Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Semeurs de mirages

Jean-Marc LIGNY


Cycle : Voleurs de rêves vol.


Illustration de Daniel BOUSREZ

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions, coll. Anticipation n° 1670
Dépôt légal : février 1989

192 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-265-04050-9   
Genre : Science Fiction 



    Quatrième de couverture    
Heureux créateurs de rêves, Dan Tiger tombe une nuit dans un mirage. Où est passée la réalité ? Dans l'espoir de la retrouver, il devient Voleur de Rêves... Mais où l'entraînent les Semeurs de Mirages ?
 
    Critiques    
     Dans ce monde-là, on implante des connections aux fœtus afin qu'ils puissent se brancher directement aux ordinateurs qui infestent les villes. Malheureusement, cette opération tue la faculté de rêver naturellement. Alors est née l'industrie du rêve avec ses rêveuses et ses plaquettes oniriques. Nouvelle aliénation humaine.
     Dan Tiger est un créateur de rêves. Tout va bien pour lui. Dans cette société-là, il s'est fait sa place ; Jusqu'au jour où il met le pied dans un mirage. En fait, il est kidnappé par une bande de marginaux où se côtoient les voleurs de rêves et les faiseurs de mirages. Le voilà contraint de voler. Puis c'est l'hécatombe. Les voleurs de rêves se font arrêter un à un, si bien que Dan se retrouve tout seul, ou presque. Une haute destinée semble lui être destinée, mais laquelle ?
     Un roman intéressant dans son ensemble, malgré les clichés inhérents au nouveau style Fleuve Noir Anticipation qui devient peu à peu le support de la Science-Fiction Française. Jean-Marc Ligny développe de bonnes idées et son action tient la route, en dépit d'un démarrage laborieux. Ce qui me gêne un peu, mais peut-être cette révélation éclatera-t-elle dans un prochain volume, c'est qu'on ignore à quoi rime le vol des rêves, que deviennent les rêves volés ? Simple terrorisme d'inadaptés ou profonds prémisses d'une révolution à venir ?
     L'écriture de Ligny n'est pas toujours satisfaisante. On le sent mal à l'aise dans les scènes de transition et dans les passages où interviennent les personnages secondaires. Ce manque d'unité dans le style nuit à l'harmonie du roman. Mais ne nous montrons pas trop sévère. Il ne s'agit que de la première pierre d'une série. Mettre en place les fondations n'est pas la tâche la plus facile, surtout quand on s'essaye au procédé pour la première fois.
     Une chose demeure : Les romans de Ligny solitaire éclipsent sans aucun mal ceux qu'il a écrit en collaboration avec Dominique Goult. Ils sont plus riches car plus personnels.
     Attendons d'en savoir plus sur L'art du rêve...


Éric SANVOISIN
Première parution : 1/7/1989 dans Fiction 410
Mise en ligne le : 9/10/2003


 

Dans la nooSFere : 59634 livres, 53447 photos de couvertures, 53445 quatrièmes.
7864 critiques, 32337 intervenant·e·s, 983 photographies, 3635 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies