Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Aurora

Kim Stanley ROBINSON

Titre original : Aurora, 2015
Première parution : Orbit (US), juillet 2015

Traduction de Florence DOLISI
Illustration de Jean-Charles PASQUER

BRAGELONNE (Paris, France), coll. Science-fiction
Dépôt légal : août 2019, Achevé d'imprimer : juillet 2019
480 pages, catégorie / prix : 25 €
ISBN : 979-10-281-0724-6
Format : 15,3 x 23,8 cm  
Genre : Science-Fiction

Design de couverture : Jean-Charles Pasquer d'après © Shutterstock.



    Quatrième de couverture    

« Quelle saga ! De la science-fiction mêlant physique, biologie, sociologie, ainsi qu’un portrait réaliste et complexe de l’humanité. » Tom Hanks

« L'un des rares écrivains contemporains qui aient mérité une réputation à la hauteur des maîtres comme Isaac Asimov ou Arthur C. Clarke. » Chicago Tribune

« Certainement le meilleur roman de Robinson depuis sa monumentale Trilogie martienne, voire son meilleur tout court. » The Guardian

Notre voyage depuis la Terre a commencé il y a des générations. À présent, nous nous approchons de notre destination. Aurora.
Brillamment conçu et merveilleusement écrit, voici le nouveau roman majeur d’une des voix les plus puissantes de la science-fiction moderne. Aurora raconte l’histoire tumultueuse des premiers voyageurs au-delà du système solaire, à la recherche d'un nouveau foyer pour l'humanité. Loin de la Terre, ils ont un seul atout et un seul protecteur : leur vaisseau...

Kim Stanley Robinson est un best-seller international, lauréat des prestigieux prix Hugo, Nebula et Locus. Parmi ses œuvres on trouve Chroniques des années noires, Le Rêve de Galilée et 2312. Il a été nommé « Héros de l'environnement »  par le magazine américain Time ; il travaille régulièrement avec le Sierra Nevada Research Institute. Robinson vit en Californie.

 
    Critiques    

Sur un vaisseau spatial gigantesque, un peu plus de deux mille personnes sont en chemin vers Aurora, satellite naturel d’une planète du système Tau Ceti, situé à 12 années-lumière de la Terre. Ce voyage durant plusieurs dizaines d’années, le vaisseau est habité par sa sixième génération d’humains, celle qui pourra enfin le quitter pour s’installer sur Aurora, découvrant un nouvel environnement et ses dangers.

Kim Stanley Robinson est surtout connu en France pour sa Trilogie Martienne, expliquant par le détail l’histoire de la terraformation de Mars. Aurora utilise un point de départ inverse : plutôt que d’adapter une planète proche à notre environnement, allons coloniser une planète (ou en l’occurrence le satellite d’une planète) lointaine qui serait déjà adaptée à nos besoins. Ce point de départ mis à part, Aurora fonctionne comme la trilogie martienne : Robinson explore toutes les questions, aussi bien techniques que sociologiques, que ce long voyage permet de se poser : cette planète semblable à la Terre est-elle colonisable et si oui, comment, avec quels moyens ? Quels dangers peuvent surgir ? Des gens qui n’ont connu que le vaisseau peuvent-ils le quitter ? Vont-ils se quereller lorsque des décisions devront être prises ? Quelle forme de pouvoir doit être en place dans le vaisseau pour garantir son fonctionnement optimal et pacifique pendant si longtemps ?
Toutes ces questions et bien d’autres sont évoquées au cours du récit. Si l’auteur est obligé d’en passer par quelques tunnels d’explications parfois laborieux, l’immense majorité de ces interrogations est abordée avec brio, rendant la lecture d’Aurora exaltante sur le plan des idées. Et contrairement à certains autres romans de Robinson, il n’oublie pas de raconter une histoire, de transformer cette érudition en page-turner grâce à un rythme efficace et une intrigue à rebondissements. On regrettera juste des personnages pas vraiment creusés, plus présents comme archétypes que véritablement humains et un style quelque peu plat (que l’auteur semble expliquer par une pirouette sur la nature du narrateur). Enfin, signalons que si l’on est clairement dans une science-fiction ultra-technologique, Robinson sait parler de science à tous les lecteurs : nul besoin de connaissances pointues pour le lire et le comprendre. Aurora est plus qu’un roman sur l’exploration spatiale, c’est aussi un grand roman sur l’être humain, son devenir et la nécessité de protéger la planète.


René-Marc DOLHEN
Première parution : 11/11/2019 nooSFere


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66439 livres, 67028 photos de couvertures, 61279 quatrièmes.
8090 critiques, 36342 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.