Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Île de silicium

CHEN Qiufan

Titre original : 荒潮, 2013
Traduction de Gwennaël GAFFRIC

RIVAGES (Paris, France), coll. Rivages / Imaginaire
Date de parution : 26 octobre 2022
Achevé d'imprimer : septembre 2022
Première édition
Roman, 448 pages, catégorie / prix : 23 €
ISBN : 978-2-7436-5784-0
Format : 14,0 x 20,5 cm
Genre : Science-Fiction

Couverture : © Huleeb.



Quatrième de couverture

Xiaomi travaille sur l’île de Silicium, située au large de la Chine, où les appareils électroniques du monde entier sont envoyés au recyclage. Comme elle, des milliers de migrants sont attirés sur cette île polluée par la promesse d’une vie meilleure. Mais ceux que l’on surnomme les « déchetiers » demeurent à la merci de puissants chefs de clan. Alors qu’un conflit se trame entre les trois clans rivaux, des investisseurs américains et des écoterroristes, Xiaomi découvre les débris d’une mystérieuse prothèse qui  risque de changer le cours de leurs destins.

Chen Qiufan est né en 1981 à Shantou, dans la province de Guangdong. Multi-primé pour ses nouvelles et traduit dans de nombreux pays, il est l’un des fleurons de la science-fiction chinoise. Sa jeunesse passée près de Guiyu, où se trouve la plus grande décharge de déchets électroniques du monde, lui a inspiré l’écriture de L’île de Silicium, son premier roman. Il est également coauteur, avec Kai-Fu Lee, d’un ouvrage sur l’intelligence artificielle (IA 2042 - Dix scénarios pour notre futur, Les Arènes, 2022).

« Le summum de la fiction d’anticipation. » Liu Cixin

« Un éco-techno-thriller magistral, avec du cœur, de l’âme et un cerveau. Chen Qiufan est un observateur avisé, à la fois du monde actuel et de celui dont la prochaine génération risque d’hériter. » David Mitchell

Critiques

Scott Brandle est envoyé par la Wealth Recycle sur l’île de Silicium afin d’y installer un centre de retraitement propre et moderne. Cette île au large de la Chine récupère tous les déchets électroniques possibles pour les retraiter à moindre frais et en extraire les matériaux les plus couteux, utilisant une main d’œuvre peu payée et totalement exploitée dans des conditions de travail déplorables, ressources partagées entre les trois clans mafieux qui dirigent l’île. Le projet de la Wealth mettant en péril les clans est assez peu apprécié et Scott devra maneuvrer pour l'imposer.

Premier roman de la nouvelle collection Imaginaire chez Rivages, l’Île de silicium lorgne autant du coté du thriller que de la science-fiction. Situé dans le futur proche, le roman marque d’abord par le réalisme de ses descriptions : ce sous prolétariat venu d’autres parties de la Chine et vivant du recyclage des déchets des populations plus riches dans des conditions de vie totalement insalubres, exploités par les mafias locales, on peut déjà le trouver dans notre monde ; seul change la nature des déchets retraités. Et c’est par le biais de l’une de ces travailleuses et de ce qu’elle subit (on remercie l’auteur de ne pas entrer dans les détails) que le texte bascule réellement dans la science-fiction, mêlant biologie et informatique.

L’Île de Silicium est aussi un roman sur la Chine d’aujourd’hui et ses limites. L’immigration intérieure au pays, les travailleurs les plus pauvres exploités plus ou moins légalement, la centralisation du pouvoir (on remarquera d’ailleurs que l’auteur, certainement prudent, évite toute description trop précise du fonctionnement des autorités de l’île dont on ne connait pas le statut par rapport au continent), le contrôle des communications, tous ces thèmes existent déjà dans le pays actuel. L’occident n’est pas épargné non plus, la Wealth Recycle et son délégué, présentés d’abord quasiment comme des philanthropes mais dont les ambitions se dévoilent petit à petit, sont une bonne représentation du capitalisme pseudo écologique.

Si le rythme du récit est globalement celui d’un thriller énergique, on regrettera certains passages un peu didactiques : ils sont certes intéressants pour comprendre les enjeux et la culture locale, mais leur format trop proche de l’infodump encyclopédique nuit à la dynamique du texte. Ce petit défaut mis à part, L’Île de Silicium est un roman efficace mêlant intelligemment enjeux actuels et science-fiction, le tout dans un cadre inhabituel.

 

René-Marc DOLHEN
Première parution : 27/10/2022 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 78608 livres, 90580 photos de couvertures, 74573 quatrièmes.
8864 critiques, 42715 intervenant·e·s, 1658 photographies, 3770 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.