Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
Terre d'Élection
Série : A.D Grand-Rivière    tome 1  Album suivant

Scénario : Laurent-Frédéric BOLLEE
Dessins : Al COUTELIS
Couleurs : Phil AYMOND

Casterman , janvier 2000
 
Cartonné
Format 320 x 240
48  pages  Couleurs
ISBN 2-203-38933-8
 
Quatrième de couverture
AGENCE NOUVELLE DE PRESSE (ANP)     03 MARS. 06H32
POLITIQUE. SOCIÉTÉ. FAITS DIVERS.
URGENT. MEURTRE D'UN COLLEUR D'AFFICHES : LE TNT IMPLIQUÉ ?

PARIS 
- Un jeune français d'origine maghrébine, a été retrouvé mort ce matin dans la cité des Mirabelles, au nord de Paris. Rachid Bensoussan, 21 ans, aurait été atteint d'une balle en plein cœur. Son corps a été découvert près d'un pont sous des affiches fraîchement collées du TNT, apprend-on de source policière. Rachid Bensoussan collait lui-même des affiches pour un concert. Il semble qu'il se soit trouvé face à des militants du TNT. C'est dans 10 jours que doit avoir lieu une législative partielle, dans la 3ème circonscription de Seine-Saint-Denis. Le Tout National Total y avait réalisé plus de 15% des voix lors du dernier scrutin annulé. L'enquête a été confiée au commissaire A.D Grand-Rivière, d'origine africaine.
ANP 030632 MAR 98.
 
Critiques
     « Ce livre est une œuvre de fiction. », nous avertissent les auteurs. Evidemment ! Comment pourrait-on imaginer en effet que le TNT, ce parti d'extrême-droite dont le leader s'appelle Bruno Tegrem (!), puisse avoir un quelconque rapport avec des faits ou des personnages réels ?
     Rassurons-nous donc : rien de tout cela n'existe. Ni ces nostalgiques du nazisme qui se réunissent dans l'arrière-boutique d'un libraire d'allure ordinaire, ni ces politiques qui agitent le spectre de l'insécurité pour justifier d'inquiétantes milices privées, ni même ces colleurs d'affiches au raisonnement aussi limité que leur haine est grande…

     C'est d'ailleurs sans doute parce qu'il sait que nous sommes à l'abri de ce genre de dérives que Laurent-Frédéric Bollée a pu donner à son scénario une véritable légèreté de ton. La désinvolture et l'ironie désabusée de Grand-Rivière en font une sorte de Nestor Burma de l'an 2000 : il en a d'ailleurs également l'obstination tranquille et l'efficacité.
     Ce "français d'origine africaine" a, comme Burma, le chic pour attirer les ennuis… Il ne peut pas écouter la radio sans que le présentateur meurt à l'antenne, monter en voiture sans devoir estourbir quelques malfrats philosophes ni faire le plein d'essence sans exploser le quartier. Les catastrophes se succèdent à un rythme effréné, mais Grand-Rivière trace sa route sereinement, poursuivant son but.
     Les premières planches sont ainsi un régal, en raison de l'accumulation, au cours de la même nuit, de situations extravagantes qui frôlent le burlesque, tout en demeurant extrêmement sombres. Les dialogues sont percutants, faisant mouche à chaque coup, comme dans les meilleurs polars noirs.

     « Misère, sexe, drogue… Où était donc le rock'n roll ? », se demande Grand-Rivière. C'est à une toute autre musique qu'il sera confronté en se frottant à l'explosif TNT, mais il a de la ressource, de bons indics et de judicieux soutiens au sein de la presse, et il pourra ainsi mener son enquête sans faillir…

     S'il s'agit d'une fiction, alors nous sommes dans une anticipation toute proche, à l'heure où la société risque de basculer dans un univers tel que l'a décrit le romancier Jean-Marc Ligny dans Jihad (Prix Rosny-Aîné 1999). Chacun des faits évoqués résonne évidemment avec l'actualité la plus brûlante et cet album en devient une peinture remarquablement lucide et réaliste de la société actuelle.

     Pour accompagner ce scénario brillant, à la fois intelligent, effrayant et drôle, le dessin de Coutelis est plaisant, mais assez neutre, ne laissant pas d'impression durable. On aurait pu y souhaiter davantage de relief et de dynamisme dans la mise en page.

     C'est en tout cas un album courageux et habile où les auteurs n'oublient pas, malgré la gravité du propos, de nous offrir notre compte d'aventures et d'humour, ce qui est sans doute le meilleur moyen de faire passer le message…

Pascal Patoz          
nooSFere          


Base mise à jour le 19 février 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017