Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
L'Epreuve du feu
Série : Alchimie    tome 1 

Scénario : Richard D. NOLANE
Dessins : Olivier ROMAN
Couleurs : DIGIKORE STUDIOS

Soleil , coll. 1800, septembre 2010
 
Cartonné
Format 323 x 234
48  pages  Couleurs
ISBN 978-2-30201-259-2
 
Quatrième de couverture
     Paris 1842.
     Jeune auteur de romans feuilletons, Alexis Lerouge se retrouve impliqué dans une affaire de meurtre mettant en cause les mystérieux Habits Noirs. Une organisation criminelle que semble bien connaître un certain... Vidocq ! Sauvé in extremis d'un fort mauvais pas, dans un bouge de l'île de la Cité, par l'ancien chef de la sureté, Alexis va ainsi tirer le premier fil d'une trame qui le fera remonter vers un complot templier vieux de cinq siècles et qui s'apprête à connaître son tragique dénouement...
 
 
Critiques
     À Paris, le 18 mars 1314, sur l'île de la cité, Jacques de Molay hurle à la trahison. Il vient d'entendre sa condamnation à perpétuité, alors que le roi Philippe lui avait promis la liberté contre des « aveux ». Le Templier revient publiquement sur ce qu'il a avoué. Informé de la situation, Philippe veut le voir brûler le soir même.
     Un moine se glisse jusqu'à la geôle du condamné. Celui-ci lui confie les mots qu'il doit transmettre à qui de droit. Au milieu des flammes, après son fameux anathème, Jacques de Molay ajoute une phrase.
     Une semaine plus tard, le porteur du message arrive dans le royaume espagnol de Valence. Il le livre à son destinataire, qui le tue avant de se plonger dans un brasier.
     L'action se poursuit en 1820, à Paris. Devant l'Opéra, le duc de Berry est victime d'un attentat bonapartiste. Le surlendemain, l'énigmatique monsieur de Larmina offre au futur Louis-Philippe, sa protection absolue contre les assassins.
     Toujours à Paris, mais en 1842, Alexis partage la vie de Charlotte. Elle est voyante, il est feuilletoniste. Ce matin, elle voit un homme assassiné sans savoir où, quand, qui et par qui. Après l'avoir réconfortée, Alexis part à L'Actualité, le journal qui doit publier son prochain roman. Le rédacteur en chef, pour lutter contre le journal concurrent où Eugène Sue raconte une épopée sur Paris et ses bas-fonds, reporte la publication de son roman. Cependant, il lui propose une mission tout à fait dans ses cordes : s'informer sur Les Habits noirs, une société secrète d'assassins. Alexis accepte, contraint et forcé, sans savoir dans quelle aventure il s'engage.
 
     Richard D. Nolane multiplie les références littéraires et les sources historiques pour élaborer l'intrigue de ce diptyque. En basant son histoire sur le savoir alchimique des Templiers, il plonge les racines de son récit dans les siècles passés. Il relie des événements et en fait la transmission à une société secrète qui a contribué à la gloire littéraire de Paul Féval. Il ajoute, pour faire bon poids, la présence de Vidocq, l'ancien bagnard devenu chef de la police, une voyante et une feuilletoniste. Avec ces éléments, le scénariste construit un scénario qui privilégie l'action et des dialogues percutants.
     Certes, les Templiers, (comme les nazis ou les Francs-maçons) font le bonheur des auteurs d'histoires d'ésotérisme, d'occultisme et autres volets de la magie. Mais, le propos est si bien amené, si bien orchestré qu'on se laisse prendre par l'intrigue et que l'on suit, avec intérêt et plaisir, les aventures de ce jeune romancier.
 
     Le dessin d'Olivier Roman, est dans la ligne réaliste qui convient à cette histoire. Le graphisme, bien maîtrisé est traité avec dynamisme. Le travail sur les personnages et sur les décors est indéniable pour un résultat très honorable.
 
     L'Épreuve du feu, sera suivie par Le Dernier roi maudit. On attend la parution pour connaitre la chute de cette histoire attrayante.
 

Serge Perraud          
nooSFere          
05/11/2010          


Base mise à jour le 19 février 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017