Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
L'Affaire de la ligne II
Série : Les Arcanes du Midi-minuit    Album précédent tome 2  Album suivant

Scénario : Jean-Charles GAUDIN
Dessins : Cyril TRICHET
Couleurs : Angélique CESANO

Soleil , juin 2003
 
Cartonné
Format 315 x 225
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-478-2
 
Quatrième de couverture
     Jim Mc Kalan est l'un des meilleurs éléments des services spéciaux du Roi. Sa cousine Jenna, qui tient officiellement une horlogerie de grande renommée, baptisée « Le Midi-Minuit », lui apporte une aide précieuse pour chacune de ses enquêtes. Le plus étrange à leur sujet, c'est qu'ils n'ont jamais été vus ensemble, ne serait-ce qu'une fois...
     Leur nouvelle mission : élucider la mystérieuse disparition des lingots d'or transportés par le train de la « Brink's Bank » .
     « L'affaire de la ligne II » est quelque peu extraordinaire : Le train ne s'est arrêté à aucun moment ; aucune effraction n'a été constatée et personne n'a vu qui que ce soit s'approcher du train pendant le voyage.
     Les Mc Kalan vont vivre une de leurs plus grandes aventures face au machiavélique Professeur Olaf Dvvain...

 
Critiques
     Sur la ligne 11, qui relie Norwek City à York City, chemine le train spécial de la Brink's bank qui transporte 1000 lingots d'or. A son arrivée, l'or s'est envolé alors que personne n'a rien vu et que le convoi ne s'est pas arrêté. Quelques faits étranges ont cependant été constatés : un café qui s'est refroidit instantanément, un cigare qui s'est consumé en une fraction de seconde, des traces de pas sur des tapis où personne n'est passé... Comme si une portion du temps avait été dérobé...

     Nous sommes en Amérique, à la fin d'un XIXème siècle alternatif, où certaines créatures non humaines vivent sans heurt au milieu des humain et où le chemin de fer a du mal à s'imposer face aux dirigeables et à certains nouveaux véhicules comme les hélions. Bref, une ambiance steampunk, où les auteurs situent une enquête policière et science-fictive, résolue en un seul album qui rappelle furieusement Les Mystères de l'Ouest ! Même le grand méchant, un savant génial et néanmoins fou, doté de prothèses cybernétiques, semble être le cousin du fameux docteur Loveless...

     Parmi les particularités, on notera la double personnalité du héros central, qui oscille entre un état masculin — Jim — et un état féminin — Jenna. Pour l'instant, cette étonnante faculté n'apporte en fin de compte pas grand chose au récit principal, mais c'est un de ces détails qui donne un certain charme supplémentaire au récit.

     L'action est rapide, soutenue par un dessin dynamique et d'une grande lisibilité — même si l'on peut regretter que les trois personnages féminins aient quasiment le même visage (voir par exemple le combat page 39, où la méchante et la gentille ne se distingue guère que par les couleurs d'yeux et de cheveux).
     Cette série très sympathique utilise les codes du steampunk sans renouveler ce genre ni créer de véritable surprise, mais tous ceux qui gardent un souvenir ému des Mystères de l'Ouest ne pourront qu'apprécier. Quant aux autres, ils pourront aussi être séduits par la fraîcheur relative de l'imagerie steampunk, encore assez récente en BD.

Pascal Patoz          
nooSFere          
15/07/2003          

     Des lingots d'or ont disparu d'un train en marche de façon inexplicable. Jim et Jenna, les agents du Bureau Royal qui échangent leur place à travers les miroirs, enquêtent et tombent sur un savant fou, dans la grande tradition du genre. Un univers steampunk mêlant SF et ésotérisme, des idées originales, un scénario convenu mais rythmé et bourré d'action... Autant de qualités pour ce nouveau volet à l'image du premier : à lire.
     (Note : oulà ! ! yamaxibon, ça !)


Philippe Heurtel          
Bifrost n°32          
01/10/2003          
Mise en ligne le 01/12/2005          


Base mise à jour le 9 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017