LES GUERRIERS DU SILENCE

de Pierre BORDAGE



1 Les guerriers du silence
2 Terra Mater
3 La citadelle Hyponéros
Intégrale Les guerriers du silence : la trilogie



Les guerriers du silence

Critiques

Les guerriers du silence - J'ai lu

Les guerriers du silence
L'Atalante. Bibliothèque de l'évasion
Avril 1993
704 pages
illustration d'Alain Robert (éd. Avril 93) ou de Gess (éd. Octobre 98)
Quatrième de couverture :

     Quelques cent mondes composent la confédération de Naflin, parmi lesquels la somptueuse et raffinée Syracusa. Or, dans l'ombre de la famille régnante, les mystérieux Scaythes d'Hyponéros, venus d'un monde lointain, doués d'inquiétants pouvoirs psychiques, trament un gigantesque complot dont l'instauration d'une dictature sur la confédération ne constitue qu'une étape.
     Qui pourrait donc leur faire obstacle ? Les moines guerriers de l'Ordre absourate ? Ou faudrait-il compter avec cet obscur employé d'une compagnie de voyages qui noie son ennui dans l'alcool sur la planète Deux-Saisons ? Car sa vie bascule le jour où une belle Syracusaine, traquée, passe la porte de son agence...

     Ce roman a obtenu le Grand Prix de l'Imaginaire et le prix Julia Verlanger en 1994.


Terra Mater

Terra Mater

Terra Mater
L'Atalante. Bibliothèque de l'évasion
Mai 1994
672 pages
illustration d'Alain Robert (éd. Mai 94) ou de Gess (éd. Octobre 98)
Quatrième de couverture :

     Seize ans se sont écoulés... Le joug impérial s'est apesanti sur les mondes, avec son cortège de croix-de-feu et de miradors à pensées. Dans l'ombre du pouvoir le sénéchal Harkot poursuit l'oeuvre obscure d'Hyponéros... Quel espoir reste-t-il ? Faut-il se raccrocher à des mythes ? Celui des guerriers du silence qui échappent à l'inquisition mentale et voyagent sur les pensées recouvre-t-il encore une réalité ?
     C'est afin de rencontrer ces êtres légendaires qu'un garçon de huit ans, Jek At-Skin entreprend un voyage improbable vers Terra Mater, la planète des origines.
     Mais à qui faire confiance tout au long de ce périple ? Au féroce viduc Papironda ? Au jeune syracusain Marti de Kervaleur ? A San Frisco, prince éxilé de Jer Salem dont le peuple attend depuis huit mille ans le passage des xaxas, les migrateurs célestes ? N'y aurait-il pas des "effacés" parmi eux, des créatures soumises à la programmation des Scaythes ?

     Voici le second volet des GUERRIERS DU SILENCE, Grand Prix de l'Imaginaire 1994. Un opéra de l'espace lumineux.


La citadelle Hyponéros



Critiques

La citadelle Hyponéros
L'Atalante. Bibliothèque de l'évasion
Juin 1995

illustration d'Alain Robert (éd. Juin 95) ou de Gess (éd. Octobre 98)
Quatrième de couverture :

     Sous l'action des Scaythes effaceurs, l'humanité s'abîme peu à peu dans le néant. Son dernier espoir repose sur les guerriers du silence, ces êtres légendaires qui voyagent sur les pensées.
     Ils devront être douze. Douze à pénétrer dans les annales inddiques. Douze à unir leurs forces pour défier la lointaine citadelle Hyponéros. Mais douze disséminés à travers les mondes, pourchassés et persécutés, douze qui s'ignorent eux-mêmes pour la plupart.
     Pendant ce temps Tixu Oty, arrivé sur un astre mort du centre de la Galaxie, pénètre dans les arcanes de l'Hyponéros...

     Ce roman, qui clôt la trilogie des GUERRIERS DU SILENCE a obtenu le prix Cosmos 2000 en 1996.


La trilogie



Critiques

Les guerriers du silence : la trilogie
L'Atalante. Bibliothèque de l'évasion
Novembre 1997
1648 pages
avec dix illustrations originales de Gess.
Quatrième de couverture :

     identique à celle des Guerriers du silence (+ critiques)




Critiques

Les guerriers du silence

La citadelle Hyponéros