Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Oubliés d’Ushtâr

Émilie QUERBALEC

Première parution : Allemagne : Nats éditions, 2018


Illustration de Florian MONCOMBLE

NATS (Schriesheim, Allemagne)
Dépôt légal : mai 2018
Roman, 468 pages, catégorie / prix : 18,00 €
ISBN : 978-3-95858-170-8
Format : 15,0 x 21,0 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    

Ces sentiments doivent demeurer l'apanage de la femelle,
dont la nature impure s'accommode aisément de telles indigences.

Extrait des Textes Fondateurs,
conservés sur cristal date au musée
d'archéologie de Om, Albâr.

Je donnerai ma vie, pour la tienne,
Je donnerai mon cour, pour celui d'un enfant,
Mais je ne donnerai pas mon âme,
Non, je ne donnerai pas mon âme,
Car je suis un guerrier.
        
Les Chants de l'Exode, XXIème Kan-Wa du Chœur des Hommes

Ushtâr, planète-océan des confins.
Lorsque, après une guerre aussi brève qu’inégale, le Gouvernement tombe aux mains du régime autoritaire et ultra-patriarcal d’Albâr, Gul-Yan n’a d’autre choix que de fuir avec les autres Infants. Objectif : sauver la Gemme de Vie, dépositaire de la mémoire de son peuple. Mais cette évacuation ne se déroule pas comme prévu…
Dans les méandres d’une cité à moitié engloutie, la traque commence. Or, rien n’arrête les Nadjams, ces soldats programmés pour tuer.

Rien, sauf peut-être l’Arme-Vie. Mais celle-ci n’est-elle pas une simple légende ?

 
    Critiques    

Avec Les Oubliés d'Ushtâr, Émilie Querbalec signe un premier roman plein d’énergie, une opposition entre deux civilisations et une histoire qui se dévore…

À la tête d’un vaisseau d’Albâr, Joon One, un Nadjam (moine-soldat) mène la prise d’un vaisseau Ushtârien, empli de pèlerins. Étonné de la facilité avec laquelle il a rempli sa mission, Joon One s’enfonce seul dans les entrailles du vaisseau. Dans une salle aménagée à l’instar d’une chapelle, gisent les restes d’un prêtre. Sur son front, une gemme brille de sombres feux. Quand Joon One s’en empare, la gemme lui parle : pleine de mordant, elle se moque de sa rigidité, des phrases toutes faites que Joon One annône pour se protéger de son intrusion ainsi que de sa soumission aveugle : la rigidité du commandement et la soumission font de l’armée Albârienne une machine de guerre impressionnante... sauf pour cette gemme.

Prise d’assaut, la planète Ushtâr s’effondre à son tour après de brèves batailles. Le récit expose avec un bon sens de l’épure l’opposition de ces civilisations. La rigidité militaire des Albâriens dépend d'une civilisation où les êtres, conçus par génie génétique, sont tous mâles, et hyper-patriarcale. Exemple d’une civilisation qui a gommé la femme qui n'y est au mieux qu'une esclave et quant au désir homosexuel dans une société de mâles, qui aurait pu être sa valeur dominante, il est ici une perversion…

À l’opposé, Ushtâr l’hétérosexuelle, tournée vers une vie méditative, « zen » semble démunie. Les élites arborent une gemme sur leur front, et leurs enfants fréquentent des écoles. Pourtant les Albâriens sont persuadés qu’ils cachent une arme au pouvoir fabuleux. Seule Gul-Yan parvient à s’échapper dans les bas-fonds miséreux… chez les Oubliés d’Ushtâr du titre, qui donnent soudain un point de vue critique sur la civilisation Ushtârienne : pas plus Albâr qu'Ushtâr n’incarneront ici un Bien quelconque.

L’originalité de ce Planet Opera tient dans la variété des points de vue : des puissants et de ceux dont nul n’attend rien. Les gens de pouvoir ne peuvent résister à la jouissance de s’éliminer : trahisons et ambitions gangrènent les mœurs. Dans ce désastre, c’est au plus humble qui reviendra le pouvoir… de donner le mouvement et un tempo… et je peux avouer que je trouve ce point de vue rafraîchissant.

Pour un premier roman, Émilie Querbalec nous offre un Planet Opera haletant. Le suspens est entier jusqu’au bout et, une fois la dernière page tournée, le lecteur pourra méditer la fragilité de nos civilisations…


Bernard HENNINGER
Première parution : 25/1/2020 nooSFere


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 68142 livres, 71750 photos de couvertures, 63104 quatrièmes.
8172 critiques, 36326 intervenant·e·s, 1472 photographies, 3700 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.