Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
Temudjin
Série : Temudjin    tome HS 

Scénario : Antoine OZANAM
Dessins : Antoine CARRION
Couleurs : Antoine CARRION

Daniel Maghen , mai 2013
 
Cartonné
Format 325 x 255
82  pages  Couleurs
ISBN 978-2-35674-025-0
 
Critiques
     Enfant du monstrueux Loup Bleu et d'une humaine morte en couche, Temudjin est élevé par un chaman qui le guidera dans une Mongolie magique, à la découverte de ses esprits et de ses légendes. Sa voie semble toute tracée : il deviendra chaman à son tour puis marchera dans les pas d'un autre Temudjin — devenu célèbre sous le nom de Gengis Khan — pour unifier l'ensemble des clans et les mener à la bataille...

     Avec beaucoup de grâce, le scénario retrace habilement les principales étapes du parcours initiatique de Temudjin. Probable conséquence de son métissage, sa vie oscille en permanence entre le monde des esprits et celui des humains, entre l'onirisme des légendes mongoles et le réalisme des combats d'un peuple nomade éclaté.
     Les épisodes fantastiques où il doit affronter des morts-vivants ou faire l'amour à un esprit de la forêt trouvent ainsi naturellement leur place dans sa trajectoire politique au sein d'un monde où règnent aussi le froid, la faim et la violence.
     Au bout de ce récit d'apprentissage mouvementé et ambivalent, Temudjin devra encore choisir entre poursuivre la destinée qu'on lui a imposée et retrouver le libre-arbitre auquel il est en droit d'aspirer.

     Le dessin traduit parfaitement cette dualité onirique et réaliste qui sous-tend toute l'histoire. La précision du trait se trouve en effet estompée par une colorisation aux accents fantastiques, lorsque certaines teintes dominantes, à commencer par le bleu, apportent un éclairage subtilement irréel. Remarquablement composées, les planches s'admirent comme autant de tableaux, d'où s'échappent des esprits immatériels.

     La couverture pourrait sans doute faire penser qu'il s'agit d'un album plutôt destiné à la jeunesse. C'est une erreur : cette fable universelle et sans naïveté s'adresse à tous et s'avère suffisamment riche pour qu'on puisse en faire une lecture différente en fonction de sa maturité et de son expérience.
     Temudjin fait ainsi partie de ces récits dont l'atmosphère nous imprègne durablement et dont les motifs continuent à résonner en nous, de ceux qu'on prendra assurément plaisir à relire et à faire découvrir.

Pascal Patoz          
nooSFere          
30/11/2013          


Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017