Site clair (Changer
 
    Page thématique     Connexion adhérent

Drogues

     En matière de drogues, le laboratoire de la science-fiction n'est jamais à court de trouvailles. Inspirée par le progrès pharmacologique, la SF synthétise sans répit des substances de son cru : aphrodisiaques, stimulants, hallucinogènes, euphorisants, substituts de la conscience, dopants, inducteurs de violence ou d'extase. Cette chimie fantasmée n'a point de limites.
     Voici, en guise d'apéritif, un premier choix d'oeuvres de SF où la drogue joue un rôle central. Cette sélection propose une approche du thème au travers de livres ou de films qu'on peut considérer comme des classiques ou des modèles du genre : opiums du peuple comme le « soma » décrit par Aldous Huxley dans Le Meilleur des Mondes ; élixirs de sapience et d'immortalité, telle l'Épice de Dune dont rêve Frank Herbert ; hallucinogènes détraquant le temps et la réalité, ainsi que l'imaginent Stanislas Lem ou Philip K. Dick.
     Ceux qui souhaitent compléter cette pharmacopée imaginaire peuvent se référer à l'essai « Stups & fiction », de François Rouiller, dont nooSFere reproduit la bibliographie, actualisée et augmentée. Ces listes permettront au curieux comme au chercheur de découvrir films, romans, nouvelles et bandes dessinées de SF qui conjuguent au futur les toxicomanies du présent, anticipant leurs effets, libérateurs ou aliénants, sur l'individu et la civilisation.
Pour tout commentaire, contacter le responsable de cette page : email Responsable
Des ouvrages ont établi des listes sur ce thème :
Les Thèmes
Stups & Fiction
Stups & Fiction (additif)

Livres Nouvelles Séries BD Films
Coulez mes larmes, dit le policier (Flow My Tears, the Policeman Said)Philip K. DICK
      

Dick rédige ce roman après avoir testé les effets de la mescaline. L'alcaloïde le remplit d'un sentiment d'empathie universelle, dont les retombées sont perceptibles dans le livre. Porté par son élan mystique, Dick semble communier à la destinée tragique des personnages. Jamais jusqu'à cette oeuvre sombre, l'auteur n'avait fait preuve d'autant de vérité dans ses portraits. On retiendra surtout celui d'Alys, toxicomane victime du KR-3, une drogue qui fait coexister des réalités multiples, et celui de son frère Félix, un flic intraitable soudain rattrapé par sa sensibilité d'être humain. Grâce soit rendue à la muse mescaline : les pages où le policier - si redouté, si calculateur - laisse enfin libre cours à son chagrin comptent parmi les plus généreuses de leur auteur.   


La Kallocaïne (Kallocaïn)Karin BOYE
      

Entre Le Meilleur des Mondes de Aldous Huxley et 1984 de George Orwell, La Kallocaïne est une dystopie guerrière où un chimiste découvre un sérum de vérité imparable. D'abord ravi de mettre ses talents à la disposition des militaires, le savant réalise vite que son invention est le plus redoutable instrument d'oppression dont puisse rêver une dictature. 

 
La Transmigration de Timothy Archer (The Transmigration of Timothy Archer)Philip K. DICK
      

Dernier roman de Dick, ce livre n'est pas une oeuvre de fiction, mais, à peine travestie, la biographie d'un homme d'église américain. L'évêque Archer est persuadé que la Sainte Cène n'est pas celle que relatent les Ecrltures et la tradition chrétienne. Jésus n'a pas partagé du pain avec ses disciples, mais un champignon hallucinogène qui a élevé leur conscience en des dimensions supérieures. Cette conviction entraîne le prélat dans une quête insensée, dont l'issue sera tragique.  

 
Le Dieu venu du Centaure (The Three Stigmata of Palmer Eldritch)Philip K. DICK
      

Les colons Terriens exilés de force sur Mars trompent leur ennui au moyen de jeux de simulation et d'hallucinogènes, dont le K-Priss, la plus fameuse des drogues dickiennes. Les illusions qu'elle provoque refusent de disparaître et contaminent la réalité, irrémédiablement.

 
Le Docteur OxJules VERNE
      

Jules VERNE attribue à l'oxygène des vertus proprement stupéfiantes. Dans Une Fantaisie du Docteur Ox, un savant fou sature d'oxygène les rues d’une innocente bourgade. Réputés pour leur nonchalance, les habitants excités par le gaz sont pris de frénésie, gesticulent, courent en tous sens et agressent leurs voisins.

 
Le Festin nu (The Naked Lunch)William Seward BURROUGHS
      

Longtemps interdit pour obscénité, le plus célèbre roman de Burroughs est aussi un répertoire de cauchemars inspirés par la drogue. Dédale fantasmatique né d'une cervelle mangée par l'héroïne, le livre n'appartient que marginalement à la SF. On y consomme cependant des substances peu orthodoxes qui méritent leur inscription au registre des psychotropes imaginaires.

 
Le Meilleur des mondes (Brave New World)Aldous HUXLEY
      

"Le Meilleur des mondes" met en scène une société dont l'obsession est d'imposer le bonheur à tous. On comprend, dans un tel contexte, tout le bénéfice qu'un état totalitaire peut retirer de la légalisation d'une drogue euphorisante. Baptisée "soma" en référence à un mythe hindou, ce véritable opium du peuple devient un intrument dont l'Etat se sert pour mater les masses.

 
Substance mort (A Scanner Darkly)Philip K. DICK
      

Voici, chez un auteur déjà de longue date abonné à la thématique des drogues, LE livre par excellence sur le sujet. Substance Mort  est une oeuvre dense, dont on sort comme d'un trip, à la fois égaré par la sarabande des fantasmes psychédéliques et touché par la dimension presque autobiographique du récit. Sous l'influence de la Substance M, le cerveau du héros se scinde en deux personnalités adverses, comme chez R. L. Stevenson. Sauf que chez Dick, le Mr Hyde que la drogue révèle s'avère aussi humain et désemparé que son alter ego. Drame et comédie, SF et témoignage, les niveaux de lecture cohabitent dans cet opus magistral, assurément une des pièces maîtrresses du grand jeu dickien.

 
Les Aventures d'Alice au pays des merveilles (Alice's Adventures in Wonderland)Lewis CARROLL
      

Pour changer de taille afin de pénétrer au Pays des merveilles, Alice, qui est trop grande pour passer la porte, boit une potion et mange un gâteau. Après avoir ingurgité ces ingrédients, elle vit des aventures extraordinaires et voit des choses bizarres… dont une chenille qui fume un narguilé !
Filles perdues, d'Alan Moore & Melinda Gebbie, décrit la rencontre de Wendy (Peter Pan), Dorothy (Le magicien d'Oz) et Alice. Cette dernière y est explicitement décrite comme une toxicomane.

 
Vurt (Vurt)Jeff NOON
      

Jeff Noon se voue à bâtir un univers halluciné rivalisant avec ceux de Dick ou de Burroughs. Dans Vurt, on ne se drogue pas banalement. Pour atteindre l'extase, on glisse dans sa bouche de belles plumes colorées, dont la teinte fond sous la langue et fixe le mode de défonce auquel on s'abandonne. Il existe des plumes pour teindre la vie en rose, des plumes pour connaître des vérités cachées, des plumes de volupté, des plumes de souffrance inouïe.

 
La Neige de St Pierre (St. Petri Schnee)Léo PERUTZ
      

Perutz est traditionnellement rangé parmi les auteurs de littérature fantastique. Or, ici, nous nous trouvons en pleine science-fiction, avec la découverte d'un champignon parasite dont l'ingestion provoque des crises aigües de mysticisme. Intoxication qui serait à l'origine de toutes les grandes poussées de ferveur religieuse qui ont marqué l'Histoire.

 
La Face cachée de la Lune (Die Dunkle Seite des Mondes)Martin SUTER
      

Martin Suter est un auteur suisse alémanique connu pour ses intrigues policières méticuleusement construites. Dans La Face cachée de la Lune, le romancier exploite un de ses thèmes préférés, le fonctionnement du cerveau humain. Son héros, un respectable avocat d'affaires zurichois, se transforme en homme des bois meurtrier sous l'influence d'un mystéreux champignon hallucinogène. Une transmutation de personnalité proprement... stupéfiante.

 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69612 livres, 78416 photos de couvertures, 64721 quatrièmes.
8417 critiques, 36949 intervenant·e·s, 1477 photographies, 3711 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.