Biographie de Evelyne Tranlé
 


Evelyne et JCM à la plage Evelyne Tranlé en dédicace

Evelyne & Jean-Claude à la plage et en dédicace ...quelques années plus tard !

 

          Sœur de Jean-Claude MÉZIERES, elle a commencé la mise en couleurs en 1968 avec un Astérix : Le bouclier averne, puis à enchaîné une longue liste de 19 albums de Valérian (Mézières-Christin).mais aussi Philémon (13 albums) Fred, Blueberry (4 albums) Giraud, Torpedo (7 albums) Bernett-Abuli, Canal Choc  (4 albums) Aymond-Labiano-Chapelle-Christin, Lili fatale (1 album) Lauzier, Loup Noir (2 albums) Pif, Mac Coy (2 albums) Pallacios, Quatre pas dans l'avenir (1 album) Alexis-Fred, Cellulye (1 album) Bretecher, Les jouets maléfiques (1 album) Gigi, Marabout' ficelle (1 album) Cabu, Rocketeer (1 album) Dave Stevens, La dame de Singapour (1 album) Coutelis, Un coup de dès... (1 album) Chiavelli, Griffon (1 album) Durand, et également quelques pages par-ci par-là pour Gotlib, Mandryka,de la Fuente , Parras, Rouge, Bioncarelli Lamy.....

Extrait de l'interview de Jean-Claude Mézières :

 Vos couleurs sont réalisées depuis très longtemps par votre sœur, Évelyne Tranlé. Comment se passe cette collaboration ?
     Je réalise mes pages en noir et blanc et Evelyne fait la mise en couleurs  sur 'bleu', le trait noir étant sur un film séparé.

La couleur, c'est un tel boulot en plus, si je devais la faire moi-même, cela retarderait encore d'au moins six mois la sortie de l'album. Là, j'ai la chance de travailler avec la meilleure coloriste de la place et, en plus, c'est ma sœur ! Elle avait quand même fait un Blueberry et un Astérix avant de faire Valérian, ce n'est pas mal. Elle a collaboré depuis à une soixantaine d'albums divers... Je lui indique les sources de lumière, les zones d'ombres et les ambiances colorées que j'ai prévues. Ensuite, je lui laisse une grande liberté pour les harmonies. Bien sûr, je reviens parfois retravailler sur le 'bleu' final, pour rajouter un petit volume, une petite lumière. D'ailleurs, quand je travaille en couleurs directes, j'apporte un traitement différent du sien. Dans le dernier album, je me suis fait un petit plaisir, en réalisant à la fin de l'histoire une double page en couleurs directes. Mais dont le traitement se justifie par rapport aux autres pages. Je n'aime pas du tout faire des mises en couleurs sur 'bleus'. C'est un travail trop morcelé pour mon goût. Si je devais le faire régulièrement, je souffrirais beaucoup. Merci la frangine !

 

Voir aussi :

- Tu enfanteras dans la couleur.

Webdesign
© eazazel 2002


Tous les textes et images présents sur ce site bénéficient de la protection du Code de la Propriété intellectuelle.
© copyright 2002-2017, tous droits réservés...

Dernière mise à jour : 22 janvier 2017