Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
White Bloody Mary
Série : Private Ghost    Album précédent tome 2  Album suivant

Scénario : Didier CRISSE
Dessins : Serge CARRERE

Soleil , septembre 2003
 
Cartonné
Format 315 x 225
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-622-X
 
Quatrième de couverture
     Avoir l'esprit enfermé dans une bouteille de whisky pendant 50 ans, ça liquéfie l'âme. Quoique... C'est peut-être ça le paradis, une cuite éternelle !
     Mais pour Sam Dasher, l'enfer commence le jour où ladite bouteille s'écrase bêtement sur le sol de son bureau à l'abandon.
     C'est que San Fransisco a bien changé en 50 ans !

 
Critiques
     Le jour même du vernissage de son exposition, un photographe se suicide par pendaison. Il laisse derrière lui une énigme, sous forme de divers clichés représentant une partie d'échecs. Ce suicide est-il en rapport avec la disparition de sa femme Mary Svetlovna ? Ou de la crise mystique qui a poussé l'artiste à se rapprocher de l'évêque Scarpetzi ?
     A ce stade d'une nouvelle enquête, Sam, le privé fantôme, ne sait pas encore que tout est lié et que cette affaire va lui en dévoiler beaucoup sur les raisons de sa propre mort, cinquante ans plus tôt.

     L'intrigue policière se révèle solide et plus intéressante que celle du précédent tome. Ses rebondissements sont assez convaincants, et la présence de ce détective fantôme et partiellement amnésique, tout droit sorti d'un polar comme on n'en fait plus, lui donne une touche d'originalité.
     On en apprend d'ailleurs un peu plus sur la « vie » des fantômes et de leurs « sphères temporelles », mais cela pose plus de questions que cela n'apporte de réponses : pourquoi Sam peut-il voyager dans d'autres sphères — il va par exemple à Gettysburg lors de la célèbre bataille — et pourquoi ne rencontre-t-il pas d'autres fantômes de sa propre sphère ?

     Le dessin demeure classique, vivant et expressif, avec de sympathiques caricatures de Mitchum ou des Blues Brothers... mais il sait par moment se faire plus inquiétant.

     L'enquête devrait s'achever dans le prochain volume et le privé pourra sans doute y venger sa propre mort. Mais s'il a réglé ses comptes, il ne devrait plus hanter notre Terre. Sera-ce vraiment une fin « définitive » ?

Pascal Patoz          
nooSFere          
01/11/2003          

     Sam, le détective privé fantôme, est toujours à la recherche de sa mémoire perdue. Il aide en secret Savannah, jeune propriétaire de galerie d'art qui enquête avec deux flics, clones des Blues Brothers, sur la mort d'un photographe dont les dernières œuvres tournaient autour d'un échiquier... Polar et fantastique, fantômes et privés, magouilles et amnésie : à coups de flash-backs, le scénario, touffu et drôle, apporte de nouveaux éléments sur le passé de Sam. Vivement la suite !
     (Note : Oulà ! ! Yamaxibon, çà !)

Philippe Heurtel          
Bifrost n°33          
01/01/2004          
Mise en ligne le 26/09/2005          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2019