Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Enfant de Mars

Cyril M. KORNBLUTH & Judith MERRIL

Titre original : Outpost Mars, 1952
Première parution : Galaxy Science Fiction, mai à juillet 1951. En volume : Abelard Press, 1952

Traduction de Bruno MARTIN
Illustration de Thierry LEROUX

LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES (Paris, France), coll. Le Masque Science-Fiction n° 84
Dépôt légal : 1er trimestre 1979
256 pages
ISBN : 2-7024-0814-1
Format : 11,0 x 16,5 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     AVANT-POSTE DE L'HUMANITÉ : UN MONDE MORT. Sentinelles du système solaire ? Quelques humains perdus dans les sables rouges. A cent millions de kilomètres de la Terre et de ses vieux problèmes, poursuivis, pourtant, par le péril de la marcaïne, la plus épouvantable drogue de tous les temps. Des pionniers, pourtant, qui essaient, afin de survivre, de changer la réalité. Mais pourquoi faire un monde à la mesure de l'homme alors que l'homme peut se hisser à la mesure des mondes ?
 
    Critiques    
 
     FUIR LA TERRE

     C'est sous le pseudonyme de Cyril Judd que Kornbluth et Merrill ont fait paraître en 1952 L'enfant de Mars, l'un des deux fruits de leur originale collaboration — l'autre étant Gunner Cade paru la même année.
     Que viennent-ils chercher sur Mars, ces colons lancés dans une dérisoire et austère conquête de l'espace ? Pourquoi sont-ils venus s'échouer à Sun Lake, pitoyable Colonie perdue dans les sables de la planète rouge ? « Pour un mode de vie meilleur, plus rationnel, pour retrouver une part de la dignité humaine, pour échapper aux complexités, aux iniquités et aux peurs de la terre », une Terre ravagée par l'angoisse atomique. Mais la colonisation de Mars n'a rien à voir avec les bandes dessinées du Captain Crusher que lit le jeune Tad, ni avec ce bon vieux space-opera de l'âge d'or. Le western galactique en 1952 a déjà les bottes boueuses et le tandem Kornbluth-Merrill dénonce la collusion entre la Loi et les intérêts privés visant à mettre à genoux Sun Lake. Cependant la ténacité, la volonté de vivre, l'opiniâtreté et le courage de la Colonie, c'est un peu la (Re-) Naissance d'une Nation, le désir profond de renouer avec la Conquête de l'Ouest en gardant vivaces les Vertus de l'esprit pionnier chères à tout Américain, mais en effaçant le génocide indien. Sun Lake vivra en parfaite harmonie avec les Nains de Mars, tranchant même le nœud qui la retenait à la Terre.
     Mais culpabilité et mauvaise conscience ne sauraient réécrire l'histoire...
 

Denis GUIOT
Première parution : 1/5/1979 dans Fiction 301
Mise en ligne le : 10/1/2010


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 68978 livres, 76500 photos de couvertures, 64030 quatrièmes.
8383 critiques, 36571 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3709 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.