.
 
     Commencer un récit par une héroïne confrontée à la destruction de tout ce qui lui est cher et dans la position de devoir fuir et se cacher est un procédé classique. Mais terriblement efficace : le lecteur est immédiatement pris dans l’histoire ! Et la suite confirme bien ce début enlevé. Pierre Bordage nous propose un roman bien écrit (c’est normal de sa part) et très bien rythmé.
     La technique du feuilleton (un chapitre consacré tour à tour à l’un des trois destins se terminant sur un moment plein de suspense) marche à merveille et maintient le lecteur en haleine, sans le faire attendre trop longtemps.
     Outre le suspense, cette alternance de l’avancée des trois destins nous permet de varier les plaisirs. On plonge dans l’atmosphère d’une ville mêlant les fastes et le sordide en suivant Oziel. On voyage au grand air (un voyage pas très reposant, il est vrai...) en accompagnant Renn et Orik. Enfin, le destin de Noy est l’occasion de compléter l’information du lecteur (et on n’est vraiment pas déçu des péripéties qui arrivent à ce pauvre jeune homme...) quant aux intrigues en cours entre les familles régnantes.
 
     Tout cela est servi par un Pierre Bordage qui déploie tout son art pour décrire un monde grouillant de personnages tour à tour inquiétants, pittoresques ou attachants : un enchantement pour les péripéties, viles ou héroïques, qui se succèdent d’un bon pas, un ravissement pour le vocabulaire et le style.
     À recommander chaleureusement donc.

Pascal RISSAC
Première parution : 4/3/2018 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 62397 livres, 58355 photos de couvertures, 56875 quatrièmes.
7958 critiques, 34216 intervenant·e·s, 1309 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.