Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
L'Outrage
Série : Tirésias    tome 1  Album suivant

Scénario : Serge LE TENDRE
Dessins : Christian ROSSI
Couleurs : Christian ROSSI

Casterman , janvier 2001
 
Cartonné
Format 303 x 226
48  pages  Couleurs
ISBN 2-203-38959-1
Voir une planche.
 
Quatrième de couverture
     Thèbes, protégée par la déesse Athéna, est peuplée de fiers guerriers. C'est là que vit Tirésias, celui qui a toutes les femmes dans son lit et dont les éphèbes tombent éperdument amoureux. Arrogant, superbe, trop sûr de lui, Tirésias suscite les jalousies. Son orgueil l'entraînera une fois de trop sur les chemins tortueux du vice... Frappé par la colère d'Athéna, Tirésias réussira-t-il à reprendre le contrôle de sa destinée ?
 
Critiques
     Thèbes, au temps de la Grèce mythique, est une splendide cité placée sous la protection d'Athéna, déesse de la Raison. Tirésias, l'un des habitants les plus en vue, est un libertin, querelleur et vantard, qui s'adonne sans réserve aux plaisirs de la chair. A la suite d'une discussion sur le plaisir respectif des hommes et des femmes, Tirésias viole une jeune femme qui n'est autre qu'une prêtresse d'Athéna. Pour punir cet outrage, la déesse attire Tirésias dans un piège et lui donne l'apparence d'une femme...

     Le Tendre adapte à sa manière le personnage de Tirésias qui, dans la mythologie grecque, a été changé en femme pour avoir tué la femelle d'un couple de serpents. Par la suite, il a révélé à Jupiter l'un des secrets les mieux gardés de l'univers  : l'amour donne aux femmes dix fois plus de plaisir qu'aux hommes  !

     Tirésias est évidemment un personnage haut en couleurs, déjà mis en scène par plusieurs auteurs dont Guillaume Apollinaire dans une pièce comique au titre évocateur  : Les Mamelles de Tirésias. L'adaptation de Le Tendre est également une réussite, car il donne au mythe une version réaliste et crédible, avec au passage une fine satire du machisme. Intelligemment, il évite de donner au récit un ton de tragédie ou de farce pour demeurer dans l'intervalle  : sérieux mais sans perdre de vue l'humour de la situation, humain mais sans oublier la dimension divine.

     Le dessin de Rossi, à la fois léger et précis, est en parfaite adéquation avec le récit, peignant une Grèce baignée de chaleur, vivante et colorée.

     Tirésias a encore du chemin à parcourir puisqu'il doit résoudre une énigme – et se sacrifier  ? – avant de pouvoir retrouver son corps masculin. S'il suit les traces de son modèle, il devrait même devenir un jour un devin aveugle... La suite nous le dira  !

Pascal Patoz          
nooSFere          
02/04/2001          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2020