Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
SilverMan
Série : Le Livre des Destins    Album précédent tome 3 

Scénario : Serge LE TENDRE
Dessins : Franck BIANCARELLI
Couleurs : Franck BIANCARELLI

Soleil , septembre 2009
 
Cartonné
Format 343 x 247
48  pages  Couleurs
ISBN 978-2-30200-739-0
 
Quatrième de couverture
       New york, 1934. Deux auteurs débutants de comics courent après le succès. Leur dernière création, « Les aventures de SilverMan », se veut l'adaptation des incroyables péripéties que traverse, au même moments, à Berlin, un jeune français du nom de Roman Guénodon.
      Celui-ci cherche à récupérer le « Livre des Destins », un ouvrage magique qui révèle son futur à quiconque le lit. Il est accompagné dans sa quête par la pétillante journaliste Agathe et par le fidèle Holdaway.
      Alors qu'un sortilège l'a métamorphosé en « SilverMan », notre héros va devoir affronter de monstrueuses créatures que le Prof. Von Faulhalber, un savant à la solde des Nazis, a créées pour dominer le Monde Libre.
 
Critiques
     SilverMan lutte pour la justice. Vêtu d'une cape, un énorme S dessiné sur la poitrine, il est à Berlin où : « ...comme dans le monde libre, le crime ne se repose jamais. » Les Rozenberg, après le cinéma, rentrent à pied car les nouvelles lois raciales limitent leur accès aux taxis. Sur le chemin, un truand les menace, mais l'irruption de SilverMan les sauve.
     Devant l'entrée de son repaire, miss Rubis l'attend. Cette jeune journaliste lui révèle qu'elle connaît son identité, mais qu'elle gardera le silence en échange de l'exclusivité de ses exploits pour son journal.
     Et Joe Siegel, qui a fini d'encrer la planche 3, téléphone à Jerry Shuster pour avoir la suite de l'histoire. Mais Jerry est bien ennuyé. Il n'est pas l'auteur ! Il se contente de transposer le contenu des lettres qu'une française envoie régulièrement au rédacteur en chef du journal, où il est stagiaire. Elle raconte les péripéties vécues par Roman Guénodon et Agathe, à la recherche du Livre des Destins. Ils sont à Berlin, comme attractions d'un cabaret. Roman, déguisé en javanais, est la cible dans un numéro de lanceur de couteaux. Cet exotisme explique ses tatouages. Agathe se taille un succès comme chanteuse. Cette couverture doit faciliter le contact avec le fils de Mme Mui, un habitué du cabaret. Sa mère serait en possession du livre, mais a toujours refusé de rencontrer roman. Cependant, le professeur Faulhaber, un savant nazi, s'est entiché d'Agathe. Il est à la solde d'Hitler, mène des travaux pour créer, par tous les moyens, une armée de zombies.

     Avec cette série Serge Le Tendre fait preuve, une fois encore, de sa capacité d'imagination, de sa créativité. Il propose une histoire à tiroirs, sur trois niveaux, où la succession des péripéties nourrit une nouvelle série de coups de théâtre, décalée dans un autre espace. Il entremêle une histoire dans l'Histoire avec une alternance entre un vécu romantique, une quête magique et des auteurs qui en font une transposition en BD. Il livre, dans ce tome, un véritable hommage aux créateurs des supers héros. Ainsi, la première page rappelle furieusement le début de Batman. Mais, il s'attache surtout aux concepteurs de Superman, les mettant en scène, dans des positions pas toujours avantageuses pour eux. Il nous offre une conclusion d'une grande virtuosité.

     Franco Biancarelli mène son travail graphique avec une aisance qui transparaît dans ses planches. Il nous fait passer du monde « imaginaire » au monde « réel », mélangeant avec maîtrise, vignettes couleurs, simplement encrées ou réduites à une esquisse crayonnée.

     Le Livre des destins, prétexte à une quête improbable, permet à l'auteur de nous faire revivre, le temps d'un album aux péripéties particulièrement mouvementées, le Berlin des années noires et d'évoquer les monstruosités tolérées par le régime.

     Serge Le Tendre jongle avec les niveaux romanesques, retrouve le ton et le style des Bandes dessinées de l'époque et en restitue l'esprit. Franco Biancarelli en retranscrit la beauté et la magie.
     Le Livre des destins est une remarquable série, à découvrir sans tarder !

Serge Perraud          
nooSFere          
24/11/2009          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2020